L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    La HAS ouvre une consultation sur le référentiel de certification des logiciels d'aide à la prescription en ambulatoire

    SAINT-DENIS (Seine-Saint-Denis) (TICpharma) - La Haute autorité de santé (HAS) a ouvert le 18 août une consultation sur une proposition de référentiel de certification par essai de type des logiciels d'aide à la prescription (LAP) en médecine ambulatoire, a-t-on appris sur son site internet.

    L'article 49 de la LFSS pour 2019 a supprimé le caractère obligatoire de la procédure de certification des logiciels d'aide à la prescription et à la dispensation (LAP/LAD), qui peut néanmoins "être demandée par les éditeurs" et pourrait être prolongée dans l'attente des nouveaux référentiels, rappelle-t-on.

    "La HAS actualise le référentiel de certification des LAP en médecine ambulatoire pour prendre en compte la nouvelle réglementation en vigueur (décret n°2019-856 du 20 août 2019), tout en préservant les fonctionnalités métier indispensables pour la qualité et la sécurité des pratiques", a-t-elle expliqué sur son site.

    La consultation s'adresse aux patients, aux professionnels de santé qui utilisent les LAP et LAD (logiciels d'aide à la dispensation) et aux éditeurs qui les développent et les commer

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    LĂ©o Caravagna
    leo.caravagna@apmnews.com

    À suivre

    Gafam: un été placé sous le signe de l'e-santé et de la lutte contre le Covid-19

    Acteurs

    Insuffisance cardio-respiratoire: la start-up Biosency veut passer de la télésurveillance à la prédiction des crises

    CESSON-SEVIGNE (Ille-et-Vilaine) (TICpharma) - La start-up bretonne Biosency, qui propose un bracelet connecté pour patients insuffisants cardio-respiratoires chroniques, souhaite passer à l'étape supérieure en intégrant un algorithme de prédiction des crises dans son dispositif médical (DM), a expliqué sa présidente, Marie Pirotais, le 19 novembre à TICpharma .

    0 2459

    Acteurs

    Docaposte fait sa mue pour passer "de l'e-santé à la santé"

    PARIS (TICpharma) - Docaposte, filiale numérique du groupe La Poste, a fait un virage à 360 degrés cet été et redéfini sa stratégie en santé pour passer de l'ère de l'e-santé à celle de la santé impliquant le numérique, a expliqué à TICpharma début novembre Carla Gomes, directrice du marché santé de Docaposte.

    0 2183

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    7 + 9 =