L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Digital Pharma Lab: une saison 2 du programme d’accélération menée à distance

    PARIS (TICpharma) - La saison 2 du Digital Pharma Lab, clôturée le 8 juillet dernier, a abouti aux collaborations de quatre laboratoires pharmaceutiques et cinq start-up qui ont travaillé exclusivement à distance grâce aux outils numériques en raison de l'épidémie de Covid-19.

    Le Digital Pharma Lab, qui veut "connecter les start-up de la pharmatech et les laboratoires pharmaceutiques entre eux, animer la collaboration et favoriser la création de nouveaux business", a présenté les résultats de sa deuxième promotion le 8 juillet dernier lors d'une conférence de presse virtuelle.

    L'événement a été l'occasion de présenter les quatre laboratoires pharmaceutiques et cinq start-up qui ont noué une collaboration dans le cadre du programme d'accélération.

    Pour rappel, l’accompagnement se déroule en trois étapes:

    • une phase de sĂ©lection dans laquelle Digital Pharma Lab identifie le besoin au sein du laboratoire, organise une rencontre avec des start-up pouvant rĂ©pondre au besoin ainsi qu’un comitĂ© de sĂ©lection pour former les binĂ´mes
    • une phase d’alignement lors de laquelle des ateliers hebdomadaires sont supervisĂ©s par des "mentors" dĂ©diĂ©s afin de trouver les interlocuteurs clĂ©s pour chaque partie et de comprendre les enjeux business relatifs au besoin
    • une phase de "sprint" pour que le binĂ´me laboratoire/start-up avance dans la rĂ©alisation du projet et aboutisse Ă  l'issue du programme au dĂ©veloppement d'un MVP (Minimum Viable Product, un produit minimal mais fonctionnel) ou d'un PoC (proof of concept, preuve de concept)

    "Au cours des deux premières saisons, ce sont cinq laboratoires et pas moins de onze start-up qui ont travaillé ensemble pour trouver des solutions mêlant expérience et ressources d’une part, agilité et innovation de l’autre", a souligné le Digital Pharma Lab dans un communiqué de presse diffusé le 23 juillet.

    "La grande singularité de la seconde promotion a été le déroulement de l’intégralité du programme sous format digital. Face au confinement et à la crise sanitaire, Digital Pharma Lab a mis en place des outils exclusivement numériques pour assurer une accélération de qualité: un processus 100% en ligne", a-t-il été détaillé.

    "Cela a été l'occasion pour de nombreux chefs de projets, notamment du côté des laboratoires, de s'approprier de nouvelles méthodes de travail et d'organisation", a commenté l'accélérateur de la pharmatech.

    Les projets émergents sont…

    "Cinq projets sont nés de la collaboration entre les équipes des participants à la saison 2, qui s’est déroulée du 30 mars au 8 juillet", est-il indiqué dans le communiqué du Digital Pharma Lab.

    • Amgen et Codoc

    La filiale française du laboratoire américain Amgen et la start-up Codoc se sont alliés autour de la plateforme de data science DrWarehouse de la jeune pousse pour proposer une solution permettant d’automatiser le dépistage de l’ostéoporose, notifier l’équipe de soins et proposer un accompagnement pour le patient dans le cadre des filières fractures.

    "DrWarehouse agit comme un moteur de recherche qui fonctionne en indexant et permettant de systématiser des recherches parmi une multitude de sources de données hospitalières, qu'elles soient structurées (bases de données traditionnelles, Excel) ou non (documents Word ou PDF par exemple)", ont expliqué les deux partenaires.

    • Servier et DeepLife

    Grâce aux jumeaux numériques de cellules développés sur sa plateforme technologique, la start-up DeepLife permet de recréer les réseaux d'interactions géniques et d'investiguer les mécanismes d'actions engagés pour prédire la réponse de cellules à un traitement, un virus ou des manipulations génétiques. Ce processus est utile aux industriels du médicament dans le cadre du développement de nouveaux traitements.

    "La faisabilité d'une preuve de concept est en cours d'évaluation avant de définir un projet commun applicatif", ont fait savoir les deux partenaires.

    • Servier et Synsight

    Dans le cadre de l’amélioration de la sélection des candidats médicaments via l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) et d’outils prédictifs, Servier et Synsight se sont alliés pour la qualification et de la quantification des interactions protéine-protéine dans un contexte de criblage cellulaire.

    Synsight est une start-up spécialisée dans la découverte et le développement préclinique de nouvelles molécules thérapeutiques grâce à l'IA. "Durant le programme d’accélération, une preuve de concept a pu être réalisée et a permis de confirmer l'intérêt de l'approche Synsight", a indiqué le laboratoire pharmaceutique français.

    • Biogen et Owkin

    Biogen Healthcare Solutions (BHS), l’entité digitale internationale de Biogen, a lancé un projet dédié à l'identification de biomarqueurs digitaux issus de mesures réalisées via une solution digitale chez des patients atteints de maladies neurologiques et a choisi Owkin pour travailler sur le volet data science du projet.

    • Chugai Pharma France et Chronolife

    Les deux partenaires travaillent sur l'impact en vie réelle des maladies chroniques et afin de capter les données nécessaires pour y répondre, le laboratoire s’est associé à Chronolife, start-up spécialisée dans la conception de vêtements connectés, multiparamétriques et certifiés santé.

    La jeune pousse doit permettre le suivi à distance et en mode de vie réelle des patients atteints de pathologies chroniques via ses produits connectés.

    Une saison 3 placée sous le signe de l'international

    La troisième saison du programme d’accélération de Digital Pharma Lab "sera annoncée le 3 septembre", a fait savoir à TICpharma Pascal Bécache, cofondateur de l'accélérateur.

    Pour cette nouvelle édition, le programme créé en partenariat avec la communauté internationale de start-up, Hello Tomorrow, a été rebaptisé Global Pharma Booster et "s'ouvre à l'international et une nouvelle formule destinée aux décideurs régionaux et internationaux".

    La nouvelle saison se déroulera sur cinq mois et son objectif sera toujours de mettre en relation les différents acteurs de l’univers pharmaceutique (industriels; start-up et investisseurs) mais dans une dimension internationale.

    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    Labos, Gafam, données, recherche: les initiatives contre le Covid-19 à retenir

    https://vph2020.sciencesconf.org

    Acteurs

    Epigene Labs mise sur l’intelligence "augmentée" pour analyser les données génomiques en oncologie

    PARIS (TICpharma) - Créée en janvier 2019, la start-up Epigene Labs développe une plateforme dotée d'intelligence "augmentée" pour l'agrégation et l'analyse de données génomiques en oncologie pour "dégager des biomarqueurs et prioriser de nouvelles cibles de médicaments anticancéreux", a expliqué à TICpharma Akpéli Nordor, son cofondateur et président.

    0 773

    Acteurs

    Comment le Digital Pharma Lab veut devenir le premier accélérateur de la pharmatech en Europe

    PARIS (TICpharma) - Créé en juin 2019, le Digital Pharma Lab veut "faire le lien entre les start-up de la pharmatech et les laboratoires pharmaceutiques pour accélérer l'innovation digitale dans le secteur et faire rayonner l'écosystème pharmatech en Europe", a expliqué à TICpharma Pascal Bécache, cofondateur de la structure.

    0 867

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    1 + 2 =