L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Dispositifs médicaux connectés: la Cnam plaide pour un nouveau cadre de droit commun

    PARIS (TICpharma) - La Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) recommande d'utiliser les expérimentations "article 51" dans "un objectif cible de nouveau champ de droit commun pour les dispositifs médicaux connectés" (DMC), dans son rapport "charges et produits" pour 2021 publié le 26 juin.

    Dans ce document de 235 pages, qui sera examiné par le conseil de la Cnam ce jeudi 2 juillet, l'assurance maladie envisage 1,07 milliard d'euros (Md€) d'économies sur les dépenses d'assurance maladie en 2021 dans le cadre de la préparation du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS).

    "La situation actuelle des DMC est caractérisée par un ensemble d’impasses qui rendent leur inscription dans le droit commun particulièrement difficile", notamment "l’absence d’énonciation d’une vision partagée dans le cadre de la gouvernance de l’article 51 sur les débouchés des projets s’appuyant sur un DMC", constate la Cnam.

    En conséquence, "les patients ne bénéficient pas d’un accès systématique à des dispositifs qui contribuent dans certains cas à une nette amélioration de la qualité de vie voire de la survie".

    L'article 51 de la LFSS pour 2018 a autorisé pour une durée maximale de cinq ans le financement d'expérimentations d'organisations innovantes améliorant la pertinence des prises en charge par l'assurance maladie, rappelle-t-on. Le recours à des outils numériques est

    LĂ©o Caravagna
    leo.caravagna@apmnews.com

    À suivre

    StopCovid a identifié seulement 14 cas contacts en 21 jours

    Acteurs

    Docaposte surfe sur "les (r)évolutions" générées par le Covid-19

    PARIS (TICpharma) - La filiale du groupe La Poste Docaposte poursuit son offensive en santé et, au terme d'une année 2020 marquée par l'épidémie de Covid-19, s'active sur tous les fronts des "(r)évolutions" induites par la crise sanitaire, a-t-on constaté à l'occasion d'un symposium qui s'est tenu en ligne du 18 au 25 novembre.

    0 1366

    Acteurs

    Lucine lève 5,5 millions d'euros pour combattre les douleurs chroniques grâce aux thérapies digitales

    BORDEAUX (TICpharma) - La start-up bordelaise Lucine développe une application pour mesurer et soulager les douleurs chroniques, "en se positionnant sur les thérapies numériques et en s'appuyant sur les neurosciences", a expliqué le 24 novembre à TICpharma sa fondatrice Maryne Cotty-Eslous.

    0 1351

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    9 + 3 =