L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    L'ANSM s'organise en télétravail et délègue 140 salariés à la gestion du Covid-19

    SAINT-DENIS (TICpharma) - Plus de 800 salariés de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), soit plus de 80% de l'effectif total, sont en télétravail, dont une centaine focalisés sur les dossiers liés à l'épidémie de Covid-19, a dénombré le directeur général de l'agence, Dominique Martin, dans un entretien à APMnews (site du groupe APMnews dont fait partie TICpharma) le 17 avril.

    Une quarantaine de personnes travaillent encore physiquement sur les sites de l'agence, principalement à Saint-Denis, et dans une moindre mesure dans les locaux de Lyon et de Vendargues (Hérault). Toutes sont focalisées sur la gestion des dossiers liés au Covid-19, en plus de la centaine de salariés en télétravail sur le sujet, et disposent des appuis en support informatique nécessaires, à l'instar du responsable de la sécurité du système d'information (RSSI), présent physiquement sur site.

    Sur les plus de 900 salariés de l'agence, une "petite centaine" disposent d'une autorisation spéciale d'absence (ASA), ou d'un arrêt de travail, notamment pour garde d'enfant, a relayé le directeur général.

    "Nous avons globalement un bon niveau d'activité", avec une attention "très importante" et un "fort investissement" des agents sur les dossiers Covid-19, en plus de la poursuite du travail "habituel" sur le traitement des autorisations de mise sur le marché (AMM) ou des autorisations temporaires d'utilisation (ATU) par exemple, a-t-il assuré.

    Il a ajouté avoir pris des mesures de protection sanitaire "assez tôt" avec "quasiment pas de situat

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Virginie Bagouet
    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Bruxelles lance une plateforme de partage des données de recherche sur le Covid-19

    Politique

    Médicament: la collecte de données de vie réelle renforcée par la réforme de l'accès précoce

    PARIS (TICpharma) - La mise en place obligatoire d'un protocole d'utilisation thérapeutique et de recueil des données de suivi des patients (PUT-RD), avec une collecte financée par les industriels, fait partie des grandes nouveautés de la réforme des dispositifs d'autorisations et de recommandations temporaires d'utilisation (ATU/RTU) entrée en vigueur le 1er juillet, et doit favoriser un recueil de données en vie réelle "recentré sur des variables essentielles", selon la Haute autorité de santé (HAS).

    0 1976

    Acteurs

    Comment l'ANSM et le Health Data Hub s'organisent pour faciliter l'accès aux données sur les produits de santé

    PARIS (TICpharma) - L'Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) et le Health Data Hub (HDH) ont signé fin juin une convention-cadre pour favoriser le partage des données dont dispose l'ANSM: le fruit d'une "réflexion collective qui s'inscrit dans une dynamique d'ouverture des données de santé", ont expliqué cette semaine à TICpharma Patrick Maison, conseiller scientifique de l'ANSM et Stéphanie Combes, directrice du HDH.

    0 2296

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    2 + 6 =