L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    Données de traçage du Covid-19: le gouvernement négocie avec Apple et Google

    PARIS (TICpharma) - Le gouvernement négocie avec les géants du numérique Apple et Google dans le cadre de sa stratégie de traçage numérique de l'épidémie de Covid-19, a déclaré Aymeril Hoang, membre du conseil scientifique installé auprès du gouvernement et expert en numérique, lors d'une audition par la commission des lois du Sénat le 15 avril.

    Apple et Google ont annoncé le 10 avril un partenariat "pour permettre l’usage de la technologie Bluetooth afin d’aider les gouvernements et les agences de santé à réduire la propagation du virus".

    Les deux entreprises développent l'interopérabilité entre les appareils équipés de leurs systèmes d'exploitation Android (Google) et iOS (Apple), afin de permettre aux applications comme StopCovid, actuellement développée par le gouvernement, d'échanger des informations, notamment de contact tracing.

    Elles ont également annoncé "une plateforme plus large de traçage des contacts basée sur le Bluetooth" qui "permettrait non seulement la participation d’un plus grand nombre de personnes, sur la base du volontariat, mais aussi l'interaction d’un écosystème d'apps plus étendu avec les autorités sanitaires gouvernementales".

    Il est "absolument essentiel" que les conditions de développement de cette application ne relèvent "que de la seule décision des Etats souverains", a déclaré le 15 avril le secrétaire d'Etat au numérique, Cédric O, lors des questions au gouvernement au Sénat.

    Apple et Google proposent "une solution clé en main, entièrement packagée, où les Etats et les autorités sanitaires qui en auraient besoin n'auraient plus qu'à récupérer leur outil et à mettre leur logo", a expliqué Aymeril Hoang face à la commission des lois.

    Cela signifie que les deux sociétés "définissent le modèle et le protocole sanitaire, [la distance à prendre en compte] qui fait que deux contacts sont qualifiés", a-t-il déploré.

    A l'heure actuelle, le gouvernement est "dans une logique de collaboration et de négociation" avec les géants américains "pour avoir accès à un certain nombre de fonctionnalités sur leur terminaux, qui permettent aux autorités sanitaires de décider de manière souveraine ce qu'elles souhaitent proposer".

    Cependant, "si ces négociations n'aboutissaient pas et que nous n'aurions pas d'autre choix que de reprendre la solution clé en main de Google et Apple, il y aura des arbitrages et des priorités à établir. Cela devra tous nous interroger, et en premier lieu la représentation nationale, sur ce que cela signifie en termes d'indépendance et de souveraineté", a-t-il mis en garde.

    "Nous avons été informés vendredi [10 avril] soir [...] Je ne sais même pas s'ils ont prévu de mettre le code en open source", a-t-il ajouté.

    Apple et Google sont en situation de duopole sur le marché des systèmes d'exploitation pour smartphones, équipant environ 99% des appareils dans le monde. En France, ils possèdent respectivement 21,1% de parts de marché pour iOS et 78,8% pour Android, selon le média spécialisé Journal du net.

    Au cours de la même audition, Aymeril Hoang a indiqué que le signalement des personnes testées positives au Covid-19 dans l'application de traçage StopCovid pourrait être soumis au "contrôle préalable" d'un professionnel de santé.

    Léo Caravagna
    leo.caravagna@apmnews.com

    À suivre

    L'Inria publie une première version du protocole du traçage de l'épidémie

    Acteurs

    Cancer du poumon: partenariat entre BMS France et Sivan pour déployer le logiciel de télésurveillance Moovcare

    PARIS (TICpharma) - Bristol-Myers Squibb (BMS) France et la société Sivan ont annoncé le 16 mars un partenariat exclusif de "support au déploiement" du logiciel de télésurveillance Moovcare auprès des hôpitaux et professionnels de santé impliqués dans la prise en charge du cancer du poumon en France.

    0 947

    Solutions

    Pharmacovigilance: un site internet pour vérifier si un médicament présente des risques en cas de symptômes de Covid-19

    BORDEAUX (TICpharma) - Le réseau national des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV), le département de pharmacologie du CHU de Bordeaux et la start-up Synapse ont réalisé un site web grand public permettant aux patients d’obtenir une réponse sur les risques relatifs à l’automédication en cas de symptômes de Covid-19, a-t-on appris le 17 mars.

    0 1029

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    3 + 8 =