L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Partenariat entre AstraZeneca et trois start-up pour le télésuivi de patients atteints de cancer

    DINAN (Côtes-d'Armor), COURBEVOIE (Hauts-de-Seine), PARIS (TICpharma) - AstraZeneca et les start-ups Cureety, Libheros et Qare lancent une offre de télésuivi des patients atteints de cancer à destination des hôpitaux "en réaction à la crise sanitaire liée au Covid-19", ont-ils annoncé dans un communiqué commun le 30 mars.

    Cette solution "allie trois services de suivi à distance: la télésurveillance, la mobilisation de personnels infirmiers libéraux et la téléconsultation", est-il expliqué. Elle est accessible "via l'application de Cureety, depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur".

    Cureety fournit une solution de télésurveillance, Qare une solution de téléconsultation et Libheros une offre de soins infirmiers et suivi à domicile.

    "Le rôle d’AstraZeneca dans ce partenariat est de faciliter l’intégration de ces outils et d’aider au déploiement de cette solution auprès des hôpitaux", a précisé Benjamin Moutier, directeur de la business unit oncologie France du laboratoire pharmaceutique.

    L'objectif est de permettre aux hôpitaux et équipes soignantes "d’assurer le suivi à distance des patients atteints de cancer, de ne pas rompre le continuum du traitement, d’optimiser les conditions d’accueil dans les services lors des cures de traitement et de contrôler l’exposition à l’hôpital des patients au risque de contamination au Covid-19", ont indiqué les entreprises.

    Pour les patients, "il s’agit d’avoir une surveillance non seulement sur une éventuelle exposition au Covid-19, mais aussi sur les effets indésirables liés au traitement anticancéreux et à leur qualité de vie en étant en lien avec les équipes soignantes pour le bon déroulé du traitement".

    Concrètement, "le patient est préinscrit par son équipe soignante hospitalière sur Cureety et complète son inscription depuis son domicile. En parallèle, l’application Cureety automatise l’envoi des informations à Libheros pour solliciter une infirmière libérale de leur réseau, précisant les besoins du patient (aide à la téléconsultation, soins à domicile, télésoins)", est-il expliqué. Un accès à Cureety est créé pour l’infirmière sélectionnée.

    Le patient "répond à son bilan de santé à intervalle régulier afin de reporter [ses] symptômes", éventuellement avec l'assistance d'un infirmier à domicile.
    Il reçoit une alerte en fonction de ses réponses: "consultation des conseils thérapeutiques adaptés en cas de symptômes mineurs, invitation à contacter l’établissement de santé en cas de symptômes potentiellement sévères, ou sévères."

    De son côté, "l’oncologue traitant décide de la prise en charge à réaliser, et peut par exemple déclencher une téléconsultation avec le patient en utilisant Qare directement depuis l’outil Cureety. En parallèle, une infirmière du réseau Libheros est sollicitée au besoin pour prêter assistance au patient lors de la téléconsultation."

    Par ailleurs, "une réflexion collégiale est menée pour expérimenter le télésoin, consistant à renforcer le suivi d’une alerte par une infirmière libérale et sécuriser au mieux la prise en charge du patient", ont fait savoir les partenaires.

    Cureety et Libheros ont participé à Realize, le programme d'accompagnement de start-up d'AstraZeneca, note-t-on.

    LĂ©o Caravagna
    leo.caravagna@apmnews.com

    À suivre

    Digital Pharma Lab: cinq laboratoires partenaires pour la deuxième promotion de l'accélérateur

    Solutions

    Pharmacovigilance: un site internet pour vérifier si un médicament présente des risques en cas de symptômes de Covid-19

    BORDEAUX (TICpharma) - Le réseau national des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV), le département de pharmacologie du CHU de Bordeaux et la start-up Synapse ont réalisé un site web grand public permettant aux patients d’obtenir une réponse sur les risques relatifs à l’automédication en cas de symptômes de Covid-19, a-t-on appris le 17 mars.

    0 2533

    Politique

    Coronavirus: le gouvernement appelle à la "mobilisation" des moteurs de recherche et réseaux sociaux

    PARIS (TICpharma) - Réunis à Bercy le 28 février, les représentants des principaux moteurs de recherche et des réseaux sociaux se sont engagés auprès des pouvoirs publics à définir "une stratégie commune" sur l'information autour du coronavirus et à combattre la propagation de fausses nouvelles sur leurs plateformes, a-t-on appris dans un communiqué de presse.

    0 1296

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    2 + 3 =