L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Coronavirus: une large coalition d'acteurs lance un appel à projets innovants

    PARIS (TICpharma) - La Coalition innovation santé, initiée par des acteurs publics et privés de la santé face à l'épidémie de coronavirus, a lancé le 25 mars un appel à projets innovants.

    La coalition a été créée "sous l’impulsion" de France Biotech, AstraZeneca, des associations France digitale et MedTech in France, avec les soutiens de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), de Bpifrance, du réseau EIT Health et de France Assos Santé, est-il indiqué dans son communiqué de lancement.

    Elle "s’est constituée pour contribuer à désengorger le système de soins et permettre aux patients atteints de maladies chroniques de continuer à être pris en charge".

    Son "objectif principal" est de "permettre le développement et la mise en oeuvre de solutions innovantes dans le domaine de la santé sur la base des besoins identifiés et remontés par les structures de soins, les professionnels de santé et les associations de patients".

    Pour ce faire, "des appels à projets thématiques sont lancés afin d’identifier rapidement des porteurs de projets […] capables de déployer des solutions concrètes".

    Peuvent postuler "porteurs de projets, startups, PME et ETI françaises disposant de solutions innovantes (produits ou services d’ordre technologique ou organisationnel), rapidement mobilisables pendant la période de crise sanitaire", est-il indiqué sur le site de la coalition.

    Les domaines concernés sont "information, soins à domicile, suivi des patients, prise en charge médicale, etc."

    "Le soutien financier pour les projets sélectionnés visera à assurer la toute dernière phase de développement des solutions innovantes portées par les candidats pour leur permettre d’être rapidement" déployées, a précisé la coalition.

    Les appels à projets sont opérés le Digital Pharma Lab, premier accélérateur de la pharmatech en Europe créé en juin 2019 et lancé officiellement en décembre 2019.

    Une plateforme web est d'ores et déjà disponible "pour accompagner, soutenir financièrement et déployer les solutions sélectionnées".

    Par ailleurs, "l’appel à coalition reste ouvert à tous les acteurs qui pourraient apporter leur soutien dans cette mission et participer à l’effort collectif dans le contexte actuel de pandémie Covid-19", est-il indiqué.

    Parmi les autres membres de la coalition, sont cités le Leem [Les entreprises du médicament], Sanofi, Servier, Ipsen, Novartis, UCB, Amgen, Takeda, Chugai, l'association G5 Santé, Urgo, Cooper, Vivalto Santé, l’Afssi (Association française des sociétés de services et d’innovation), le Sidiv (Syndicat de l’industrie et du diagnostic in vitro), le Snitem (Syndicat national de l'industrie des technologies médicales), l'association PactePME.

    Plusieurs pôles de compétitivité en santé en font également partie: Atlanpôle Biothérapies, Biovalley France, Clubster NSL, Eurobiomed, LyonBiopôle, Medicen Paris Région et Angels santé.

    La plateforme Coalitioncovid.org

    Léo Caravagna
    leo.caravagna@apmnews.com

    À suivre

    Hologic automatise les tests de détection au Covid-19 pour accélérer les analyses

    Solutions

    Pharmacovigilance: un site internet pour vérifier si un médicament présente des risques en cas de symptômes de Covid-19

    BORDEAUX (TICpharma) - Le réseau national des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV), le département de pharmacologie du CHU de Bordeaux et la start-up Synapse ont réalisé un site web grand public permettant aux patients d’obtenir une réponse sur les risques relatifs à l’automédication en cas de symptômes de Covid-19, a-t-on appris le 17 mars.

    0 1379

    Politique

    Coronavirus: le gouvernement appelle à la "mobilisation" des moteurs de recherche et réseaux sociaux

    PARIS (TICpharma) - Réunis à Bercy le 28 février, les représentants des principaux moteurs de recherche et des réseaux sociaux se sont engagés auprès des pouvoirs publics à définir "une stratégie commune" sur l'information autour du coronavirus et à combattre la propagation de fausses nouvelles sur leurs plateformes, a-t-on appris dans un communiqué de presse.

    0 1081

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    1 + 6 =