L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    Coronavirus: le gouvernement "ne travaille pas" au traçage numérique de l'épidémie (Christophe Castaner)

    PARIS (TICpharma) - Le gouvernement "ne travaille pas" à un recours au traçage numérique pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, a déclaré le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, le 26 mars au soir sur France 2.

    Le Comité analyse recherche et expertise (Care), installé le 24 mars pour conseiller le gouvernement, est notamment chargé de réfléchir à "l'opportunité de la mise en place d'une stratégie numérique d'identification des personnes ayant été en contact de personnes infectées".

    Egalement appelée backtracking, cette stratégie utilise les données de géolocalisation des téléphones portables pour affronter l'épidémie. Elle est notamment utilisée en Corée du Sud et en Israël, note-t-on.

    "Ce n’est pas la culture française et je fais confiance aux Français pour que nous n’ayons pas besoin de mettre en place ces systèmes qui atteignent la liberté individuelle de chacun", a ajouté Christophe Castaner.

    Outre le ministre de l'intérieur, plusieurs responsables gouvernementaux se sont exprimés à ce sujet dès l'installation du comité.

    Interrogée lors d'un point presse après l'installation de ce dernier le 24 mars, la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, Frédérique Vidal, a déclaré que "le rôle du Care est de regarder ce qui est possible techniquement".

    "On est en train de travailler Ă 

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    LĂ©o Caravagna
    leo.caravagna@apmnews.com

    À suivre

    Publicité et vente en ligne de médicament: le droit européen ne s'oppose pas au droit national

    Politique

    L'UE demande aux plateformes de surveiller davantage la désinformation en ligne sur le Covid-19

    BRUXELLES (TICpharma) - La Commission européenne a annoncé début juin dans un communiqué prolonger jusqu'à la fin de l'année son soutien au programme de surveillance mené par les plateformes en ligne sur la désinformation sur les vaccins anti-Covid-19 et réclamé qu'elles "intensifient leurs efforts" dans cette lutte.

    0 1961

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    1 + 5 =