L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    La santé digitale parmi les "marchés clés prioritaires" pour la France (rapport)

    PARIS (TICpharma) - La santé digitale a été identifiée parmi les "marchés clés prioritaires" sur lesquels la France peut devenir leader dans un rapport remis le 7 février aux ministÚres de l'économie et des finances, et de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation.

    Ce rapport a été élaboré par un collÚge d'experts présidé par le PDG d'Air Liquide, Benoßt Potier, mandaté par Bruno Le Maire et Frédérique Vidal afin d'identifier les marchés émergents porteurs pour l'Hexagone, dans le cadre du "pacte productif" annoncé par l'Elysée en avril 2019.

    Ce pacte comprend plusieurs objectifs, dont celui de faire de la France "une économie de rupture technologique" en orientant les investissements publics vers des filiÚres technologiques stratégiques.

    "Le rapport remis aujourd'hui contribue à construire une stratégie claire pour l'avenir du pays, en proposant des marchés émergents sur lesquels l'Etat est en mesure de définir une stratégie de soutien", ont expliqué les deux ministÚres dans un communiqué commun.

    Il identifie 10 marchés "nécessitant une stratégie d'accélération accélérée".

    Parmi eux, celui de la santé digitale, compris comme l'ensemble des outils et infrastructures informatiques intervenant en amont et en aval de la décision médicale, bénéficie d'une "trÚs forte croissance" et des compétences médicales disponibles dans le pays.

    Il répond aux enjeux de vieillissement de la population, de développement des maladies chroniques et d'optimisation du parcours patient, souligne le rapport.

    Parmi les "verrous à lever" dans ce secteur, le document mentionne plusieurs "fragilités" du tissu existant de start-up et de PME, comme la "limitation de leur capacité à porter les investissements nécessaires pour la phase d'industrialisation", "le besoin de terrains d'expérimentation" et "un manque de formation et de référence sur les conditions d'emploi pour les utilisateurs".

    Le rapport cite aussi une demande des fournisseurs de soins sous forme d'appels à projets "inadaptés à l'offre française", "l'exposition au rachat des acteurs étrangers", "la difficulté de couvrir l'ensemble des sujets pour la mise sur le marché" et "une inadéquation des modes actuels de prise en charge" via la tarification des actes.

    Il recommande de favoriser l'émergence et la consolidation d'entreprises de taille intermédiaire (ETI) sur le marché et propose d'adopter une stratégie nationale pour:

    • atteindre 30% de parts de marchĂ© en Europe Ă  horizon 2025 (soit 30 milliards de chiffre d'affaires)
    • multiplier par trois le nombre d'emplois de la filiĂšre (13.000 emploi supplĂ©mentaires)
    • concourir "de maniĂšre mesurable" au virage ambulatoire et Ă  l'efficience des dĂ©penses de santĂ©.

    Le rapport "Faire de la France une Ă©conomie de rupture technologique"

    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Medtronic France lance son premier programme d'accélération de start-up

    https://www.eventbrite.fr/e/billets-hdi-day-2020-120031939763

    Politique

    Dispositifs médicaux: une plateforme de dépÎt des dossiers auprÚs du CEPS effective en 2020

    PARIS (TICpharma) - Le Comité économique des produits de santé (CEPS) a révisé ses procédures afin notamment de préparer l'arrivée d'une plateforme de dépÎt des dossiers relatifs aux dispositifs médicaux (DM) et aux prestations au 1er janvier 2020, a-t-on appris fin octobre auprÚs de Thibaut Zaccherini, son secrétaire général adjoint responsable de la section des DM.

    0 807

    Politique

    L'OMS se dote d'un plan d'action sur le numérique et la santé

    GENÈVE (TICpharma) - Un groupe d'experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) réuni la semaine derniÚre à GenÚve a adopté un plan d'action sur les deux prochaines années pour accélérer les usages des technologies numériques et mieux répondre aux besoins de santé publique, a indiqué l'OMS dans un communiqué diffusé le 25 octobre.

    0 807

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    5 + 8 =