L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    La télémédecine aussi efficace que la consultation en présentiel dans le suivi des diabétiques de type 1

    WASHINGTON (TICpharma) - La consultation de télémédecine est aussi efficace et sûre que la consultation en présentiel dans le suivi des patients atteints de diabète de type 1 dont l'hémoglobine glyquée (HbA1c) est suffisamment contrôlée, selon une étude espagnole parue dans Diabetes Care.

    La télémédecine s'est révélée intéressante dans la gestion de plusieurs maladies chroniques telles que l'hypertension ou la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Plusieurs auteurs ont suggéré que la télémédecine pourrait également faciliter la prise en charge du diabète, une pathologie qui nécessite une éducation thérapeutique importante.

    Elle pourrait, en outre, permettre de réduire les coûts, améliorer la qualité de vie des patients et améliorer des résultats cliniques, en particulier pour les personnes vivant en zones rurales.

    PLATEDIAN (Telemedicine on Metabolic Control in Type 1 Diabetes Mellitus Andalusian Patients) est une étude espagnole multicentrique, randomisée et contrôlée, réalisée en ouvert sur 6 mois chez des patients atteints de diabète de type 1 correctement contrôlés par plusieurs injections quotidiennes d'insuline (HbA1c < 8%).

    L'objectif de cette étude était d'évaluer l'impact d'une visite de télémédecine par rapport à une visite en présentiel sur les résultats cliniques, la qualité de vie et la satisfaction des médecins.

    María Ruiz de Adana de l'Hospital regional universitario de Malaga (Espagne) et ses collègues ont inclus 379 patients âgés de 18 à 65 ans, dont le diabète de type 1 avait été diagnostiqué depuis deux ans au moins et qui recevaient plusieurs injections quotidiennes avec un régime basal-bolus.

    Les patients ont été randomisés pour recevoir soit trois visites médicales en présentiel (groupe contrôle), soit deux visites en présentiel et une visite de télémédecine par l'intermédiaire de Diabetic, une plateforme de télémédecine spécialement conçue pour la gestion du diabète (groupe télémédecine).

    Le suivi a duré six mois et incluait une consultation tous les trois mois. Différentes données étaient relevées, et les doses d'insuline ajustées à chaque visite.

    Dans le groupe télémédecine, la visite intermédiaire était remplacée par une consultation de télémédecine. Lors du premier rendez-vous, les patients recevaient le matériel nécessaire pour se connecter à la plateforme. Ils devaient confirmer leur accès à la plateforme, dans les deux semaines suivantes. Lors de la deuxième consultation, qui se déroulait en télémédecine, l'équipe de recherche se référait aux données téléchargées par le patient et ajustait les doses d'insuline.

    Durant l'étude, les patients du groupe télémédecine étaient libres de se connecter à la plateforme, de télécharger leur mesures glycémiques et de consulter graphiques et statistiques.

    Le principal critère d'efficacité étudié était le changement moyen des niveaux de HbA1c entre le début et la fin de l'intervention, six mois plus tard. Les chercheurs ont aussi évalué la glycémie moyenne, la variabilité glycémique, les épisodes d'hypoglycémie et d'hyperglycémie, les retours des patients et la satisfaction des médecins.

    Après 6 mois, la variation moyenne des niveaux de HbA1c était de -0,04 % dans le groupe contrôle et de +0,01% dans le groupe télémédecine.
    Le nombre de patients qui ont atteint un HbA1c < 7% était respectivement de 73 et 78 dans les groupes contrôle et télémédecine.

    Aucune différence significative n'a été constatée sur l'ensemble des critères étudiés, à 6 mois.

    La consultation de télémédecine est donc aussi efficace et sûre que la consultation en présentiel, dans le suivi des patients atteints de diabète de type 1 dont l'HbA1c est inférieure à 8%. Les auteurs estiment que certaines visites en présentiel pourraient être remplacées par des visites en télémédecine en routine clinique chez les patients diabétiques de type 1 présentant un contrôle glycémique correct.

    Ils ajoutent que cet outil permet d'améliorer l'accès aux soins des patients et offre une alternative intéressante aux patients qui vivent dans des zones géographiques éloignées.

    (Diabetes Care, publication en ligne du 6 janvier)

    Violaine Colmet Daage

    À suivre

    La santé digitale parmi les "marchés clés prioritaires" pour la France (rapport)

    Acteurs

    Les expérimentations "article 51", levier de financement de projets numériques

    PARIS (TICpharma) - Le recours à des outils numériques est présent dans un grand nombre de projets d'innovations organisationnelles financés dans le cadre du dispositif prévu à l'article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018, avec notamment huit projets intégrant des dispositifs de télémédecine, selon un décompte effectué par TICpharma.

    0 921

    Acteurs

    CES 2020: Moon, la plateforme de télésurveillance du diabète qui mise sur l'IA pour renforcer le suivi du patient

    STRASBOURG (TICpharma) - Présente au CES de Las Vegas en janvier prochain, la start-up strasbourgeoise Moon va présenter son application destinée à renforcer le suivi, la communication et l'accompagnement personnalisé des patients diabétiques par leurs médecins grâce à une plateforme de télésurveillance dotée d'intelligence artificielle (IA), a expliqué à TICpharma Jean-Vianney Massin, cofondateur et directeur général de la jeune pousse.

    0 1022

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    4 + 9 =