Une opération de maintenance est prévue jeudi 22 Avril 2021 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Janssen France prévoit d'investir 40 millions de dollars dans l'IA et la génomique

    ISSY-LES-MOULINEAUX (Hauts-de-Seine) (TICpharma) - Janssen (groupe Johnson & Johnson, J&J) prévoit d'investir 40 millions de dollars sur 10 ans dans des partenariats de recherche sur l'intelligence artificielle (IA) et la génomique, a-t-on appris le 5 février auprès de la société.

    La constitution de l'investissement doit être formalisée dans les mois à venir. Trois postes seront créés au sein de la filiale pour assurer le suivi et le montage des projets prévus uniquement avec de la recherche publique.

    L'investissement se positionne en lien avec le Plan médecine génomique 2025, a expliqué la société.

    Ce plan, annoncé en 2016 et piloté par Matignon, a pour objectif de créer des infrastructures pour réaliser un grand nombre d'analyses génomiques à la demande de cliniciens, notamment pour le diagnostic de maladies rares et en oncologie, et pour des projets de recherche, rappelle-t-on.

    "A ce stade, nous n'avons pas plus de détails", notamment sur le fonctionnement des partenariats ou le type de projets éligibles, a indiqué Janssen.

    "Il est important pour nous de garder un ancrage de recherche et développement en France, un pays d'excellence" et d'investir "dans ce domaine d'avenir", a souligné la société.

    Janssen France a multiplié ces dernières années les initiatives dans le domaine numérique, avec l'organisation de "datathons", le recours à la réalité virutelle pour sensibiliser aux symptôme de certaines pathologies comme la schizophrénie, ou encore en s'impliquant dans le projet de plateforme de données en oncologie mené par l'Alliance pour la recherche l'innovation des industries de santé (Ariis) et l'Institut national du cancer (Inca).

    Sa présidente, Emmanuelle Quilès, a été nommée en novembre 2019 à la présidence du programme "IA et santé" du Comité stratégique de filière (CSF) des industries et technologies de santé.

    L'annonce d'un nouvel investissement dans l'IA et la génomique intervient alors que la filiale a décidé de fermer son site de recherche pharmaceutique de Val-de-Reuil (Eure), entraînant la suppression de 42 postes, a appris APMnews (site d'information du groupe APM International, dont fait partie TICpharma) le 4 février.

    LĂ©o Caravagna
    leo.caravagna@apmnews.com

    À suivre

    France Biotech souligne le potentiel "inégalé" du secteur de l'e-santé

    Acteurs

    Blockchain dans la pharma: les promesses s'envolent, les cas d'usage restent

    PARIS (TICpharma) - Les prédictions de transformation de l'industrie pharmaceutique par la technologie blockchain formulées depuis le milieu des années 2010 tardent à faire sentir leurs effets. Aujourd'hui, seuls deux cas d'usage sont en production dans le secteur, à petite échelle.

    0 1819

    Acteurs

    Covid-19: AstraZeneca et Janssen lancent le projet Inno'Vaccins en France

    PARIS (TICpharma) - Sous l’égide de son "hub" innovation, la filiale française d'AstraZeneca s’installe à Station F et lance avec le laboratoire Janssen France le projet "Inno'Vaccins", destiné à "développer des innovations pour lever les freins potentiels à la vaccination, notamment contre le Covid-19", a expliqué le 18 novembre à TICpharma, Olivier Nataf, président d'AstraZeneca France.

    0 1035
    https://www.santexpo.com/exposer/participer-au-salon/?utm_campaign=TICPHARMA&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    9 + 1 =