L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Abbott prévoit le lancement de la nouvelle version de FreeStyle Libre "avant l'été"

    PARIS (TICpharma) - Une nouvelle version du système de mesure du glucose en continu FreeStyle Libre, améliorée par rapport à la version actuelle, devrait être lancée "avant l'été", a indiqué le directeur d'Abbott Diabetes Care début janvier lors d'une conférence de presse à l'occasion des 5 ans de commercialisation du dispositif.

    Le dispositif d’autosurveillance du glucose est composé d'un capteur placé généralement à l’arrière du bras, qui mesure la glycémie interstitielle, d'une durée de vie de 14 jours, et d'un lecteur que l'on passe devant le capteur et qui donne ainsi en temps réel le taux de glucose, rappelle-t-on. Il constitue une alternative aux piqûres au doigt plusieurs fois par jour.

    Lancé il y a 5 ans, initialement sans remboursement, FreeStyle Libre a obtenu son inscription au remboursement en juin 2017, pour les diabétiques de type 1 ou de type 2 traités par une insulinothérapie intensifiée (au moins 3 injections par jour, ou par pompe externe) et pratiquant une autosurveillance glycémique au moins trois fois par jour.

    "Quand nous avons obtenu le remboursement, ça a été une explosion de demandes", s'est rappelé le directeur de la division Abbott Diabetes Care, Philippe Emery. "Le premier jour, nous avons reçu 45.000 appels, le standard a fait sauter l'électricité."

    Après une montée rapide dans les 6 premiers mois suivant le remboursement, le nombre de patients augmente désormais plus lentement et on est à environ 250.000 utilisateurs (moins de 5% l'utilisant hors remboursement), dont environ 45% de diabétiques de type 1 et 55% de type 2, a-t-il précisé.

    Nouvel algorithme et nouvelles options d'alarmes

    FreeStyle Libre 2 devrait être disponible en France "avant l'été", mais dans un premier temps sans remboursement. "Nous devons refaire toute la procédure" en vue de l'obtention du remboursement pour ce nouveau produit qui à terme "remplacera la première version".

    Dans FreeStyle Libre 2, d'une part "l'algorithme a été retravaillé, pour apporter une fiabilité améliorée sur la valeur du glucose" qui est donnée au patient. D'autre part, le lecteur possédera "deux alarmes, optionnelles, sur les hypoglycémies et les hyperglycémies".

    Philippe Emery a rappelé qu'il existait une application pour smartphone, LibreLink, qui permet aux patients de scanner le capteur avec leur smartphone qui fait alors office de lecteur. Elle est utilisée par "plus de 50.000 personnes" en France.

    Il existe aussi l'application LibreLinkUp, qui permet de visualiser à distance les tendances et taux de glucose d'un proche utilisant LibreLink. C'est utile notamment pour les parents d'enfants diabétiques porteurs de FreeStyleLibre, mais aussi de proches de patients âgés, qui peuvent souhaiter suivre l'évolution de la glycémie de leur parent.

    L'appli LibreLink peut stocker les données dans un serveur (agréé en France), LibreView. Même sans LibreLink, des médecins peuvent aussi télécharger dans LibreView les informations qui ont été récoltées par le lecteur de FreeStyle Libre, pour analyser les données (dans ce cas il ne s'agit donc plus d'un stockage au fur et à mesure, mais a posterori). Au total, 100.000 patients stockent des données sur LibreView.

    Par ailleurs, il a rappelé qu'Abbott avait annoncé deux accords avec des fabricants d'insuline, respectivement Novo Nordisk et Sanofi, qui développent des stylos à insuline "intelligents", pour développer des partages de données et créer un "écosystème connecté" entre dispositifs de surveillance de la glycémie et de délivrance de l'insuline.

    Effets sur l'HbA1c et sur le temps passé dans la cible confirmés en vie réelle

    Le directeur de la division Abbott Diabetes a rappelé des résultats en vie réelle obtenus sur FreeStyle Libre qui confortent l'intérêt du dispositif. Une étude présentée au dernier congrès de l'American Diabetes Association (ADA) puis publiée dans Diabetes Therapy, conduite notamment en France, a montré une baisse de 0,9% de l'hémoglobine glyquée (HbA1c) avec l'utilisation de ce système.

    Des travaux ont également montré que le dispositif permettait d'augmenter le temps passé dans la cible (glycémie entre 0,7 et 1,8 g/l). Avec les lecteurs de glycémie en continu, ce temps passé dans la cible pourrait devenir un nouveau marqueur de suivi du diabète.

    Enfin, Philippe Emery a tenu à souligner un effet de l'utilisation qui n'avait pas été anticipé par le laboratoire: l'"impact humain, émotionnel", pour les patients, lié au bouleversement de leurs habitudes de surveillance qui leur permet de mieux se prendre en charge et d'être plus acteurs de leurs traitements. Il indique avoir reçu de nombreux témoignages de patients sur ce sujet.

    François Boissier

    À suivre

    L'Institut Curie et Swiss Life lancent un appel à projets pour améliorer l'efficacité de l'immunothérapie grâce à l'IA

    Acteurs

    Diabète: Sanofi et Abbott s'associent pour développer des stylos intelligents

    PARIS (TICpharma) - Abbott et Sanofi ont annoncé le 16 septembre dans un communiqué commun un accord de collaboration pour développer des dispositifs connectés pour les personnes atteintes de diabète sous insulinothérapie afin de simplifier la prise en charge de leur maladie.

    0 609

    Acteurs

    Diabète: l'appli FreeStyle LibreLink d'Abbott en panne pendant quatre jours

    PARIS (TICpharma) - "Certains utilisateurs ont rencontré des difficultés techniques pour utiliser l’application FreeStyle LibreLink, ces problèmes techniques sont maintenant résolus", a annoncé le groupe américain Abbott le 30 avril, après quatre jours de panne de son appli mobile de suivi de la glycémie.

    0 969

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    7 + 2 =