Une opération de maintenance est prévue jeudi 29 juillet 2021 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    Dépistage du cancer du sein: une intelligence artificielle supérieure à des spécialistes

    LONDRES (TICpharma) - Un nouveau système d'intelligence artificielle appliqué au dépistage du cancer du sein s'est montré supérieur à des spécialistes en termes de sensibilité et spécificité, et pourrait permettre de diminuer la charge de travail des lecteurs de mammographie, dans une étude publiée dans Nature le 2 janvier.

    Scott Mayer McKinney de Google Health à Palo Alto et ses collègues de plusieurs centres de recherche rappellent que des systèmes informatisés d'aide à l'interprétation des clichés de mammographie ont été développés dès les années 1990 mais qu'en pratique réelle, ils ont été de peu d'utilité, n'améliorant pas les résultats.

    Ils ont cherché à en développer un en travaillant sur une base de données britannique de 25.856 mammographies, puis en confirmant les capacités de leur système sur une autre base de données américaine de 3.097 mammographies, dont la moitié provenait de femmes qui ont eu une biopsie.

    Comparé aux lecteurs de mammographies de la base britannique, l'intelligence artificielle a amélioré la spécificité de 1,2% (94,1% au lieu de 92,9%) et la sensibilité de 2,7% (65,4% au lieu de 62,7%) en première lecture. En deuxième lecture le résultat était équivalent.

    Sur la base de données américaine, qui était différente puisqu'"enrichie" en patientes ayant eu une biopsie, la spécificité était améliorée de 5,7% (86,5% au lieu 80,8%) et la sensibilité de 9,4% (57,5% au lieu de 48,1%).

    Les chercheurs

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    François Boissier

    À suivre

    CES 2020: Xrapid place son salon sous le signe des "relations publiques"

    Etudes

    Un algorithme utilisant le protéome pour prédire le risque de développer un trouble psychotique

    WASHINGTON (TICpharma) - Une équipe internationale a développé un algorithme utilisant des biomarqueurs protéomiques pour prédire, chez des personnes à risque élevé, leur évolution vers un trouble psychotique, décrit-elle dans un article publié le 26 août par JAMA Psychiatry.

    0 3330

    Etudes

    Covid-19: de nouveaux algorithmes pour le diagnostic et le pronostic

    LONDRES (TICpharma) - Des équipes de recherche développent de nouveaux algorithmes décisionnels pour le diagnostic du Covid-19 et l'analyse pronostique, notamment un système d'apprentissage profond (deep learning) automatique développé à partir d'images de scanner thoracique et un modèle utilisant aussi des données cliniques et biologiques, selon deux études, l'une chinoise et l'autre internationale, parues dans l'European Respiratory Journal (ERJ).

    0 3839

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    7 + 3 =