L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    Health Data Hub: rendez-vous le 1er décembre

    PARIS (TICpharma) - "Le groupement d'intérêt public (GIP) Health Data Hub sera officiellement créé le 1er décembre prochain", a annoncé le 18 novembre la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, à l'occasion du colloque "Données de santé et intelligence collective" organisé au ministère.

    "L'année 2019 a été très riche en annonces autour du numérique et de l'intelligence artificielle (IA) en santé", s'est félicitée Agnès Buzyn en introduction de l'événement.

    "Si le numérique est un levier de transformation de la santé, il peut être décuplé grâce à l'IA et nous devons travailler tous ensemble pour créer les conditions au développement de l'IA. C'est pourquoi nous avons souhaité nous doter d'une plateforme de données de santé: le Health Data Hub", a-t-elle souligné.

    La convention constitutive du Health Data Hub a été signée le 6 novembre.

    La plateforme technologique de mise à disposition des données de santé est, elle, attendue pour le premier semestre 2020 et est "actuellement en cours de finalisation et d'audit de sécurité", a précisé Stéphanie Combes, cheffe de projet du Health Data Hub à la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees).

    La ministre des solidarités et de la santé a profité de l'événement pour saluer la nomination de Bruno Maquart, inspecteur général des affaires sociales (Igas) et président d'Universcience, comme président de l'actuel Institut national des données de santé (INDS) et "futur président du Health Data Hub".

    Pour rappel, le Health Data Hub doit se substituer à l'INDS à la fin de l'année, avec l'ambition d'élargir le périmètre du système national des données de santé (SNDS) à des données cliniques.

    Agnès Buzyn a également fait le point sur les lauréats du premier appel à projets pour le Health Data Hub, dont les résultats avaient été annoncés le 16 avril dernier.

    "Neuf projets sur 19 [10 retenus dans le cadre dudit appel à projets et neuf issus de la phase de préfiguration, ndlr] ont déjà formulé une demande d'autorisation pour exploitation de données dans le cadre du Health Data Hub, afin de commencer leurs travaux", a-t-elle détaillé.

    En attendant un deuxième appel à projets "100% Health Data Hub", le futur GIP s'associe à un autre appel à projets, lancé dans le cadre du "grand défi" santé et IA retenu par le Conseil de l'innovation en juillet 2018.

    Un premier appel à projets pour le "Grand défi santé"

    Les "grands défis", choisis par le Conseil de l’innovation et financés à hauteur de 150 millions d'euros par an par le Fonds pour l’innovation et l’industrie (FII), "visent à répondre à des enjeux sociétaux dans des domaines stratégiques nécessitant la levée de barrières technologiques", rappelle-t-on.

    Ils doivent notamment avoir une portée scientifique et technologique, s'attaquer à des champs et à des verrous technologiques peu explorés, présenter un enjeu sociétal et offrir des perspectives de débouchés commerciaux, et pouvoir s'appuyer sur un vivier de laboratoires et d'entreprises tricolores.

    Lors du premier Conseil de l'innovation, le 18 juillet 2018, le gouvernement a retenu deux grands défis portant sur l'IA, dont l'un visant à améliorer les diagnostics médicaux par l'IA. Son pilotage a été confié à Olivier Clatz, cofondateur de la start-up Therapixel, en mars 2019.

    Ce dernier -organisateur du colloque "Données de santé et intelligence collective"- a annoncé lundi le premier appel à projets du grand défi. Les candidatures seront ouvertes du 16 décembre 2019 au 31 mars 2020.

    Les projets devront concerner la médecine dite des "4P" ("personnalisée, prédictive, préventive et participative") et être basés sur l'IA. "Des prototypes expérimentaux devront être présentés après 24 mois", a souligné Olivier Clatz.

    A la clé: "300.000 euros de subventions, la mise à disposition de moyens de stockage et de calcul et l'appui du Health Data Hub pour la collecte des données", a-t-il précisé.

    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    Remedee Labs lève 11 millions d'euros pour son stimulateur électronique d'endorphine

    Politique

    Avant-projet de loi de santé: l'INDS va céder la place au Health Data Hub

    PARIS (TICpharma) - L'avant-projet de loi "relatif à l'organisation et à la transformation du système de santé", actuellement soumis à consultation, prévoit la transformation de l'Institut national des données de santé (INDS) en "Plateforme des données de santé" dont les missions seraient élargies, traduisant ainsi la mise en place du Health Data Hub.

    0 627

    Acteurs

    IA, blockchain, RGPD, Health Data Hub... tout ce qu'il ne fallait pas manquer en 2018

    PARIS (TICpharma) - Boom de l'intelligence artificielle (IA), développement de la blockchain en santé, révolution réglementaire en matière de protection des données, lancement du Health Data Hub... l'essor de l'e-santé s'est poursuivi en 2018, avec de plus en plus d'initiatives de la part des institutionnels, des start-up et des industriels.

    0 793

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    1 + 4 =