L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    La mise en oeuvre de la base de données Eudamed reportée à mai 2022

    BRUXELLES (TICpharma) - La Commission européenne a annoncé le 30 octobre un report de deux ans, à mai 2022, du lancement de la nouvelle version de la base de données Eudamed qui centralisera des informations sur l'enregistrement, la vigilance et la surveillance des dispositifs médicaux (DM).

    Instituée en 2010 afin de renforcer la surveillance du marché, cette base de données a vu son champ considérablement renforcé par les règlements européens relatifs aux DM et aux dispositifs médicaux de diagnostic in vitro (DMDIV), qui entreront respectivement en vigueur en mai 2020 et en mai 2022.

    Les textes rendent notamment obligatoire la mise en place d'un système d'identification unique (IUD) permettant de tracer les dispositifs et d'"accroître considérablement l'effectivité des activités de sécurité après commercialisation".

    La nouvelle version d'Eudamed, décrite à l'article 33 du règlement relatif aux DM, devra intégrer différents modules comme la base de données IUD, le système d'enregistrement des dispositifs et des fabricants, le système électronique relatif aux organismes notifiés, aux certificats et aux investigations cliniques, ainsi que les systèmes de vigilance, de surveillance après commercialisation et de surveillance du marché détaillés dans le règlemen

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Une IA aussi précise que des spécialistes pour le diagnostic du mélanome

    Politique

    La HAS retoque la demande de prise en charge transitoire de la psychothérapie numérique Deprexis

    SAINT-DENIS (Seine-Saint-Denis) (TICpharma) - La commission nationale d'évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (Cnedimts) de la Haute autorité de santé (HAS) a jugé que la psychothérapie numérique Deprexis du laboratoire pharmaceutique Ethypharm était "inéligible" à une prise en charge transitoire (PECT), dans un avis daté du 14 décembre 2021 et mis en ligne le 3 février.

    0 2264

    Politique

    Health Data Hub: le détail des bases de données proposées pour intégrer le catalogue

    PARIS (TICpharma) - Le catalogue du Health Data Hub (HDH) devrait finalement intégrer 15 bases de données de santé, selon le programme de travail détaillé pour 2022 du HDH dont TICpharma a obtenu copie.

    0 1756

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    9 + 6 =