L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    L'OMS se dote d'un plan d'action sur le numérique et la santé

    GENÈVE (TICpharma) - Un groupe d'experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) réuni la semaine dernière à Genève a adopté un plan d'action sur les deux prochaines années pour accélérer les usages des technologies numériques et mieux répondre aux besoins de santé publique, a indiqué l'OMS dans un communiqué diffusé le 25 octobre.

    Un département consacré à la santé numérique a été créé en mars au sein de l'OMS, rappelle-t-on.

    Il répond à une résolution adoptée en 2018 appelant l'organisation à mettre au point une stratégie mondiale sur le sujet et à jouer un plus grand rôle dans l'évaluation de ces technologies.

    Dans ce cadre, un groupe consultatif technique réunissant des experts des secteurs public et privé actifs dans l'intelligence artificielle, la réalité virtuelle et augmentée, l'innovation biomédicale, la chirurgie robotique, l'éthique, la sécurité, l'économie ou encore le droit de la santé, a été mis en place au cours de l'été.

    Réuni pendant deux jours à Genève la semaine dernière, ce groupe s'est entendu sur un plan d'action et sur ses priorités à deux ans afin d'aboutir à une "meilleure définition du rôle de l'OMS dans l'appui à la transformation numérique mondiale".

    "Le plan d'action adopté vise à aider le monde à tirer parti des technologies et solutions de santé numériques, tout en se préservant d'une utilisation abusive des données personnelles et en protégeant la santé des patients", a déclaré Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS cité dans le communiqué.

    Il comprend la mise au point d'un cadre international permettant à l'OMS de valider, mettre en œuvre et assurer le passage à l'échelle de ces technologies.

    Des recommandations sont prévues pour "une utilisation sûre et éthique" des outils numériques afin de renforcer les systèmes de santé en améliorant la qualité et l'accès aux soins et aux informations médicales.

    Le groupe d'experts entend par ailleurs diffuser des conseils sur les modèles de partenariat possibles pour augmenter les usages et sur les technologies émergentes ayant une portée mondiale "afin que personne ne soit laissé pour compte".

    Le plan d'action prévoit notamment que l'OMS recense les tendances, outils et opportunités à saisir dans le secteur du numérique et de la santé.

    "La santé numérique peut aider à élargir l'accès aux soins de santé primaires et permettre aux professionnels de lutter contre la résurgence ou l'apparition de nouvelles maladies [...] Ce que nous appelons la 'santé numérique' sera simplement vue à l'avenir comme la façon de fournir des services de santé à l'ère numérique", a souligné Bernard Mariano, directeur du département consacré au sujet à l'OMS.

    Le groupe d'experts de l'organisation mondiale se réunira "régulièrement au cours de l'année à venir" pour mettre en œuvre ce plan d'actions.

    L'OMS a déjà publié en avril 2019 sa première directive sur l'utilisation du numérique en santé comprenant 10 recommandations pour les systèmes de santé nationaux.

    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Dispositifs médicaux: une plateforme de dépôt des dossiers auprès du CEPS effective en 2020

    Acteurs

    Lucine lève 5,5 millions d'euros pour combattre les douleurs chroniques grâce aux thérapies digitales

    BORDEAUX (TICpharma) - La start-up bordelaise Lucine développe une application pour mesurer et soulager les douleurs chroniques, "en se positionnant sur les thérapies numériques et en s'appuyant sur les neurosciences", a expliqué le 24 novembre à TICpharma sa fondatrice Maryne Cotty-Eslous.

    0 990

    Politique

    Plan deeptech: 380 millions € investis par Bpifrance pour faire émerger des start-up issues de la recherche scientifique

    PARIS (TICpharma) - Un an après le lancement du "Plan deeptech", destiné à faire émerger des start-up issues de la recherche scientifique, la banque publique d'investissement Bpifrance a annoncé avoir déjà investi 380 millions d’euros.

    0 1044

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    3 + 9 =