L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Innovations

    Le "big data" doit permettre de corriger les erreurs relatives à un médicament grâce à des données en vie réelle (Patrick Errard)

    PARIS (TICpharma) - Le président du Leem (Les entreprises du médicament), Patrick Errard, a considéré le 6 décembre lors d'un débat que la meilleure utilisation possible du big data concernant le médicament résidait dans "l'analyse critique" a posteriori afin de corriger les erreurs grâce aux informations recueillies en vie réelle.

    Le dirigeant intervenait à l'occasion de la 15ème édition du forum Paris biotech santé sur le thème de l'impact du big data en santé.

    Patrick Errard s'est montré critique sur le sujet qu'il a défini comme une "grande poupée russe" traitée seulement sur la question des moyens mais pas de la finalité.

    "Ce qui m'ennuie avec ce sujet, c'est qu'il est présenté souvent comme un grand débat de moyens", a-t-il analysé, prévenant que si "les intérêts particuliers ne sont pas transcendés par l'intérêt général", cela n'aura "pas de sens".

    "Il faut en revenir au grand projet: 'c'est quoi l'idée?'", a-t-il poursuivi, indiquant que le premier des objectifs à se fixer est de savoir "comment on améliore le bon usage des soins".

    Il a déterminé trois plans de réflexions: l'objectif, l'utilisation temporelle et la taille du périmètre de données utilisées.

    "On va bien trouver une taille, une pointure et un moment qui colle", a considéré Patrick Errard. Le président du Leem a décliné trois moments d'utilisation possible: en amont -pour trier les projets de développement-, "pendant" et "après".

    Selon lui, c'est su

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Youness Bousenna

    À suivre

    Promesses et réalité d'usage de la blockchain dans le secteur de la santé

    Politique

    L'investissement dans le numérique pris en compte dans la régulation du prix des médicaments

    PARIS (TICpharma) - Le nouvel accord-cadre sur le médicament signé le 5 mars entre le Comité économique des produits de santé (CEPS) et le Leem (Les entreprises du médicament) prévoit que les investissements réalisés par les industriels dans les "solutions numériques" pourront désormais être pris en compte afin que leurs produits bénéficient d'une période de stabilité de prix.

    0 1117

    Acteurs

    Médicaments: les industriels déploient une plateforme d'anticipation des ruptures de stocks

    PARIS (TICpharma) - Le Leem (Les entreprises du médicament) a présenté le 27 janvier une plateforme baptisée "TracStocks", destinée à "faciliter et sécuriser la déclaration des données de stocks en tension" afin de "mieux anticiper" les ruptures de certains médicaments, a expliqué le 2 février à TICpharma Nathalie Le Meur, administratrice de l'organisation et présidente de sa task force "ruptures".

    0 2242
    https://www.santexpo.com/infos-pratiques/obtenez-badge-visiteur/?utm_campaign=TICPHARMA&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    9 + 3 =