L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Pfizer mise sur Watson (IBM) pour accélérer la recherche en immuno-oncologie

    NEW YORK (TICpharma) - Pfizer et Watson Health (groupe IBM) ont annoncé le 1er décembre un accord de collaboration pour utiliser la plateforme Watson for Drug Discovery afin d'"aider à accélérer" la recherche du laboratoire en immuno-oncologie.

    "Pfizer fait partie des premières organisations à utiliser Watson for Drug Discovery dans le monde et elle est la première à personnaliser l'outil cognitif basé sur le cloud computing", ont souligné les deux sociétés dans un communiqué de presse commun.

    La plateforme Watson for Drug Discovery récemment lancée par le groupe IBM vise à aider les chercheurs à découvrir de nouvelles cibles de médicaments et indications, notamment grâce à la technologie du machine learning.

    Elle intègre 25 millions de résumés issus de la base de données bibliographiques Medline, plus d'un million d'articles de revues médicales, 4 millions de brevets, et elle est "régulièrement mise à jour", assure IBM.

    Le groupe ajoute que la plateforme "peut être complétée par des données privées d'une organisation telles que des rapports de laboratoire, et peut aider les chercheurs à examiner des ensembles de données disparates pour établir des relations et révéler des modèles cachés à l'aide de virtualisation dynamique".

    Pour Pfizer, il s'agit d'identifier de nouvelles immunothérapies, traitements destinés à permettre au système immunitaire d'un patient de reconnaître et de cibler des cellules cancéreuses.

    "Avec ce nouvel outil, les chercheurs de Pfizer analyseront et testeront des hypothèses afin de générer des connaissances fondées sur des données probantes pour des interactions en vie réelle", précise le communiqué.

    L'objectif est d'associer les compétences scientifiques des équipes de Pfizer, et les capacités cognitives de l'intelligence artificielle Watson. Aucun montant financier relatif à cette collaboration n'a été communiqué.

    "Nous espérons qu'en exploitant les capacités de Watson dans nos efforts de recherche de nouveaux traitements, nous serons en mesure d'apporter plus rapidement de nouvelles immunothérapies prometteuses", a expliqué Mikael Dolsten, patron de la R&D de Pfizer cité dans le communiqué.

    La vice-présidente en charge des opérations commerciales, de la stratégie et du portefeuille de Pfizer, Laurie Olson, a assuré que le groupe pharmaceutique "[franchissait] une nouvelle frontière en terme d'innovation grâce aux données" en investissant sur plusieurs nouvelles technologies et solutions digitales permettant d'"associer des sources de données internes et externes afin de mieux comprendre comment les pathologies évoluent et mieux les traiter".

    Le groupe pharmaceutique avait annoncé en avril 2016 une autre collaboration avec le géant de l'informatique IBM pour développer des solutions innovantes de contrôle à distance des patients atteints de Parkinson, reposant sur des capteurs et dispositifs mobiles qui envoient des informations en temps réel aux scientifiques.

    Depuis le lancement en 2015 de sa filiale consacrée à la santé, Watson Health, IBM a multiplié les partenariats avec des industriels de la santé comme Teva, Medtronics ou Johnson & Johnson (J&J) pour mettre à profit sa plateforme de traitement de big data Watson Health Cloud dans le domaine de la recherche médicale.

    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    La FDA et IBM s'allient pour tester la blockchain en santé

    Acteurs

    Boehringer Ingelheim s'allie à IBM pour intégrer la blockchain à ses essais cliniques

    ORLANDO (Floride) (TICpharma) - Les filiales canadiennes du laboratoire Boehringer Ingelheim et d'IBM ont annoncé le 12 février leur collaboration afin d'utiliser la blockchain dans le cadre d'essais cliniques outre-Atlantique.

    0 498

    Acteurs

    Novartis prédit une transformation du secteur pharmaceutique "dans les 10 ans" grâce à la blockchain

    VIENNE (TICpharma) - Alors que l'engouement pour la blockchain de la part des laboratoires pharmaceutiques ne fait plus aucun doute, Pascal Bouquet, directeur monde en charge de la technologie, de l’architecture et du numérique du laboratoire suisse Novartis, a jugé que la technologie "transformera le secteur pharmaceutique dans les 10 ans".

    0 526

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    5 + 2 =