Une opération de maintenance est prévue Mardi 24 Mai avril 2022 entre 13h00 et 13h15. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    Les outils d'Apple pourraient s'avérer utiles pour détecter la maladie d'Alzheimer débutante

    INDIANAPOLIS (TICpharma) - Les données collectées par l'iPhone, la montre connectée Apple Watch, l'iPad et l'outil de suivi du sommeil Beddit sleep monitor d'Apple pourraient permettre de différencier les cas de troubles cognitifs légers (MCI) des formes débutantes de la maladie d'Alzheimer, selon les résultats exploratoires d'une étude présentés le 8 août.

    L'étude de faisabilité menée par Lilly, Evidation Health et Apple, qui vise à évaluer la capacité à récolter des données avec des outils de la marque à la pomme auprès de patients présentant des troubles cognitifs, ont été présentés à Anchorage (Alaska) à l'occasion de la 25e édition de la conférence KDD (Knowledge Discovery and Data Mining).

    "Nous avons constaté ces dernières années à quel point les données et connaissances issues des outils portables et mobiles grand public ont permis à des patients et à leurs professionnels de santé de mieux surveiller leur état de santé", a déclaré Nikki Marinsek, première auteure de l'étude et data scientist chez Evidation Health, société américaine spécialisée dans le traitement de données de santé.

    Si ces données peuvent contribuer à améliorer l'état de santé d'un patient, "nous ne savons pas encore comment [elles] peuvent être utilisées pour identifier et accélérer les diagnostics", a-t-elle poursuivi.

    Les résultats de l'étude de faisabilité présentés lors de la conférence KDD "ont jeté les bases d'une future recherche sur l'identification au p

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Microsoft et AstraZeneca ouvrent un accélérateur de start-up spécialisées dans l'IA et la santé

    Etudes

    DĂ©pistage du cancer du sein: l'IA a encore un "long chemin" Ă  faire avant une utilisation en pratique clinique

    LONDRES (TICpharma) - L'utilisation de l'intelligence artificielle (IA) pour le dépistage du cancer du sein a encore un "long chemin" à faire avant de pouvoir être implémentée en pratique clinique et des essais randomisés bien conçus dans de grandes populations sont nécessaires pour bien évaluer les systèmes actuellement commercialisés, estiment les auteurs d'une analyse systématique publiée début septembre par le British Medical Journal (BMJ).

    0 2310

    Etudes

    Outils de réalité virtuelle et augmentée: l'Anses met en garde contre le risque de "cybercinétose"

    PARIS (TICpharma) - L'utilisation d'outils de réalité virtuelle ou augmentée peut perturber les capacités sensorimotrices ainsi que le système sensoriel et conduire à des symptômes de cybercinétose, de type nausées, vertiges, sueurs, pertes d'équilibre, selon un avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) qui émet quelques recommandations pour limiter les effets indésirables.

    0 2757

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    3 + 5 =