Une opération de maintenance est prévue jeudi 28 Mai 2020 entre 13h00 et 13h30. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Siemens Healthineers décroche le marquage CE pour son logiciel "AI-Rad Companion" doté d'IA

    PARIS (TICpharma) - Siemens Healthineers a décroché le marquage CE pour son logiciel de radiologie doté d'intelligence artificielle (IA) AI-Rad Companion, "ouvrant la voie à un déploiement dans des établissements de santé en Europe", ont expliqué à TICpharma deux responsables de l'entreprise.

    Pour rappel, les logiciels comme l'AI-Rad Companion constituent des dispositifs médicaux et doivent en conséquence obtenir le marquage CE de conformité pour être mis sur le marché.

    "La première application de ce logiciel est l'imagerie thoracique avec l'AI-Rad Companion Chest CT", a précisé Agnès Malgouyres, responsable marketing IA de la filiale du groupe allemand Siemens, Healthineers, spécialisée dans les technologies pour l'imagerie médicale.

    "L'AI-Rad Companion est destiné à aider les radiologues à interpréter plus rapidement et plus précisément les images de thorax en TDM (tomodensitométrie) et à documenter les résultats plus rapidement grâce à l'IA. Il doit permettre de leur faire gagner du temps médical", a-t-elle souligné. "Cette solution dotée d'IA est capable de réaliser une analyse multi-organes, ce qui en fait le premier outil du genre à décrocher un marquage CE."

    Concrètement, lors d'un scanner du thorax, l'outil permet de visualiser les différentes structures de cette région du corps, en les mettant en évidence individuellement et en les marquant pour mesurer les anomalies potentielles des poumons, du cœur, de l'aorte et des artères coronaires. L'application peut également visualiser et mesurer les corps vertébraux et, grâce à l'IA, générer des rapports normalisés, reproductibles et quantitatifs.

    "Le logiciel est conforme aux normes Dicom (Digital Imaging and Communications in Medicine) et ses images et informations d’appui peuvent être automatiquement mises à disposition dans le système d’archivage et de communication d’images en fonction des besoins spécifiques du radiologue" a souligné l'entreprise dans un communiqué de presse.

    Par ailleurs, le logiciel "s'intègre aux flux de travail du radiologue et s'adapte aux machines d'autres constructeurs", a précisé Frédéric Pégaz-Fiornet, responsable du département "digitalisation" de Siemens Healthineers.

    "Nous souhaitons désormais décliner cette solution à d'autres organes pour pouvoir, à terme, couvrir l'ensemble du corps humain", a-t-il complété.

    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    Partager ses données, un "changement culturel majeur" pour la pharma (Emmanuelle Quilès)

    Innovations

    Cancer du poumon: le logiciel de télésurveillance Moovcare bientôt remboursé

    PARIS (TICpharma) - Le logiciel de télésurveillance Moovcare poumon (Sivan) devrait être accessible et remboursé d'ici la fin de l'année ou début 2020, l'outil et l'acte l'accompagnant ayant tous les deux obtenus des avis favorables de la Haute autorité de santé (HAS), a-t-on appris le 25 juin lors d'une conférence de presse organisée à l'Institut Curie.

    0 2231

    Politique

    Le CNNum préconise un système de "consentement présumé" pour l'ouverture de l'espace numérique de santé

    PARIS (TICpharma) - Tout en saluant les "26 actions pragmatiques" de la feuille de route du numérique en santé, Maryne Cotty-Eslous, membre du Conseil national du numérique (CNNum) et représentante du groupe d'expertise "santé et numérique" de l'instance, a appelé à adopter le principe du "consentement présumé" pour accompagner l'ouverture de l'espace numérique de santé, dans un entretien à TICpharma.

    0 1079

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    4 + 7 =