L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Innovations

    CES 2019: Lifeina lance son mini-réfrigérateur connecté pour le transport de médicaments

    PARIS (TICpharma) - Créée en 2016, la start-up Lifeina a profité de l'édition 2019 du Consumer Electronics Show (CES) pour lancer la commercialisation de son réfrigérateur connecté pour le transport de médicaments thermosensibles, a indiqué à TICpharma Uwe Diegel, directeur général et cofondateur de la société.

    Baptisé LifeinaBox (pour "Life in a box" ou "la vie dans une boîte"), le réfrigérateur connecté imaginé par Uwe Diegel a officiellement été présenté le 8 janvier à Las Vegas. Il est destiné à transporter des médicaments traitant des maladies chroniques ou de longue durée (insuline, adrénaline, hormones de croissance ou anti-TNF, par exemple)

    L'objet connecté a fait sensation: lauréat du prix SilverECO 2017 pour son prototype, prix Galien 2018 dans la catégorie e-santé et lauréat d'un CES Innovation Award 2019, le mini-réfrigérateur connecté serait "une invention accidentelle", d'après son concepteur.

    "En 2003, mon frère, diabétique, a failli mourir après qu'une auberge dans laquelle il résidait a accidentellement congelé son insuline. Je me suis dis, 'il faut faire quelque chose'. Donc avec mon frère, qui est ingénieur, nous avons imaginé un petit réfrigérateur pour conserver les médicaments fragiles", a expliqué Uwe Diegel.

    Le directeur général de la start-up se remémore, amusé, que sa première LifeinaBox a été conçue avec une batterie "extraite de [sa] caméra Sony".

    Après plusieurs mois de R&D et quelques ajustements esthétiques, la version actuelle de la boîte réfrigérée connectée a pu voir le jour. "Elle devait être la plus pratique et transportable possible", a-t-il indiqué.

    La LifeinaBox et son app (crédits: Lifeina)

    La LifeinaBox utilise "une version améliorée de l'effet Peltier, pour générer du froid sous vide et maintenir les médicaments à une température optimale entre 2 et 8°C", a précisé le patron de la jeune pousse, ancien président de iHealth Europe (lire brève TICsanté du 1er août 2016).

    L'outil se branche sur une prise de courant (110 à 240 volts) ou sur un allume-cigare. Il est livré avec une batterie de 2 heures, mais plusieurs modèles sont d'ores et déjà disponibles avec une batterie offrant entre 8 et 36 heures d'autonomie et une capacité de stockage de "8 stylos à insuline pour le diabète, par exemple".

    Selon Uwe Diegel, le réfrigérateur peut aujourd'hui permettre à des patients atteints de maladies chroniques ou de longue durée "qui avaient honte de transporter leurs médicaments au travail, de peur de les laisser dans le frigo de l'entreprise ou qui s'empêchaient de voyager, de ne plus être prisonniers de leur maladie".

    Le réfrigérateur est connecté à une application téléchargeable sur l'AppStore (iPhone) et le PlayStore (Android). L’app permet de suivre en temps réel la température des médicaments et envoie à l'utilisateur des rappels de prise afin d'améliorer l'observance thérapeutique.

    "L'ensemble des données contenues sur l'application sont stockées chez un hébergeur certifié données de santé", a précisé Uwe Diegel.

    Une production "made in France" et un business model ficelé

    Produite en France "par une soixantaine de salariés handicapés", la Lifeina Box "coûte 50 euros à fabriquer".

    Vendue au tarif de 200 euros pièce "et livrée en 24 heures" aux particuliers qui commandent sur le site de la start-up, la box réfrigérée est également proposée aux laboratoires pharmaceutiques au tarif de 80 euros pièce.

    "Nous sommes en discussion avec plusieurs laboratoires internationaux qui vont offrir notre réfrigérateur connecté à nos patients avec leurs médicaments", a indiqué le dirigeant

    D'ici fin février, la start-up (six salariés actuellement) pense pouvoir livrer jusqu'à 40.000 pièces en Europe, aux Etats-Unis, en Australie et "éventuellement à Taïwan".

    Elle cible essentiellement les marchés B2B (business to business ) et B2B2C (business to business to consumer), auxquels elle prévoit de distribuer 30.000 pièces, contre 10.000 pour le marché de la vente directe aux particuliers ou B2C (business to consumer).

    Côté remboursement, Uwe Diegel n'est pas favorable à une prise en charge (totale ou partielle) par l'assurance maladie. "Le remboursement nivelle l'industrie par le bas car, forcément, si on vous dit que la LifeinaBox sera remboursée à hauteur de 60 euros, par exemple, cela incite à réduire les coûts de fabrication pour faire de la marge", a-t-il expliqué.

    Plusieurs déclinaisons de la box prévues

    Outre sa box, Lifeina voit plus grand et planche sur plusieurs autres projets autour du transport réfrigéré en santé.

    Première innovation en cours de développement: le LifeinaTube, un tube réfrigéré connecté permettant de transporter "un stylo d'insuline, pas plus, mais qui peut être glissé dans une poche", a expliqué Uwe Diegel.

    Offrant une autonomie de 24 heures, ce tube réfrigéré sera commercialisé "en juillet 2019".

    Dans la même veine, la start-up prépare une LifeinaPocket calquée sur le modèle de la LifeinaBox mais "de la taille d'un smartphone, pouvant accueillir deux stylos à insuline".

    Ce réfrigérateur connecté de poche sera, lui, lancé "à la fin de l'année 2019".

    Enfin, Lifeina travaille à un dernier projet, plus ambitieux, "qui va nécessiter deux ans de R&D": LifeinaHeart. Cette fois, Uwe Diegel veut s'attaquer à la question du transport d'organes.

    "Le transport d'organes doit être revu. Soit c'est trop froid et les organes nécrosent, soit c'est trop chaud et ils sont inutilisables, il faut mieux les transporter et pouvoir surveiller la température en temps réel", a-t-il insisté, déplorant que "sur 100 cœurs donnés, seuls 27 sont aujourd'hui transplantables".

    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    Valoriser les données et anticiper les futures technologies, priorités du LIR pour 2019

    Innovations

    CES 2019: les start-up d'e-santé françaises font le plein de récompenses

    LAS VEGAS (Nevada) (TICpharma) - Alors que le Consumer Electronics Show (CES) ouvre ses portes à Las Vegas, 11 start-up françaises d'e-santé vont pouvoir briller grâce à leurs "Innovation Awards" décrochés en novembre 2018, à l'issue d'une sélection récompensant les innovations les plus marquantes de cette grand-messe de la tech.

    1 372

    Acteurs

    CES 2019: la santé connectée confirme sa place de choix à Las Vegas

    PARIS (TICpharma) - La santé connectée fera partie des secteurs phares du millésime 2019 du Consumer Electronics Show (CES), le salon international de la tech, qui se tiendra du 8 au 11 janvier à Las Vegas (Nevada).

    0 667

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    4 + 2 =