L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    "Le but de Sanofi est d'accélérer le développement du médicament grâce au digital" (Heather Bell)

    NEW YORK (TICpharma) - Digitalisation des chaînes de production du médicament, projet Onduo avec Verily Life Sciences (Alphabet), plateforme "Darwin" pour le big data... Heather Bell, responsable monde du digital et de la data de Sanofi est revenue, pour TICpharma, sur la transformation numérique du laboratoire pharmaceutique et sa stratégie pour occuper ce marché de plus en plus convoité par les grands noms de la tech.

    TICpharma.com: En 2015, Sanofi et Verily Life Sciences (ex-Google Life Sciences) créaient la coentreprise Onduo pour développer des solutions connectées de prise en charge du diabète (voir dépêche du 13 septembre 2016). Où en êtes-vous dans ce projet?

    Heather Bell (crédit: Denis Allard)

    Heather Bell (photo à droite): Le lancement commercial a eu lieu en janvier 2018 et nous disposons déjà de plusieurs boutiques virtuelles dans quelques Etats des Etats-Unis mais nous n'avons pas encore de chiffres à communiquer. Onduo offre aux patients un feedback total et, avec le diabète, la surveillance doit se faire 24 heures/24 donc c'est une véritable avancée. Nous en sommes très satisfaits mais y travaillons encore.

    En 2017, Sanofi a également lancé sa plateforme de big data, "Darwin" (voir dépêche du 28 mars 2018). Où en est son développement?

    H.B.: La plateforme "Darwin" a été conçue pour l'exploitation de données en vie réelle. Nous en sommes très fiers, elle répertorie les données de 300 millions de patients dans 340 maladies. Nous avons mis au point cette plateforme pour mieux comprendre les bénéfices de nos médicaments en vie réelle, elle nous permet aussi de faire une analyse coûts/avantages et mieux orienter nos travaux.

    La plateforme est très active aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Elle contient les données issues des dossiers médicaux des patients, des contrats d'assurance et des données issues des objets connectés de santé des patients, qu'ils renseignent eux-mêmes. A terme, elle nous permettra aussi de développer de nouvelles solutions digitales.

    De façon générale, quelle est l'évolution de la digitalisation de vos chaînes du médicament?

    H.B: Dans l'évolution de nos usines et sur nos chaînes de production, nous intégrons de plus en plus d'outils technologiques. En France et en Belgique, par exemple, nos usines sont les plus connectées. Ces outils nous permettent d'améliorer nos rendements, de gérer les flux ou encore d'éviter les accidents.

    Quid de l’impact du digital sur votre R&D?

    H.B: Le but de Sanofi est d'accélérer le développement du médicament grâce au digital donc nous avons de plus en plus d'applications en R&D. Nous utilisons également le big data pour mieux choisir nos produits, développer des traitements efficaces avec moins d'échecs et mieux cibler les patients pour nos tests cliniques.

    Justement, comment la technologie vous permet-elle aujourd'hui de constituer vos cohortes de patients pour les tests cliniques?

    H.B.: Aujourd'hui, il faut 10 à 15 ans d'essais cliniques pour développer un médicament. Il y a un problème de recrutement des patients alors qu'ils sont prêts à y participer mais il y a un manque d'information, d'accès aux hôpitaux où se déroulent les essais cliniques et de temps à consacrer à ces tests.

    Nous nous sommes donc interrogés sur comment mieux informer les patients et nous le faisons en ligne, notamment via le réseau social Facebook dans 14 pays à travers le monde. Pour cela, nous travaillons avec une start-up américaine spécialisée dans la recherche clinique, Science 37, qui propose notamment de réaliser ces essais cliniques au domicile du patient. Les données sont recueillies via des applications connectées qu'elle développe et les prélèvements nécessaires sont effectués par des infirmiers qui se rendent au domicile du patient.

    Plus globalement, Sanofi est-il parvenu à faire sa révolution digitale?

    H.B. Oui, notamment grâce à nos patients et aux professionnels de santé, mieux équipés et plus connectés. La digitalisation de Sanofi nous a permis de produire des médicaments plus vite et à moindre coût et de mettre en place de nouvelles stratégies de développement avec des essais cliniques connectés et un accès facilité aux données en vie réelle.

    Du côté de notre stratégie marketing aussi, nous entamons des transformations grâce aux nouvelles technologies et nous nous intéressons, par exemple, au e-commerce. Nous observons avec beaucoup d'intérêt le travail d'Amazon dans le domaine de l'e-santé. Cela ne nous inquiète pas, au contraire. L'arrivée d'Amazon sur le marché peut aider à améliorer l'expérience utilisateurs.

    Quelle est la feuille de route de Sanofi dans le digital pour 2019?

    H.B.: Nous poursuivons le développement des projets dont nous avons parlé. Nous travaillons également avec plusieurs entreprises et start-up et nous poursuivrons ce travail en 2019 pour identifier de nouveaux défis et essayer "d'inventer l'avenir".

    Wassinia Zirar

    À suivre

    Les pouvoirs publics relancent le DMP avec pour ambition d'ouvrir 40 millions de dossiers d'ici 2022

    Acteurs

    L'agence Paris&Co affiche la solidité de son incubateur de start-up e-santé

    PARIS (TICpharma) - L'incubateur Tech Care Paris de l'agence de développement économique et d'innovation Paris&Co a accompagné 54 start-up du domaine de la santé et du bien-être depuis sa création en 2014, et entend poursuivre sa dynamique avec le lancement d'un nouvel appel à candidatures, en partenariat avec de grandes entreprises comme Philips, Docapost ou Sanofi.

    0 393

    Innovations

    CES 2018: les acteurs français de l'e-santé en force

    LAS VEGAS (TICpharma) - La France envoie cette année 48 entreprises ou start-up spécialisées en e-santé au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, dont l'édition 2018 se tiendra du 9 au 12 janvier.

    0 404

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    9 + 7 =