L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Innovations

    Baxter fait le pari de la dialyse péritonéale connectée pour traiter l’insuffisance rénale

    (Par Wassinia ZIRAR)

    CORBEIL-ESSONNES (Essonne) (TICpharma) - Sept patients du centre hospitalier Sud-Francilien (CHSF) bénéficient d'un dispositif connecté de dialyse péritonéale développé par le laboratoire américain Baxer, permettant une transmission immédiate des données de la dialyse à l'équipe médicale.

    Sébastien Gibralta (photo), 37 ans, est insuffisant rénal au stade terminal depuis "quatre ou cinq ans" et il est traité par dialyse péritonéale depuis "environ un an et demi".

    Ce 11 septembre, il a rendez-vous avec le Dr Valérie Caudwell, cheffe du service néphrologie-dialyse du CHSF pour un "bilan mensuel". La néphrologue est déjà à jour de l’état de santé de son patient, dont elle reçoit quotidiennement les données des dialyses.

    Comme six autres patients de l'hôpital, Sébastien Gibralta expérimente une toute nouvelle solution connectée du laboratoire Baxter pour sa dialyse péritonéale.

    Pour rappel, la dialyse péritonéale se décline en deux versions: elle peut être continue ambulatoire (DPCA), c'est-à-dire effectuée manuellement de jour, ou automatisée (DPA) à l’aide d'une machine appelée "cycleur" et se faire de nuit à domicile.

    Les autres traitements de l'i

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    Dominique Polton plaide pour une "gouvernance unifiée" des bases de données de santé

    Politique

    Télésurveillance: le ministère de la santé planche sur un modèle de financement de droit commun (DGOS)

    PARIS (TICpharma) - Deux ans après le renouvellement du programme "Etapes", le ministère des solidarités et de la santé répond à l'appel des industriels à sortir la télésurveillance du cadre expérimental et "s'engage à travailler sur la définition d'un modèle de financement de droit commun", a fait savoir le 26 novembre à TICpharma la direction générale de l'offre de soins (DGOS).

    0 1353

    Etudes

    Premiers résultats encourageants pour la plateforme eNephro de télésuivi des malades rénaux chroniques

    NANTES (TICpharma) - La télésurveillance médicale des patients atteints de maladie rénale chronique tend à diminuer la durée cumulée sur un an des hospitalisations non programmées et à réduire les coûts pour l'assurance maladie, selon les premiers résultats de la plateforme eNephro présentés le 8 octobre au congrès virtuel de la Société française de néphrologie, dialyse et transplantation (SFNDT).

    0 3721
    https://www.santexpo.com/infos-pratiques/obtenez-badge-visiteur/?utm_campaign=TICPHARMA&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    7 + 3 =