L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    Généraliser l'e-prescription, enrichir le SNDS: les pistes de la Cnam pour booster l'e-santé

    PARIS (TICpharma) - La direction de la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) a formulé quatre propositions pour accélérer le déploiement de l’e-santé, dont la généralisation de la e-prescription ou l’enrichissement du système national des données de santé (SNDS), dans son rapport annuel sur les charges et produits de l'assurance maladie pour 2019, diffusé le 28 juin.

    Dans ce document de 241 pages, qui sera examiné par le conseil de la Cnam puis celui de l'Union nationale des caisses d'assurance maladie (Uncam) jeudi 5 juillet, l'assurance maladie prévoit la réalisation de 2,01 milliards € d'économies sur les dépenses d'assurance maladie en 2019 dans le cadre de la préparation du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) et détaille 28 mesures pour améliorer la qualité et l'efficience du système de soins.

    Parmi les axes de transformation du système de santé abordés par le gouvernement figure l’accélération du "virage numérique", thème qui fait l'objet du quatrième volet de la stratégie nationale de santé (SNS) (voir dépêche du 12 mars 2018).

    Dans son rapport, la Cnam revient sur le déploiement de l’e-santé comme vecteur de réduction des inégalités de soins dans le territoire et de réduction des dépenses. "La e-santé, lorsqu’elle sera largement déployée, devrait en effet permettre de combiner maîtrise des dépenses, efficience de l’allocation des ressources et qualité des soins", souligne-t

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    Les étudiants accros à leur smartphone, mais pas aux applications santé (enquête Smerep)

    Politique

    "Article 51": l'expérimentation "télésurveillance du diabète gestationnel" vers le droit commun

    PARIS (TICpharma) - Alors que l'expérimentation "article 51" sur la prise en charge avec télésurveillance du diabète gestationnel prendra fin "après l'été", elle pourrait intégrer "un modèle de financement de droit commun", a expliqué le 21 mai à TICpharma Natacha Lemaire, rapporteure générale de ces expérimentations.

    0 1934

    Acteurs

    La HAS présente son "ambitieuse" stratégie données

    PARIS (TICpharma) - La Haute autorité de santé (HAS) a mis en place une stratégie données "ambitieuse", a expliqué son responsable, Pierre-Alain Jachiet, à TICpharma le 25 mai.

    0 1755

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    6 + 3 =