L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Nokia Health: l'ex-Withings va repasser sous pavillon français

    PARIS (TICpharma) - Eric Carreel, entrepreneur français et co-fondateur de Withings, est entré en négociations exclusives avec Nokia en vue du rachat de sa filiale e-santé, Nokia Health (ex-Withings), a annoncé le groupe finlandais dans un communiqué diffusé mercredi.

    Retour à l'expéditeur pour Nokia Health (ex-Withings) qui pourrait revenir en France après deux années passées dans le giron du fabricant d'équipements de réseaux mobiles finlandais Nokia.

    Dans un communiqué paru mercredi, le groupe a indiqué être entré en négociations exclusives avec l'entrepreneur français Eric Carreel, co-fondateur de Withings en 2008.

    En juin 2016, quand Nokia partait à l'assaut de la santé connectée et croquait Withings pour 170 millions d'euros, le groupe expliquait vouloir "ouvrir un nouveau chapitre de [son] histoire" et espérait "capitaliser sur les opportunités offertes par le secteur de la santé".

    Un an pile après son acquisition par Nokia, la pépite française des wearables Withings a été rebaptisée Nokia Health et la filiale devait permettre au groupe -qui avait raté le virage des smartphones quelques années auparavant- de trouver des relais de croissance.

    Balance connectée, podomètre, capteurs de sommeil,... Le catalogue Withings offrait de multiples produits de santé mais cela n'a pas suffi à relancer la machine Nokia et, le 15 février 2018, le groupe annonçait le lancement d'"une revue stratégique de son activité de santé numérique" (voir dépêche du 19 février 2018).

    Très vite, le projet de Nokia ne fait plus aucun doute: le groupe veut revendre sa division e-santé et vite. Face à un marché de la healthtech en plein boom, plusieurs candidats se sont disputés l'acquisition de la filiale e-santé.

    Parmi les prétendants au rachat, plusieurs mastodontes de la tech tels que Nest (groupe Google), le géant sud-coréen Samsung ou encore Logitech et Netatmo (dirigée par Fred Potter, un autre co-fondateur de Withings).

    Finalement, c'est Eric Carreel, cinquième candidat en lice, qui a été retenu par Nokia. Les négociations doivent aboutir d'ici fin juin à une revente du portefeuille Nokia Health "hors licences", a précisé le groupe.

    Le montant de la transaction doit encore être discuté mais Eric Carreel pourrait avoir fait une très bonne affaire.

    Une revente à perte pour Nokia

    Achetée 170 millions d'euros en 2016, la start-up Withings serait "surévaluée de 140 millions d'euros", selon un audit mené par les dirigeants de Nokia au début de l'année.

    Trop tard pour eux maisn si l'on écoute les bruissements du marché actuel, la vente de Nokia Health pourrait donc être actée pour une somme avoisinant les 30 millions d'euros... Le casse du siècle pour Eric Carreel!

    Expert des nouvelles technologies, cet ingénieur de 58 ans a le sens des affaires. Dès les années 1990, il avait cofondé avec Jacques Lewiner la société Inventel -qui a notamment conçu la Livebox d'Orange- et l'avait présidé de 2002 à 2005.

    Nommé directeur technique de la division produits domestiques de Thomson, en 2005, il a ensuite fondé avec Fred Potter et Cédric Hutchings la start-up Withings en 2008.

    En parallèle, Eric Carreel, qui a flairé le marché émergent de l'impression 3D, a créé la société Sculpteo en 2009, avant de fonder Invoxia, fabricant de téléphones, l'année suivante.

    Avec le rachat de Nokia Health, ce serial entrepreneur a désormais la mission de réussir là où Nokia a échoué et de relancer la jeune pousse sur le marché international.

    Dans Le Monde daté du 18 avril, Bercy et le secrétariat d’Etat chargé du numérique ont déclaré "suivre de près l’avancée des négociations" autour de cette revente stratégique et pour cause: Nokia Health compte actuellement 200 emplois dans l'Hexagone. Une des questions qui se posent est de savoir si Eric Carreel entend maintenir la totalité de ces postes.

    En attendant la fin des discussions, le groupe Nokia a annoncé qu'il allait "se recentrer à 100%" sur le marché B-to-B (business-to-business), s'adressant ainsi aux entreprises et professionnels des télécoms et délaissant -un temps- le grand public. Enfin la bonne stratégie?

    Wassinia Zirar

    À suivre

    Quantifier la sévérité de la maladie de Parkinson grâce à un smartphone?

    Acteurs

    Nokia réfléchit à l'avenir de sa division santé numérique

    PARIS (TICpharma) - Nokia a annoncé le 15 février le lancement d'"une revue stratégique de son activité de santé numérique", portée par la filiale Nokia Health créée en 2017, ce qui pourrait notamment déboucher sur une vente.

    0 351

    Acteurs

    Santé connectée: le nouveau levier de croissance des assureurs

    PARIS (TICpharma) - Kiosques d’applications de santé connectée, services de téléconsultation, coaching de start-up de e-santé... les grands noms de la protection sociale se bousculent sur le marché de la santé numérique. Vraie ambition pérenne ou simple effet de mode?

    1 495

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    8 + 5 =