L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Quel traitement pour les données personnelles à l’heure du RGPD?

    PARIS (TICpharma) - A compter du 25 mai 2018, le règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) s’appliquera à tous les acteurs traitant des données personnelles et notamment ceux du secteur de la santé. A deux mois de l’entrée en application du texte européen, comment s’organisent-ils?

    A l’occasion du "débat de la donnée" organisé par le Syntec numérique le 13 mars, le président du syndicat professionnel des entreprises de services du numérique, Godefroy de Bentzmann, a d’emblée évoqué la nécessité pour les acteurs institutionnels de "bien positionner le curseur entre la protection des données personnelles et leur utilisation dans l’innovation."

    Source d’innovation, notamment dans la recherche médicale, les données personnelles seront davantage encadrées à partir du 25 mai, date d’entrée en vigueur du RGPD.

    Pour rappel, la nouvelle réglementation, qui s’appliquera à l’ensemble des acteurs traitant des données personnelles, vient renforcer les droits des personnes notamment par la création d’un droit à la portabilité de ces données mais elle vient aussi responsabiliser les acteurs traitant des données, responsables de traitement et sous-traitants (voir dépêche du 4 janvier 2018).

    Alors comment trouver l’équilibre entre régulation et innovation ? Il incombe désormais

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    L'Institut Montaigne plaide pour un "Pacte innovation santé 2025" (rapport)

    Politique

    La Cnil a délivré 423 autorisations de recherche en santé en 2020, dont 89 sur le Covid-19

    PARIS (TICpharma) - La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a délivré 423 autorisations de recherche en santé en 2020, dont 89 sur le Covid-19, selon son rapport d'activité 2020 publié le 18 mai.

    0 1128

    Acteurs

    Collecte de données par Iqvia: la Cnil annonce des contrôles après une enquête de France 2

    PARIS (TICpharma) - La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a fait savoir le 17 mai qu'elle "diligentera des contrôles" après la diffusion d'une enquête de France 2 révélant que de nombreux officinaux transmettant des données de délivrance à l'entreprise Iqvia ne respectent pas leur obligation d'information individuelle des patients.

    4 2541

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    3 + 2 =