L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    

    Innovations

    La réalité virtuelle ou augmentée au service de la santé, tendance phare du CES 2018 (Bpifrance)

    PARIS (TICpharma) - Lors d’une conférence organisée le 31 janvier, Bpifrance et l'agence Interaction Healthcare sont revenus sur l’édition du 2018 du Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas qui a consacré la santé connectée avec, en lame de fond, l’explosion des technologies de réalité virtuelle ou augmentée au service des patients et professionnels de santé.

    Pour son édition 2018, la grand-messe du numérique qui s'est tenue du 9 au 12 janvier, a été marquée par le nombre important d'entreprises ou de start-up de e-santé.

    "Sur les 3.900 exposants du CES, ce sont plus de 450 d'entreprises de e-santé qui ont fait le voyage à Las Vegas", ont rapporté Bpifrance et Interaction Healthcare. La délégation française n'était pas en reste.

    La FrenchTech dans son ensemble s'est vantée d'être la deuxième délégation en nombre d'entreprises, après les Etats-Unis, avec 365 sociétés dont 280 start-up et, parmi elles, 49 sociétés estampillées "e-santé" (voir dépêche du 8 janvier 2018).

    Lieu privilégié pour les démonstrations technologiques au grand public, le CES est aussi l'endroit où il faut être pour voir émerger les tendances de demain.

    Bpifrance et Interaction Healthcare estiment qu'en 2018, les secteurs technologiques qui ont connu le plus grand foisonnement d'innovations sont:

    • Les objets connectés (IoT) et wearables
    • L'intelligence artificielle
    • La blockchain

    Ces trois secteurs sont partie prenante de la santé connectée et font déjà l'objet d'un questionnement réglementaire, notamment concernant le volet de la sécurité des données personnelles.

    Outre la croissance atteinte par ces trois secteurs, la tendance phare de cette édition 2018 du CES était "la réalité virtuelle (VR) ou augmentée (AR) au service des patients et professionnels de santé", a expliqué Jérôme Leleu, président d'Interaction Healthcare qui prédit que l'haptique -technologie du toucher via une interface numérique- fera l'édition 2019.

    La réalité virtuelle ou augmentée prend ses quartiers en e-santé

    Pour les patients, les professionnels de santé ou dans le cadre du déploiement des usages de télémédecine, la VR ou AR mise au service de la santé s'impose.

    Un focus a été proposé sur les innovations de quatre sociétés françaises.

    Place d'abord à une société néo-aquitaine qui avait ouvert la voie aux autres jeunes pousses sur la question des technologies de VR ou AR lors du CES 2017: SimforHealth.

    De retour à Las Vegas en 2018, l'entreprise a occupé une place de choix au sein de l'espace du géant de la tech, HTC, leader de la VR/AR avec ses casques.

    SimforHealth a présenté sa dernière innovation: MedicActiV, une plateforme de consultation et diffusion de cas cliniques virtuels entièrement consacrée à la formation des professionnels de santé qui peuvent interagir à 360° dans un environnement médical proche du réel.

    Interaction Healthcare et Bpifrance ont également choisi de présenter le travail de trois autres pépites tricolores qui ont brillé au CES: Nomadeec, GoTouchVR et KineQuantum.

    Concernant le volet télémédecine, Nomadeec propose la première plateforme d’urgence qui permet aux médecins régulateurs du Samu de consulter les bilans de l’ensemble des effecteurs de soins départementaux, en complément de l’appel téléphonique, et d’établir si besoin une visioconférence, le tout via le casque de VR "Hololens" de Microsoft.

    Si les prédictions de Jérôme Leleu se révèlent exactes, GoTouchVr sera particulièrement scrutée en 2019. La société créée en 2017 est spécialisée dans l'haptique. Elle développe une solution de VR permettant aussi la manipulation d’objets virtuels dans l’espace offrant ainsi aux professionnels de santé de nouvelles perspectives de travail, notamment dans le monde chirurgical.

    Enfin, KineQuantum a également été applaudi au CES pour sa solution éponyme qui recourt à la VR pour fournir aux kinésithérapeutes un outil de rééducation pour leurs patients. Pensée pour le milieu hospitalier comme les cabinets de ville, KineQuantum propose plus de 50 protocoles de soin pour les patients et professionnels de santé.

    Technologie du futur de la e-santé, la VR ou AR prend sa place dans de nombreuses thérapies et pourrait, à terme, devenir incontournable pour les professionnels de santé. Rendez-vous en 2019 pour confirmer la tendance.

    Wassinia Zirar

    À suivre

    Bercy passe au crible les applications mobiles de santé connectée

    Etudes

    Psychiatrie: un avatar numérique permet de réduire les hallucinations auditives

    LONDRES (TICpharma) - Une thérapie utilisant un avatar numérique pour discuter avec le patient permet de réduire la sévérité des hallucinations auditives verbales réfractaires, montrent les résultats d'une étude britannique publiés dans The Lancet Psychiatry en novembre.

    0 168

    Acteurs

    Modèle économique de l'e-santé: un "Graal" encore difficile à atteindre (Alcimed)

    PARIS (TICpharma) - A l'occasion des 15 ans de l'ouverture du bureau d'Alcimed à Lyon, Benjamin D'hont, responsable de mission et expert e-santé au sein de la société de conseil, a fait part à TICpharma des difficultés rencontrées par le secteur de l'e-santé, où les acteurs peinent encore à "trouver le Graal du modèle économique".

    0 216

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    2 + 2 =