L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Solutions

    OpenHealth ouvre "la plus importante plateforme d'analyse de données de santé" en France

    VANNES (TICpharma) - Le Dr Jean-Yves Robin, directeur général d'OpenHealth Company (ex-Celtipharm), a détaillé à TICpharma les fonctionnalités offertes par "The Hub", interface web ouverte par sa société en septembre et décrite comme "la plus importante plateforme d'analyse de données de santé" disponible en France à ce jour.

    "C'est la première fois qu'on va pouvoir analyser et explorer un tel volume de données, mis à jour en temps réel, et accessible directement sur une interface web et de façon agile", s'est félicité le Dr Jean-Yves Robin.

    Données commerciales, analyses épidémiologiques, cartographies en temps réel des évènements sanitaires et suivi des usages et des indications des produits de santé: le Hub d'OpenHealth promet aux industriels de santé la possibilité d'effectuer des analyses précises de leur activité à partir de données issues de multiples sources.

    "Jusqu'à maintenant, à chaque fois que vous vouliez explorer des données de santé, vous étiez obligés de vous adresser à ceux qui en disposent, de les faire extraire, puis de les traiter, ce qui pouvait durer des mois", a-t-il poursuivi.

    Il a assuré que les industriels et sociétés d'études pouvaient accéder, via la plateforme ouverte par OpenHealth, à une base données équivalente en volume à "deux ou trois Sniiram [Système national d'information inter-régimes de l'assurance maladie]", alors que cette base est régulièrement décrite comme l'une des plus importantes en France et dans le monde.

    Le Hub d'OpenHealth réunit notamment des données nationales et sectorielles issues de panels officinaux, des données longitudinales patients, ou encore des données de diagnostic et de prescription, pseudonymisées ou anonymisées, provenant de dossiers médicaux informatisés.

    Ces dernières sont récupérées par la société à travers des partenariats avec des éditeurs de logiciels "sous réserve de l'information et de l'accord du médecin", a précisé le Dr Jean-Yves Guérin.

    La plateforme comprend également toutes les données relatives à la santé disponibles en open data "tant du côté de l'assurance maladie que des services de l'Etat", qui peuvent, elles, être explorées gratuitement.

    A partir de ces données, les acteurs de santé peuvent suivre une flopée d'indicateurs de performance construits autour de trois grandes thématiques.

    La première concerne les ventes et le marketing, et rassemble des données relatives à plus de 200.000 références de produits de santé, comprenant les ventes effectuées en pharmacie et en grande surface, via un partenariat noué avec la société Iri, spécialisée dans le suivi des produits pour la grande consommation et la grande distribution.

    La deuxième thématique propose des analyses cartographiques "utiles autant pour les industriels afin de suivre les ventes locales que pour les études épidémiologiques dans le suivi des phénomènes sanitaires", a détaillé le directeur général d'OpenHealth.

    Usages en vie réelle

    Le troisième et dernier domaine d'analyse des données disponible sur le Hub propose de suivre les usages des produits de santé en vie réelle, avec des indicateurs "médico-marketing centrés sur le patient".

    Encore en construction, cette partie de la plateforme va ouvrir aux industriels la possibilité de "suivre et de constituer on-line des cohortes de patients traités par un produit de santé", a précisé le Dr Jean-Yves Robin.

    Il a mis en avant la valeur ajoutée d'un tel outil, permettant d'analyser rapidement "ce que l'on faisait précédemment de façon très laborieuse, en commandant des étude post-inscription qui duraient longtemps".

    OpenHealth propose aussi un service d'accompagnement aux utilisateurs de son Hub, qui comprend la possibilité de créer des indicateurs sur-mesure, dits "customs", pour des traitements de données spécifiques. Pour construire ces indicateurs, les industriels peuvent ajouter aux données disponibles sur la plateforme leurs propres données.

    Levée de fonds de 5 millions d'euros

    Côté tarifs, les prix d'accès au Hub varient en fonction du volume de données auquel l'utilisateur accède et de la nature des indicateurs construits à partir de ces données, a précisé le directeur général d'OpenHealth.

    La plateforme compte à l'heure actuelle un vingtaine d'utilisateurs, principalement du domaine du médicament, de la parapharmacie et du dispositif médical, a-t-il ajouté.

    Agréé pour l'hébergement des données de santé, OpenHealth enregistre et sécurise l'ensemble de ces informations sur deux sites distincts, sur le territoire français, et dans des infrastructures informatiques "à l'état de l'art", a assuré le Dr Jean-Yves Robin.

    La société a par ailleurs conclu une levée de fonds de 5 millions d'euros menée par LBO France/Innovation Capital qui devrait essentiellement servir au lancement de son hub sur le plan commercial.

    OpenHealth tente ainsi de creuser son sillon sur un marché mondial de la constitution et du traitement de bases de données de santé extrêmement concentré, et marqué par l'omniprésence de l'américain Quintiles IMS, fruit de la fusion entre Quintiles Transnational et IMS Health opérée en 2016.

    Captures d'écran du Hub d'OpenHealth:

    Capture d'écran Hub d'OpenHealth

    Capture d'écran Hub d'OpenHealth 2

    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Les GAFAM, nouveaux partenaires des industriels pour l’accès aux données de santé

    Solutions

    Comment Med-eShare veut collecter et monétiser le partage de données de santé

    PARIS (TICpharma) - En proposant aux médecins libéraux un nouveau logiciel de gestion de cabinet gratuit, connecté à une plateforme cloud, la start-up Med-eShare espère constituer une base de données de santé et monétiser le partage de ces données anonymisées avec les autorités de santé, les chercheurs et les industriels, a expliqué son directeur général, Jean-François Lanièce, lors d'une conférence de presse organisée en juillet.

    0 613

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    9 + 1 =