L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    

    Acteurs

    Nouvelle mise à jour des stimulateurs cardiaques d'Abbott face aux risques de cyberattaques

    0 199

    PARIS (TICpharma) - Une notification de sécurité relayée le 4 septembre par l'ANSM a été diffusée par le laboratoire Abbott (au titre de sa filiale St Jude Medical) afin d'informer les médecins d'une mise à jour logicielle sur des stimulateurs cardiaques jugés vulnérables aux cyberattaques par les autorités américaines.

    La mise à jour concerne les stimulateurs cardiaques utilisant des communications par radiofréquence (Accent, Anthem, Accent MRI, Accent ST, Assurity, Allure, Assurity MRI).

    A la fin août, la Food and Drug Administration (FDA) a publié une alerte de sécurité informatique sur ces dispositifs, estimant que leur commande pouvait être accessible à distance par une personne non autorisée.

    "Si une attaque était réussie, un individu non autorisé pourrait avoir accès et envoyer des ordres au dispositif médical implanté par une transmission radiofréquence, et ces ordres non autorisés pourraient modifier les réglages (arrêter la stimulation, par exemple) ou affecter la fonctionnalité du dispositif", a estimé l'ICS-CERT (Industrial Control Systems Cyber Emergency Response Team), division de l'agence de lutte contre la cybercriminalité américaine (US-CERT).

    La mise à jour proposée par Abbott, qui assure n'avoir reçu aucun signalement de piratage pour le moment, sera disponible en France "dès son approbation selon la réglementation locale", a indiqué le laboratoire dans sa notification de sécurité.

    Elle s'inscrit dans le cadre des mises à jour initiées en janvier 2017 sur le système de gestion à distance des stimulateurs cardiaques, intitulé Merlin.

    Ces évolutions avaient été mises en place à la suite de premières accusations sur la vulnérabilité des stimulateurs à l'été 2016 (voir dépêche du 17 janvier 2017), et à la publication par la FDA de recommandations afin de protéger les dispositifs médicaux déjà commercialisés des cyberattaques (voir dépêche du 5 janvier 2017).

    Elle comprend une version de Merlin "incluant le cryptage de données, les correctifs du système d'exploitation et la désactivation des fonctionnalités de connectivité réseau", indique le groupe Abbott.

    Selon le quotidien Le Monde, 40.000 patients sont équipés en France des modèles de pacemakers concernés.

    Le groupe Abbott détaille dans sa notification de sécurité aux professionnels de santé le processus de mise à jour des stimulateurs cardiaques et recommande d'évaluer, selon le profil du patient, les risques et avantages de cette mise à jour.

    La notification de sécurité du groupe Abbott relayée par l'ANSM 

    Raphael Moreaux

    À suivre

    Quelle place pour le numérique en santé en ce début de quinquennat Macron ?

    Acteurs

    L'agence Paris&Co affiche la solidité de son incubateur de start-up e-santé

    PARIS (TICpharma) - L'incubateur Tech Care Paris de l'agence de développement économique et d'innovation Paris&Co a accompagné 54 start-up du domaine de la santé et du bien-être depuis sa création en 2014, et entend poursuivre sa dynamique avec le lancement d'un nouvel appel à candidatures, en partenariat avec de grandes entreprises comme Philips, Docapost ou Sanofi.

    0 191

    Solutions

    Comment Dassault Systèmes progresse dans la modélisation informatique du cœur

    PARIS (TICpharma) - Le projet "Living Heart" initié par Dassault Systèmes a franchi un nouveau palier fin 2017 avec la mise à disposition sur le cloud d'un outil "reproduisant le modèle électrique, mécanique, fluidique, et maintenant électrophysiologique" d'un cœur sain, afin d'accélérer la recherche médicale dite "in silico", a expliqué à TICpharma Jean Colombel, vice-président industries des sciences de la vie de Dassault Systèmes.

    0 325

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    7 + 7 =