L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Santé connectée: après l'acquisition de Withings, Nokia investit la relation patient-médecin

    ISSY-LES-MOULINEAUX (TICpharma) - Le groupe finlandais Nokia a lancé le 20 juin sa gamme d'objets connectés et d'applications mobiles de santé, issue de l'acquisition du fabricant français Withings, qui comprend la plateforme Patient Care proposée au professionnels de santé pour le suivi à distance des patients.

    Le passage des objets connectés de Withings sous la marque Nokia est la dernière étape d'un processus de repositionnement du groupe finlandais sur le marché de la santé connectée, initié en avril 2016 avec l'acquisition de la start-up française, figure emblématique de la French Tech, pour 170 millions d'euros.

    Le co-fondateur de Withings, Cédric Hutchings, aujourd'hui vice-président "Digital Health" de Nokia a expliqué à la presse que le groupe a souhaité se concentrer sur trois domaines pour sa gamme produits: le "coaching personnalisé" des patients, "l'accessibilité" des outils en termes de prix et d'utilisation, et la "relation patient-médecin" qu'il faut selon lui "réinventer".

    Sur ce dernier point, il a présenté la plateforme Patient Care qui propose aux professionnels de santé des tableaux de bords issus des remontées de données prises par les patients chez eux via un objet connecté.

    "Il ne s'agit pas d'empiler des courbes de suivi de tension pour les rendre utiles pour la médecine. Il faut accompagner les médecins à s'organiser différemment dans le suivi des patients", a-t-il souligné, mettant en avant le "travail de stratification" des données à réaliser pour fournir l'information "la plus utile" aux professionnels.

    "Nous pensons que Nokia peut être un acteur unique à la fois présent auprès du grand public et dans les solutions dédiées aux professionnels de santé", a-t-il ajouté.

    La plateforme Patient Care est déjà déployée aux Etats-Unis et dans certaines structures de santé du NHS (National Health Service) au Royaume-Uni. En France, elle fait l'objet d'expérimentations, notamment à l'hôpital européen Georges Pompidou (HEGP) et à la Pitié-Salpêtrière (Assistance publique-hôpitaux de Paris).

    En dehors des produits déjà existants dans la gamme Withings et simplement passés sous la marque Nokia comme le thermomètre temporal connecté ou le tensiomètre sans fil, Cédric Hutchings a présenté deux nouveaux produits. Il s'agit du pèse-personne connecté Body, vendu à 59,95€, et de BPM+, nouveau tensiomètre connecté plus léger et doté d'un brassard souple, vendu à partir de 99,95€.

    Pour centraliser les données générées par ces objets, l'application mobile de Withings, Withings Health Mate, devient Nokia Health Mate, disponible sur iOS et Android et dotée d'une "interface entièrement revue", a signalé Cédric Hutchings.

    Nouveauté sur l'application: l'utilisateur se voit proposer des programmes de coaching personnalisés sur différents thèmes comme "Tonifier le corps" ou encore "Rituel du sommeil". "Ces programmes sont développés avec des professionnels de renom dans chacun des domaines concernés", a mis en avant Cédric Hutchings.

    Cette palette sera régulièrement alimentée de nouveaux programmes de coaching, gratuits ou payants, selon la thématique concernée.

    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Les réflexions sur le modèle économique du système national des données de santé se poursuivent

    Politique

    CES 2020: Withings veut devenir "le premier fournisseur de données de santé aux industriels"

    LAS VEGAS (TICpharma) - De retour dans le giron français, la société Withings a présenté au Consumer Electronics Show (CES) deux nouveaux dispositifs médicaux connectés, affichant son ambition de "devenir le premier fournisseur de données de santé aux industriels", a expliqué à TICpharma son directeur général, Mathieu Letombe.

    0 427

    Acteurs

    CES 2020: comment la santé prépare son show à Las Vegas

    PARIS (TICpharma) - Année après année, la santé se taille la part belle au Consumer Electronics Show (CES) et pour cette édition 2020, ce sont une cinquantaine de start-up françaises du monde de la santé qui feront le voyage à Las Vegas pour dévoiler leurs innovations et se mettre en quête de partenaires.

    0 523

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    8 + 6 =