Une opération de maintenance exceptionnelle est prévue samedi 1er février 2020 entre 10h et 17h. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    Philippe Burnel quitte la délégation à la stratégie des systèmes d'information de santé pour l'Igas

    0 520

    PARIS (TICpharma) - Le délégué à la stratégie des systèmes d'information de santé (DSSIS) et président du comité stratégique du numérique en santé (CSNS), Philippe Burnel, a quitté ses fonctions pour intégrer l'inspection générale des affaires sociales (Igas) depuis le 15 juin, a-t-il confirmé à TICpharma.

    Philippe Burnel
    Son adjoint, Philippe Cirre, assure les fonctions de DSSIS par intérim depuis cette date, a précisé Philippe Burnel.

    Ancien élève de l'Ecole nationale de la santé publique (ENSP, aujourd'hui EHESP), Philippe Burnel occupait les fonctions de DSSIS depuis la création de cette délégation, qui s'est substituée en 2011 à la mission pour l'informatisation du système de santé (Miss). Il s'agit pour lui d'une première nomination à l'Igas.

    La DSSIS est chargée par décret de renforcer le pilotage de l'informatisation du système de santé et de développer les usages des technologies de l'information et de la communication dans l'ensemble du champ sanitaire et médico-social, rappelle-t-on.

    Dans ce cadre, Philippe Burnel a participé aux travaux relatifs à la relance du dossier médical personnel (DMP), devenu partagé depuis la loi du 26 janvier 2016, aux programmes Hôpital numérique et Territoires de soin numérique (TSN), au déploiement de la télémédecine, à la mise à disposition des données issues des bases médico-administratives ou encore à la sécurisation des données de santé.

    Il a assuré en tant que DSSIS la présidence du CSNS, créé afin d'assurer le suivi, par l'ensemble des acteurs concernés, de la stratégie "e-santé 2020" du ministère des affaires sociales et de la santé (voir dépêche du 3 février 2017).

    Depuis la création du CSNS, huit "chefs de file" comprenant notamment la Haute autorité de santé (HAS), la direction générale de la santé (DGS) ou la direction générale de l'offre de soins (DGOS), ont été désignés pour piloter les réflexions des différents chantiers de la stratégie "e-santé 2020" qui vont de l'usage du big data en santé jusqu'aux systèmes d'aide à la décision pour les professionnels de santé, en passant par la veille et la surveillance sanitaire (voir dépêche TICsanté du 14 juin 2017).

    Auparavant, Philippe Burnel a occupé différentes fonctions d'encadrement au centre hospitalier de La Rochelle, au CHU de Poitiers et au CHU de Montpellier entre 1982 et 1993.

    De 1993 à 2004, il a été successivement chef de bureau PMSI (programme de médicalisation des systèmes d'information) à la direction des hôpitaux (ex-DH, devenue Dhos puis DGOS), chargé de mission à l'ex-agence régionale de l'hospitalisation (ARH) Ile-de-France, chef du bureau du financement de l'hospitalisation privée à la DHOS (devenue DGOS) puis adjoint au sous-directeur des affaires financières au sein de cette même direction.

    Début 2004, il a été nommé directeur de l'accréditation de l'ex-Agence nationale de l'accréditation et de l'évaluation en santé (Anaes, remplacée depuis par la Haute autorité de santé -HAS).

    Il a occupé cette fonction jusqu'à son recrutement au poste de délégué général de la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) en décembre 2006. Il est ensuite resté délégué général de la FHP jusqu'en 2011 et la création de la DSSIS.

    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Le secteur des biotechnologies contraint de prendre le virage numérique (étude EY)

    Politique

    Numérique en santé: Agnès Buzyn tranche sur la gouvernance

    PARIS (TICpharma) - La ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, a annoncé le 25 avril la création d’une délégation ministérielle du numérique en santé (DNS), la suppression de la délégation à la stratégie des systèmes d’information (DSSIS) et la transformation de l'Agence des systèmes d'information de santé partagés (Asip santé) en Agence du numérique en santé (ANS) pour "renforcer la gouvernance numérique en santé".

    0 896

    Politique

    Le numérique en santé en manque d'une gouvernance claire et cohérente

    PARIS (TICpharma) - Si le ministère des solidarités et de la santé a multiplié les initiatives en matière de numérique dans le cadre de sa stratégie "Ma santé 2022", une gouvernance claire et cohérente de l'e-santé au niveau national fait encore cruellement défaut, ont déploré des représentants des éditeurs et fournisseurs de services numériques en santé auprès de TICpharma.

    0 912

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    4 + 1 =