L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    L'expérimentation "article 51" sur la télésurveillance du diabète gestationnel prolongée et élargie (arrêté)

    PARIS (TICpharma) - Un arrêté publié le 4 janvier au Journal officiel prolonge l'expérimentation "télésurveillance du diabète gestationnel" jusqu'au 31 juillet et autorise l'inclusion de 2.450 patientes supplémentaires.

    Ce dispositif se fonde sur l'article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018, visant à tester des organisations innovantes et à améliorer la pertinence des prises en charge par l'assurance maladie, rappelle-t-on.

    L'expérimentation sur la prise en charge de la télésurveillance du diabète gestationnel avait déjà été prorogée au 31 décembre 2022.

    Le texte publié le 4 janvier modifie un précédent arrêté paru le 17 juillet 2021 et prolonge donc l'expérimentation jusqu'au 31 juillet 2022. A son échéance, cette expérimentation devrait être maintenue et intégrée dans un schéma de financement dit "de droit commun", rappelle-t-on.

    Cette date coïnciderait, par ailleurs, avec l'entrée de la télésurveillance dans le droit commun du remboursement, elle aussi prévue

    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    Le CES et la Banque mondiale mettent la santé des femmes à l'honneur

    Politique

    "Article 51": un arrêté prolonge et élargit l'expérimentation relative à la télésurveillance du diabète gestationnel

    PARIS (TICpharma) - Un arrêté publié le 17 juillet au Journal officiel (JO) prolonge l'expérimentation "télésurveillance du diabète gestationnel" jusqu'au 31 décembre et autorise l'inclusion de 1.925 patientes supplémentaires d'ici la fin de l'année.

    0 1664

    Politique

    "Article 51": l'expérimentation "télésurveillance du diabète gestationnel" vers le droit commun

    PARIS (TICpharma) - Alors que l'expérimentation "article 51" sur la prise en charge avec télésurveillance du diabète gestationnel prendra fin "après l'été", elle pourrait intégrer "un modèle de financement de droit commun", a expliqué le 21 mai à TICpharma Natacha Lemaire, rapporteure générale de ces expérimentations.

    0 1721

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    2 + 7 =