L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    L'ANS veut guider les entrepreneurs du numérique en santé vers l'industrie du médicament

    PARIS (TICpharma) - L'Agence du numérique en santé (ANS) veut guider les porteurs de projets numériques en santé vers les bons interlocuteurs de l'industrie du médicament, a expliqué la cheffe de projet du guichet national de l’innovation et des usages en e-santé (G_Nius), Anne Bertaud, à TICpharma le 24 mars.

    Inscrit dans la feuille de route du numérique en santé, G_nius est "un portail de services et de contenus pour tous les entrepreneurs qui créent des services numériques en santé", a-t-elle résumé. Il s'adresse plus particulièrement aux start-up, mais tous les acteurs du secteur peuvent y trouver des informations utiles.

    Le guichet s'est récemment doté d'une fiche pratique intitulée "travailler avec l'industrie du médicament".

    Elle a été conçue par le Leem (Les entreprises du médicament), et l'ANS s'est assurée qu'elle était "pragmatique" et "concrète", a indiqué Anne Bertaud.

    L'ANS a proposé au Leem de créer un document "expliquant ce que veut dire travailler avec l'industrie du médicament" et énumérant notamment "les questions que doivent se poser les entrepreneurs avant de se lancer".

    "Les aires thĂ©rapeutiques et/ou technologiques de mon projet sont-elles alignĂ©es avec celles du laboratoire ? Suis-je prĂŞt Ă  intĂ©grer un industriel au capital de ma sociĂ©tĂ© ? Comment seront valorisĂ©s les rĂ©sultats du projet Ă  travers des publications et comment seront partagĂ©s les Ă©lĂ©ments de propriĂ©tĂ© intellectuelle ? Suis-je prĂŞt Ă  accorder l’exclusivitĂ© partenariale Ă  un laboratoire sur toute la durĂ©e de l’accompagnement, dans un ou plusieurs pays ?"

    La page indique les différents types de programmes d’accompagnement proposés par les entreprises du médicament, en recense quelques exemples dont ceux d'AstraZeneca, Roche, Pfizer, Sanofi, Novartis et Janssen (groupe Johnson & Johnson, J&J), et donne des conseils pour préparer une candidature.

    Elle apporte également "des clés de réflexion" sur leur modèle économique aux porteurs de projet.

    Elle a vocation Ă  ĂŞtre "mise Ă  jour une fois par trimestre, lors d'un point avec les acteurs, pour ajouter d'Ă©ventuels nouveaux programmes ou projets".

    Le site du guichet est en perpétuelle évolution et les suggestions sont bienvenues, a souligné la responsable.

    Cette page est la première d'une série "travailler avec". Les prochaines concerneront les mutuelles et assurances, les établissements de santé, voire l'industrie du dispositif médical (DM) "pour laquelle il y aura quelque chose à faire".

    "Une grande partie de notre action, avant le lancement de G_nius, a Ă©tĂ© de rencontrer le maximum d'acteurs de l'Ă©cosystème. Nous avons des Ă©changes permanents, et lors de nos discussions avec le Leem, un sujet a Ă©mergĂ©: comment travailler avec l'industrie pharmaceutique ?", a racontĂ© Anne Bertaud.

    Interrogée sur une éventuelle crainte des entreprises de voir la concurrence dans l'accès aux start-up innovantes accentuée par ce dispositif, la cheffe de projet a souligné que "la fiche n'est pas portée par un seul acteur privé, mais par une fédération qui représente l'ensemble de la filière".

    "Les critères d'écriture sont objectifs et sans ambiguïté. Il ne s'agit pas de lister les meilleurs programmes ou d'indiquer un nombre déterminé", a-t-elle ajouté.

    "Des grands groupes ont appris des choses"

    De plus, l'ANS a créé des fiches "sur les acteurs de l'écosystème, le cadre réglementaire, et les modèles économiques." Elles s'adressent principalement aux start-up, mais "des grands groupes ont fait savoir qu'ils avaient appris des choses".

    "Les entrepreneurs n'ont pas le temps de chercher des informations, donc nous leur proposons des informations actionnables, concrètes. Le but n'est pas de dupliquer les sites des institutions ou de faire la culture générale des entrepreneurs", a complété Anne Bertaud.

    L'ANS emploie le terme d'entrepreneurs, mais le guichet G_nius s'adresse à "tous ceux qui conçoivent des services numériques en santé, professionnels de santé, grands groupes, associations" autant que start-up, a-t-elle précisé.

    Les retours d'entrepreneurs sont positifs, le site ayant "un très bon taux de visite" avec une progression de la fidélité. Il cumule 62.000 pages vues et 22.000 visiteurs uniques. Le podcast de l'ANS, 100 jours pour réussir, qui présente "des retours d'expériences d'entrepreneurs", a atteint les 3.200 téléchargements.

    Quant aux industriels, "ils sont positifs, mais plutôt en tant que consommateurs des services de G_nius. Ils apprécient les informations concrètes. On reçoit aussi des propositions de contributions de fédérations ou de syndicats comme le Snitem."

    L'ANS n'a pas prévu de suivi poussé des mises en relation qui ont pu émerger grâce au guichet car "elle n'a pas vocation à accompagner individuellement chaque entrepreneur", mais ses partenaires, clusters et pôles de compétitivité, "sont bien placés" pour réaliser cet accompagnement.

    LĂ©o Caravagna
    leo.caravagna@apmnews.com

    À suivre

    Comment Janssen numérise son site de production de Val-de-Reuil

    Acteurs

    Owkin lève 25 millions d'euros et intègre Bpifrance à son capital

    PARIS (TICpharma) - La start-up Owkin, spécialisée dans l'intelligence artificielle (IA) appliquée à la recherche médicale, a annoncé le 7 mai avoir bouclé une levée de fonds de 25 millions d'euros en Série A et compte désormais la banque publique d'investissements, Bpifrance, comme investisseur.

    0 1033

    Acteurs

    La deuxième promotion du Pfizer Healthcare Hub dévoilée

    PARIS (TICpharma) - Le programme d'accélération "Pfizer Healthcare Hub", initié par le fonds de dotation Pfizer Innovation France en partenariat avec l'Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) et l'iPEPS, son incubateur santé, a dévoilé le 23 avril les cinq start-up qui composeront sa deuxième promotion.

    0 1203

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    8 + 3 =