L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    

    Rechercher

    Tier par :

    L'édito hebdo

    Wassinia Zirar

    Il faut sauver le soldat Withings

    C'est l'histoire d'une pépite française des objets connectés de santé. En 2008, trois ingénieurs flairent l'émergence d'un marché prometteur, celui des wearables, et lancent Withings. Pendant 8 ans, ils vont régner sur ce secteur avec leurs balances connectées, podomètres, capteurs de sommeil... Seulement voilà, le manque de dynamisme du marché français finit par décourager la start-up, qui rejoint le giron du finlandais Nokia en juin 2016 pour 170 millions d'euros. L'offre était alléchante et les espoirs de conquêtes à l'international trop beaux. Moins d'un an plus tard, Nokia rebaptise Withings, qui jouissait pourtant d'une excellente réputation, et c'est alors que naît Nokia Health. Après avoir raté le virage des smartphones, le fabricant d'équipements de réseaux mobiles espère y trouver des relais de croissance mais Nokia Health ne trouve pas son public et cherche (encore) acheteur. Nous pourrions observer tout cela de loin si une jeune pousse française promise à un bel avenir n'avait pas été sacrifiée. Aujourd'hui, d'après Les Echos, quatre candidats se disputeraient l'acquisition de Nokia Health dont deux français. Le Monde précise même que "Bercy et le secrétariat d’Etat chargé du numérique suivent de près l’avancée des négociations autour de ce dossier stratégique". En face, il y a aussi deux potentiels repreneurs non européens, dont un GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft). Nokia Health compte 200 emplois dans l'Hexagone. Alors la France, qui clame partout qu'elle doit exister sur ce marché, a-t-elle aujourd'hui les moyens de ses ambitions? Pourra-t-elle sauver le soldat Withings?

    Wassinia Zirar

    Premier Préc.   1 2  Suivant Dernier