L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Rechercher

    Trier par :

    L'Ă©dito hebdo

    LĂ©o Caravagna

    La femtech, parent pauvre des levées de fonds dans l'e-santé

    Si la e-santé bat des records de levées de fonds, les parts du gâteau sont loin d'être égales. La femtech, secteur spécifique à la santé des femmes, n'a récolté que 1,8% des fonds levés dans la santé numérique aux Etats-Unis en 2020, selon la société Frost & Sullivan. A peine 254 millions de dollars (M$) sur un total qui dépasse les 14 milliards. Pire, cette proportion est en recul: son record est de 6% en 2018. La difficulté à trouver des financements est un point noir de la femtech. Selon Rock Health, le secteur a représenté seulement 3% des levées de fonds entre 2011 et 2020. Pourtant, le marché devrait atteindre 1,15 milliard de dollars en 2025, avec un taux de croissance annuel supérieur à 12%, d'après Frost & Sullivan. Des questions de santé spécifiquement féminines, telles que la ménopause, l'endométriose et les fibromes utérins, sont à ce jour peu exploitées. De même pour certaines aires thérapeutiques, dont la santé génitale et pelvienne, la fertilité, la contraception et les règles. Frost & Sullivan fait le constat d'un contexte économique et social favorable: de plus en plus de femmes créent et dirigent des entreprises, des fonds d'investissement spécifiques sont créés, les Gafam s'intéressent au sujet, et les femmes connaissent mieux leurs corps. Mais les obstacles restent importants, en particulier la faible notoriété des produits existants auprès des utilisatrices comme des professionnels de santé, le manque de données sur ces produits, les biais sexistes des investisseurs, et la stigmatisation sociale des questions liées au corps et à la santé des femmes. La bascule pourrait peut-être venir de l'industrie pharma: Frost & Sullivan qualifie de "faible" son impact sur le développement de la femtech d'ici un 1 à 2 ans, de "modéré" dans 3 à 4 ans, et de "fort" à un horizon de 5 ans. En 2020, Bayer a racheté la biotech spécialisée dans la ménopause Kandy Therapeutics. Verra-t-on un grand industriel acquérir une solution numérique de la femtech en 2021?

    LĂ©o Caravagna

    Premier PrĂ©c.   4 5 6 7 8 9 10 11 12 13  Suivant Dernier