Annonceurs

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Innovations

    Le centre de médecine de précision Prism mise sur l'IA pour modéliser les cancers et personnaliser les thérapies

    PARIS (TICpharma) - L'institut Gustave Roussy, l’université Paris-Saclay, Centrale Supélec et l’Inserm lancent le Centre national de précision en oncologie (Prism) "qui aura pour mission de modéliser le cancer à l’échelle individuelle en créant des avatars numériques des tumeurs", ont annoncé les partenaires dans un communiqué diffusé le 27 mars.

    Acteurs

    Partenariat entre AstraZeneca et trois start-up pour le télésuivi de patients atteints de cancer

    DINAN (Côtes-d'Armor), COURBEVOIE (Hauts-de-Seine), PARIS (TICpharma) - AstraZeneca et les start-ups Cureety, Libheros et Qare lancent une offre de télésuivi des patients atteints de cancer à destination des hôpitaux "en réaction à la crise sanitaire liée au Covid-19", ont-ils annoncé dans un communiqué commun le 30 mars.

    0 39

    Solutions

    Hologic automatise les tests de détection au Covid-19 pour accélérer les analyses

    PARIS (TICpharma) - Le fabricant américain de matériel de diagnostic médical, Hologic, a annoncé le 17 mars avoir "totalement automatisé les tests de détection au virus Sars-CoV-2" sur sa machine Panther Fusion pour "accélérer le suivi de l’épidémie de coronavirus, limiter le temps de contact avec les analyses des techniciens et réduire le risque de contamination".

    0 148

    L'édito hebdo

    Léo Caravagna

    Echange test Covid-19 contre données perso; contacter Google Inc, Mountain View, Calif.

    Google rejoint la lutte contre l'épidémie de coronavirus via Verily, sa société sœur spécialisée dans la recherche médicale. En lien avec les autorités californiennes, Verily a mis en place un questionnaire d'auto-évaluation en ligne et propose aux patients qui reportent des symptômes du Covid-19 de les tester gratuitement. Mais pour accéder au questionnaire, les Californiens doivent d'abord se connecter avec un compte Google, relève le Guardian. Ils sont face à un choix: prendre le risque, en pleine pandémie, de refuser un service de santé, ou devenir utilisateur de Google, ce qui signifie accepter de lui confier leurs données de santé. Le géant du numérique a assuré au Guardian qu'il ne ferait pas n'importe quoi avec ces données... tout en indiquant qu'elles pourraient être partagées avec des tiers et en se réservant le droit de demander à nouveau leur consentement aux utilisateurs pour d'autres usages, ce qui est aussi problématique. Cette capacité de Google à contraindre les utilisateurs, qui sont avant tout des patients et des citoyens, à céder leurs données de santé est inquiétante. La société pousse de plus en plus fort pour prendre possession des données de santé, et son historique de respect de la confidentialité est simplement mauvais. Qui plus est, cette pression vers la surveillance pourrait devenir une tactique utilisée par des entreprises ou des gouvernements pour s'introduire toujours plus dans nos téléphones, nos dossier médicaux, bref dans nos vies privées, argue Foreign Policy. Le coronavirus aura au moins un mérite: il montre que le besoin d'une régulation forte et courageuse des données de santé est criant.

    Léo Caravagna

    En bref sur Tic Pharma

    DECOUVREZ L’UNIVERS TICSANTE

    "Croissance exponentielle" des téléconsultations en mars (Cnam)

    PARIS (TICsanté) - Les téléconsultations connaissent une "croissance exponentielle" depuis l'entrée du vigueur du confinement, a fait savoir la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) dans un communiqué le 31 mars.