Annonceurs

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Health Data Hub: Stéphanie Combes fait le point sur les projets de recherche

    PARIS (TICpharma) - La directrice du Health Data Hub, Stéphanie Combes, a fait le point sur les différents projets relatifs à la recherche scientifique du Hub prÚs d'un an et demi aprÚs sa naissance officielle, lors d'un long entretien accordé à TICpharma le 1er avril.

    http://esante-pharmagest-6135934.hs-sites.com/webinair_observance

    Etudes

    MediReport et Withings s'allient pour améliorer le suivi des patients aprÚs une chirurgie cardiaque

    PARIS (TICpharma) - Withings, leader des objets de santé connectés, et MediReport, spécialiste du logiciel de cardiologie, ont dévoilé le 14 avril à TICpharma les résultats de leur étude sur la reprise d'activité aprÚs une chirurgie cardiaque, mesurée à partir des trackers d'activité Withings et dont les données ont été monitorées par la plateforme CardioReport de MediReport.

    0 78

    Acteurs

    Primaa prépare la commercialisation de son outil d'aide au diagnostic histologique

    PARIS (TICpharma) - La start-up Primaa, qui développe des solutions logicielles automatisant les analyses de lames en anatomopathologie, prépare "pour juin" le lancement commercial et le marquage CE de son outil "CLEO" consacré au cancer du sein, a annoncé à TICpharma fin mars Marie Sockeel, cofondatrice et conseillÚre médicale de la jeune pousse.

    0 110

    L'Ă©dito hebdo

    Wassinia Zirar

    Passeport sanitaire numérique: derniers réglages avant décollage

    A l'instar d'IsraĂ«l ou de la ville de New-York, l'Europe des Vingt-Sept veut aussi son passeport sanitaire numĂ©rique. Objectif: "faciliter la libre circulation au sein de l’Union europĂ©enne (UE)", nous dit la Commission europĂ©enne, qui espĂšre le mettre en place Ă  partir du 15 juin. ConcrĂštement, le certificat, disponible sur smartphone, permettra de prouver qu'une personne a Ă©tĂ© vaccinĂ©e contre le Covid-19, qu'elle a reçu un rĂ©sultat nĂ©gatif Ă  un test de dĂ©pistage ou qu'elle s'est rĂ©tablie du Covid-19. Si Bruxelles assure que son utilisation sera "facultative", elle souhaite quand mĂȘme crĂ©er "un cadre europĂ©en harmonisĂ© et interopĂ©rable" pour ces certificats et encourage leur adoption dans les Etats membres. Dans un avis conjoint publiĂ© le 6 avril, le ComitĂ© europĂ©en de la protection des donnĂ©es (CEPD) et le ContrĂŽleur europĂ©en de la protection des donnĂ©es ont accueilli favorablement cette initiative mais ils ont demandĂ© une meilleure dĂ©finition des finalitĂ©s poursuivies par le certificat vert numĂ©rique. Les gendarmes europĂ©ens ont enjoint Bruxelles "Ă  veiller Ă  ce que le passeport sanitaire numĂ©rique soit pleinement conforme Ă  la lĂ©gislation de l'UE en matiĂšre de protection des donnĂ©es Ă  caractĂšre personnel". Ils ont aussi appelĂ© Ă  empĂȘcher toute discrimination envers les personnes qui ne sont pas encore ou qui ne souhaitent pas ĂȘtre vaccinĂ©es et ont insistĂ© sur l'instauration d'une base lĂ©gale spĂ©cifique si les pays souhaitaient rĂ©utiliser le dispositif "pour d'autres usages internes", tels que l'accĂšs aux lieux culturels ou aux restaurants. Ce "oui" prudent annonce un casse-tĂȘte rĂ©glementaire pour les lĂ©gislateurs europĂ©ens, qui devront trouver l'Ă©quilibre entre contrĂŽles aux frontiĂšres et respect des droits et des libertĂ©s fondamentales des citoyens.

    Wassinia Zirar

    En bref sur Tic Pharma

    DECOUVREZ L’UNIVERS TICSANTE

    Le GIE Sesam-Vitale détaille la feuille de route de l'application carte Vitale

    LE MANS (TICsantĂ©) - Le groupement d'intĂ©rĂȘt Ă©conomique (GIE) Sesam-Vitale a dĂ©taillĂ© la feuille de route de l'application carte Vitale, anciennement appelĂ©e e-carte Vitale, pour les Ă©tablissements de santĂ© et professionnels libĂ©raux, le 30 mars lors d'une confĂ©rence en ligne destinĂ©e aux Ă©diteurs, Ă  laquelle TICsantĂ© a pu assister.