Annonceurs

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    Télésurveillance: le remboursement de droit commun retardé, une "prise en charge de transition" prévue (DGOS)

    PARIS (TICpharma) - Alors que l'entrée en vigueur du remboursement de droit commun des actes de télésurveillance n'a pas pu avoir lieu comme prévu au 1er juillet faute de parution des textes d'application, une "prise en charge de transition" entre le programme de financement expérimental Etapes et le droit commun "sera assurée", a affirmé la direction générale de l'offre de soins (DGOS) à TICpharma le 27 juillet.

    Politique

    Données de santé: le défi de la communication auprÚs du grand public

    PARIS (TICpharma) - L'analyse de données massives implique de relever de nombreux défis en termes de traitement des informations et de mise en place d'infrastructures, mais aussi de communication auprÚs des utilisateurs finaux, ont souligné plusieurs intervenants à un débat organisé lors des Rencontres de Santé publique France (SPF), à PariSanté Campus fin juin.

    0 448

    Etudes

    Les dispositifs portables de détection des crises d'épilepsie plus ou moins bien acceptés par les patients

    PARIS (TICpharma) - L'acceptation des dispositifs portables de détection des crises d'épilepsie par les patients varie de maniÚre importante, en fonction de leur performance, de leur aspect et de leur confort, selon une analyse de la littérature, suggérant d'impliquer davantage les utilisateurs dans le développement de ces appareils.

    0 517

    L'Ă©dito hebdo

    Wassinia Zirar

    Amazon croque One Health pour 3,9 milliards de dollars

    On l'a tellement rĂ©pĂ©tĂ© que c'en est devenu un poncif: les Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) ont une ambition dĂ©vorante en santĂ© numĂ©rique. S'il en fallait encore une preuve, la voilĂ : Amazon va dĂ©penser 3,9 milliards de dollars pour satisfaire son appĂ©tit gargantuesque. La somme rondelette, qui ferait presque oublier les 2,1 milliards de dollars dĂ©boursĂ©s par Google pour s'offrir Fitbit, doit permettre au gĂ©ant de Seattle d'acquĂ©rir la plateforme de soins en ligne amĂ©ricaine, One Medical. L'accord fixe le prix de l'action Ă  18 dollars par action et implique le rachat de la dette de la sociĂ©tĂ© de tĂ©lĂ©soins, qui appartient Ă  1Life Healthcare, introduite Ă  la Bourse de New-York dĂ©but 2020. Le spĂ©cialiste du e-commerce, qui a dĂ©butĂ© en vendant des livres en ligne, n'en est pas Ă  son coup d'essai en santĂ© et comme toujours, tant qu'il gagne, il joue! En 2018, Amazon croquait la pharmacie en ligne PillPack pour 750 millions de dollars avec l'objectif de livrer les mĂ©dicaments. En 2019, il a lancĂ© ses cliniques virtuelles pour son personnel Ă  Seattle, avant de d'Ă©tendre le projet sous la marque Amazon Care. En 2020, avec IBM, Oracle, Salesforce et Google, Amazon nouait un consortium inĂ©dit pour "faciliter l'interopĂ©rabilitĂ© des donnĂ©es de santĂ©", avec le concours de l'association amĂ©ricaine de rĂ©gulation des donnĂ©es de santĂ© DirectTrust. En 2021, la firme imposait son assistante virtuelle Alexa dans les chambres d'hĂŽpital... Et les exemples sont encore nombreux. En 2022, Jeff Bezos, patron et fondateur d'Amazon, poursuit dans sa lancĂ©e sans regarder Ă  la dĂ©pense car, et il le rĂ©pĂšte Ă  l'envi: seule son entreprise est capable de dĂ©velopper "une offre de soins moderne". "Nous pensons que les soins de santĂ© figurent en bonne place sur la liste des expĂ©riences qui doivent ĂȘtre rĂ©inventĂ©es", a affirmĂ© Neil Lindsay, vice-prĂ©sident et directeur d'Amazon Health Services, citĂ© par Reuters. Vernis philanthrope et ambition revendiquĂ©e, Amazon nous sert lĂ  un parfait cocktail amĂ©ricain qui risque de laisser un arriĂšre-goĂ»t amer Ă  ses concurrents.

    Wassinia Zirar

    En bref sur Tic Pharma

    DECOUVREZ L’UNIVERS TICSANTE

    L'Anap publie une Ă©valuation des solutions informatiques pour la gestion des lits

    PARIS (TICsanté) - L'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) a mis en ligne mercredi 13 juillet une évaluation du panorama des systÚmes informatiques pour la gestion des lits.