Annonceurs

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Cancer du poumon: partenariat entre Unicancer et BMS sur l'analyse de données de vie réelle

    PARIS (TICpharma) - Unicancer et Bristol-Myers Squibb (BMS) ont annoncé le 19 mai dans un communiqué conjoint la signature d'un partenariat scientifique afin de mieux comprendre la prise en charge de patients atteints d'un cancer du poumon à partir de leurs plateformes respectives de données en vie réelle épidémio-stratégie médico-économique (ESME) "cancer broncho-pulmonaire" et I-O Optimise.

    Solutions

    Covid-19: un nouveau protocole de traçage des cas contacts à l'étude

    PARIS (TICpharma) - L'Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria) travaille sur un nouveau protocole de traçage des cas contacts de Covid-19, baptisé "DESIRE", a fait savoir sur Twitter son PDG, Bruno Sportisse, relayant un document publié le 9 mai.

    0 114

    Etudes

    Une intelligence artificielle pourrait aider au diagnostic rapide d'infection par le coronavirus

    LONDRES (TICpharma) - Une intelligence artificielle travaillant à partir d'un scanner thoracique et de données cliniques et biologiques pourrait aider à faire un diagnostic rapide d'infection par le coronavirus Sars-CoV-2, selon une étude américano-chinoise publiée dans Nature Medicine le 19 mai.

    0 150

    L'édito hebdo

    Léo Caravagna

    Le Parlement se passionne pour StopCovid

    L'Assemblée nationale puis le Sénat ont approuvé mercredi la déclaration du gouvernement relative aux "innovations numériques dans la lutte contre l'épidémie de covid-19", autrement dit, l'application de traçage des cas contacts StopCovid. Bien que ce vote ne soit pas contraignant pour le gouvernement, il était important que le débat ait eu lieu. Et quel débat: au Sénat, la séance a duré plus de 2 heures, à l'Assemblée, plus de 4 heures ! Comme l'ont fait remarquer plusieurs députés, c'est la première fois qu'une application attire autant l'attention, en particulier de la représentation nationale. En revanche, les discussions éthiques ou techniques n'ont pas toujours été à la hauteur des enjeux. Face aux questions les plus pointues, notamment celle soulevée par Paula Forteza (Ecologie démocratie solidarité, Français de l'étranger) sur l'acceptabilité sociale de StopCovid, et aux doutes sur son efficacité, émis entre autres par Damien Abad (LR, Ain), le secrétaire d'Etat chargé du numérique, Cédric O, n'a eu de cesse de répéter les mêmes éléments de langage: les épidémiologistes disent que StopCovid sera utile, StopCovid fonctionnera. Lors de son propos introductif, le secrétaire d'Etat a convoqué tour à tour le général De Gaulle, la dissuasion nucléaire et la nécessité de lutter contre le complotisme pour défendre son projet. Il a tout de même assumé l'utilisation du recaptacha de Google, qui devrait être remplacé par un captcha créé par Orange "dans deux semaines". Mis à part ce bref exercice de transparence, le débat n'aura finalement rien abordé qui n'ait pas déjà été dit en commission ou dans la presse par le gouvernement, la majorité et l'opposition. Il faut donc compter sur le programme de chasse aux bugs initié par l'Anssi pour faire avancer le sujet, en attendant la sortie de l'application, attendue au plus tard le 2 juin.

    Léo Caravagna

    En bref sur Tic Pharma

    DECOUVREZ L’UNIVERS TICSANTE

    Traçage de l'épidémie: la création d'un système d'information autorisée par la nouvelle loi

    PARIS, 12 mai 2020 (APMnews) - L'article 11 de la loi "prorogeant l'état d'urgence sanitaire et complétant ses dispositions" autorise la création par décret d'un système d'information (SI) "aux seules fins de lutter contre l'épidémie de Covid-19".