Annonceurs

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Maladies rares: Sanofi Genzyme va développer trois outils numériques pour accélérer le diagnostic

    GENTILLY (Val-de-Marne) (TICpharma) - Sanofi Genzyme s'est engagé à développer trois outils numériques afin de diminuer l'errance diagnostique des patients atteints de maladies rares, parmi 14 solutions technologiques identifiées dans un livre blanc publié le 5 décembre par un collectif d'acteurs initié par le laboratoire en partenariat avec Orange Healthcare.

    Innovations

    CES 2019: Chronolife mise sur un tee-shirt connecté pour optimiser le suivi de l'insuffisance cardiaque

    PARIS (TICpharma) - La start-up Chronolife développe un tee-shirt connecté intégrant un algorithme "qui effectue des mesures multiparamétriques des constantes vitales pour aider au diagnostic et à l'observance des patients insuffisants cardiaques", a expliqué à TICpharma son directeur général, Laurent Vandebrouck, qui ira présenter sa technologie au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas en janvier prochain.

    1 33

    Solutions

    Roche lance un outil de datavisualisation des essais cliniques sur le cancer du poumon

    PARIS (TICpharma) - Le laboratoire Roche Pharma France a mis à disposition des oncologues la plateforme informatique Clinical Intelligence Study, qui permet de générer des visualisations de données (datavisualisations) sur les essais cliniques en cours à travers le monde dans le cancer du poumon.

    0 58

    L'édito hebdo

    Wassinia Zirar

    Le numérique, c'est bon pour la santé!

    Le ministère de l'économie et des finances a publié lundi son 18e Baromètre du numérique, qui montre que la santé en ligne a conquis les Français. En effet, 50% des personnes interrogées ont indiqué se servir d'internet pour "des informations sur leur santé ou celle de leurs proches", un résultat en progression de 9 points par rapport à 2015. Comme pour casser les clichés, le baromètre vient rappeler que ce n'est pas majoritairement la partie la plus hypocondriaque de la population qui se rue sur son clavier pour analyser le moindre symptôme, mais bien les "personnes jugeant leur état de santé satisfaisant" (57% des utilisateurs, contre 45% pour les personnes estimant leur état de santé comme "pas du tout satisfaisant"). Autre constat intéressant: 66% des 25-39 ans utilisent internet pour chercher des informations sur la santé de leurs proches, contre 60% en 2015. Six points de progression qui résonnent comme un démenti cinglant aux propos des pourfendeurs du net, qui lui reprochent souvent d'être à l'origine d'une "société de plus en plus individualiste". Au regard de ces chiffres, l'appétence pour des services en ligne consacrés à la santé est sans appel. Et si, finalement, le numérique était bon pour la santé?

    Wassinia Zirar

    En bref sur Tic Pharma

    DECOUVREZ L’UNIVERS TICSANTE

    L'Asip santé planche sur une CPS "virtuelle"

    PARIS, 13 décembre 2018 (TICsanté) - L'Agence des systèmes d'information partagés de santé (Asip santé) a lancé, "il y a deux mois", des expérimentations pour la mise en place d'une carte de professionnel de santé (CPS) "virtuelle", "accessible par smartphone pour s'adapter à des usages ponctuels et à des actions en mobilité", a expliqué à TICsanté Jean-François Parguet, directeur du pôle "urbanisation et services de confiance" de l'Asip santé.