Annonceurs

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    La HAS soumet à concertation sa grille d'analyse des dispositifs médicaux embarquant de l'IA

    PARIS (TICpharma) - La commission nationale d'évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (Cnedimts) de la Haute autorité de santé (HAS) a soumis à consultation publique son projet de grille d’analyse des algorithmes contenus dans les dispositifs médicaux (DM) faisant appel à l'intelligence artificielle (IA), afin de "fluidifier les relations avec les industriels", a-t-elle annoncé lors d’une conférence de presse le 20 novembre.

    Acteurs

    Essais cliniques: un "code de conduite" en préparation pour assurer la conformité au RGPD

    PARIS (TICpharma) - L'Association française des sociétés de recherche clinique (Afcros) est à l'initiative d'un projet de "code de conduite" visant à assurer la conformité des essais cliniques au règlement général européen relatif à la protection des données personnelles (RGPD), a-t-on appris le 13 novembre auprès de son président, Denis Comet.

    0 35

    Acteurs

    L'AP-HP et Owkin lancent trois projets de recherche autour de l'intelligence artificielle

    PARIS (TICpharma) - L'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) et Owkin, start-up française spécialisée dans l'intelligence artificielle (IA) appliquée à la recherche clinique, ont dévoilé le 30 octobre trois premiers projets de recherche "sur données" pour améliorer la prise en charge des patients et faciliter le développement de nouveaux médicaments.

    0 56

    L'édito hebdo

    Wassinia Zirar

    Le mercato de l'innovation bat son plein

    Dans la galaxie football, le mercato correspond à cette courte période où les joueurs se transfèrent à prix d'or et où les clubs s'arrachent les futures stars des terrains. En cette fin d'année, le monde plus discret de l'innovation rebat -lui aussi- ses cartes pour recruter celles et ceux qui sauront "accélérer dans l'intelligence artificielle (IA) en santé". Ainsi, notons la belle prise de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), qui a débauché le coordonnateur national de la stratégie d'IA, Bertrand Pailhès. En poste depuis septembre 2018, il était chargé d'assurer la mise en oeuvre du plan AI for humanity annoncé par le président de la République au printemps précédent. Cet ancien des cabinets de la Hollandie, qui rejoint la Cnil comme directeur des technologies et de l'innovation, a salué sur Twitter les récentes avancées en matière d'IA en France: Health Data Hub, programme national de recherche en IA, "grands défis IA"... Justement, du côté de ces "grands défis", identifiés par le Conseil de l'innovation, on note un nouveau porte-voix. Le 19 novembre, Emmanuel Dequier, directeur de la recherche et des plateformes au Genopole, a été nommé directeur du "grand défi bioproduction". A lui maintenant de trouver le meilleur moyen d'utiliser les 30 millions d'euros consacrés au développement de procédés technologiques permettant de réduire les coûts de bioproduction. Vaste tâche! Enfin, une dernière nomination est venue secouer la planète IA cette semaine: Emmanuelle Quilès, présidente de Janssen France (groupe Johnson & Johnson) depuis 2015, a été désignée à la présidence du programme "IA et santé" du Comité stratégique de filière (CSF) des industries et technologies de santé. Né du contrat stratégique de filière signé le 4 février, ce programme comprend notamment un important projet autour de l'IA et du cancer, auquel participe Janssen. Alors oui, le mercato des as du ballon rond fera sans doute couler plus d'encre. Partira? Partira pas? Il déchaînera les passions des supporters et provoquera quelques huées dans les stades. Mais dans les vestiaires de l'Etat, la stratégie nationale se dessine et ces nouvelles recrues auront, elles aussi, fort à faire pour remporter le match de l'innovation.

    Wassinia Zirar

    En bref sur Tic Pharma

    DECOUVREZ L’UNIVERS TICSANTE

    Cyberattaque au CHU de Rouen: retour à la normale attendu en fin de semaine

    ROUEN (TICsanté) - Victime d’une cyberattaque le 15 novembre, le CHU de Rouen fonctionne actuellement "en mode dégradé", le redémarrage des applications devant durer jusqu’à la fin de semaine, a-t-on appris auprès de la direction de la communication du CHU, confirmant des informations de la presse régionale.