L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    L'edito Hebdo du vendredi 8 mars 2019

    Un GAFAM en moins dans la course aux objets connectés de santé

    Clap de fin pour Microsoft Health, service numérique de santé du géant américain de l'informatique qui avait lancé en 2014 le bracelet connecté Microsoft Band, avant de le retirer de la vente deux ans plus tard. Le 1er mars, l'entreprise a porté un ultime coup à cette activité en annonçant la fin du support des applications et services du tableau de bord Microsoft Health, qui contient toutes les données générées par le traqueur. A compter du 31 mai prochain, plus aucune application mobile de Microsoft Health ne sera disponible sur les magasins d'applications. La multinationale propose toutefois un remboursement du dispositif pour les utilisateurs dont le bracelet est toujours sous garantie ou qui ont synchronisé leurs données sur le tableau de bord entre décembre et mars. Cette actualité est loin de signer la fin des activités de Microsoft dans le domaine de la santé, le géant ayant développé depuis quelques années une stratégie de fournisseur de technologies aux structures de santé, via office365, sa place de marché d'algorithmes Cortana Intelligence, ou son Cloud Azure et ses offres d'hébergement sécurisé de données de santé. Elle symbolise toutefois la difficulté à se faire une place sur le marché des objets connectés de santé en s'adressant de façon très large au grand public, sans viser les professionnels ou certaines aires thérapeutiques. Une difficulté qui n'est pas sans rappeler les déboires rencontrés par Nokia après le rachat de Withings en 2016 et la création de Nokia Health, division finalement revendue deux ans plus tard au fondateur de Withings, Eric Carreel.

    Raphael Moreaux