L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    L'edito Hebdo du vendredi 8 février 2019

    Rien de nouveau sous le soleil du CSF

    Initialement prévue en septembre 2018 mais plusieurs fois repoussée, la signature du nouveau contrat du comité stratégique de filière (CSF) industries et technologies de santé a eu lieu le 4 février à Bercy. Il retient 6 projets "structurants" devant permettre aux industriels du secteur d'"intégrer des innovations de rupture pour rester compétitif", explique le dossier de presse diffusé par le gouvernement. Parmi eux: l'intelligence artificielle (IA) et la santé. Ce contrat contient en réalité peu de nouveautés. Le président du CSF, Jean-Luc Bélingard, avait déjà expliqué début 2018 que les données de santé et l'IA figureraient parmi les priorités du comité (lire dépêche du 28 février 2018). Dans le nouveau contrat de filière, l'Etat et les industriels listent une série de travaux et d'engagements en prenant garde de ne pas trop s'attarder sur les détails de leur mise en place. Il est ainsi question d'aborder "de façon concertée" les conditions réglementaire et économique pour l'émergence d'un écosystème "IA et santé", de "mettre en œuvre les moyens nécessaires pour encourager et faciliter le partage et l'accès aux données de santé", d'identifier des projets "pré-compétitifs et compétitifs" pour la valorisation des données de santé, ou d'identifier deux cas d'usage des données pour la médecine personnalisée et de précision en oncologie et dans les maladies immuno-inflammatoires. De belles déclarations d'intention, dont tous les acteurs attendent à présent la déclinaison pratique et les impacts concrets.

    Raphael Moreaux