L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    L'edito Hebdo du vendredi 17 juin 2022

    Huawei a mis un pied dans la santé

    S'il y a un mastodonte de la tech dont on parle moins en santé, c'est bien Huawei. Et pourtant, le fabricant chinois multiplie les initiatives dans le secteur. Il a profité de l'édition 2022 du salon Vivatech pour exposer aux visiteurs un panel d'activités qu'il développe hors téléphonie mobile. Le "petit frère des BATX" (Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi) propose notamment une myriade de solutions de santé. Les plus évidentes d'abord: ses montres connectées de la gamme "Huawei Watch" avec les Huawei Watch Fit, plus axées sur le bien-être, mais qui proposent déjà de surveiller le sommeil et le niveau d'oxygène dans le sang (SpO2), et les Huawei GT, qui offrent une analyse de la respiration, de l'hydratation ou encore de la nutrition au poignet via l'application mobile Huawei Health. En Chine, le fabricant a même décroché le feu vert des autorités sanitaires pour une montre connectée 100% santé -la "Huawei Watch D"- qui embarque une fonctionnalité électrocardiogramme (ECG) et la mesure de la pression artérielle. En Europe, le bijou viendra directement concurrencer l'Apple Watch de la marque à la pomme ou la ScanWatch de Withings dès "fin 2022", espèrent les équipes de Huawei rencontrées par TICpharma le 15 juin. Plus étonnant, Huawei a déjà un pied… à l'hôpital! En France, à l'instar de Dell, l'industriel fournit aux établissements de soins des "couches basses" et du matériel informatique: des "machines" aux data centers, en passant par des solutions cloud tierces et de la capacité de stockage, a expliqué une responsable de Huawei France. L'entreprise chinoise travaillerait déjà avec plusieurs établissements, "dont un en Occitanie". L'appétit de Huawei en santé est énorme et il s'exprime aussi via un programme généraliste baptisé "Digital InPulse" destiné à accélérer des start-up tricolores. A la clé pour la jeune pousse lauréate: un accompagnement, de la visibilité, un voyage en Chine pour découvrir le marché et de potentiels partenaires ou encore, un financement de 30.000 euros. Sans surprise, la mouture 2022 portera sur le "bien-être mais avec de la healthtech et de la silvertech dedans", a-t-il été précisé. A Vivatech, Huawei a aussi organisé une série d'interventions pour valoriser des solutions de partenaires, comme l'outil doté d'intelligence artificielle (IA) de Dive Medical, TrackAI, qui permet de diagnostiquer la déficience visuelle chez les enfants. La question de la protection des données personnelles de santé et leur stockage n'est pas abordée frontalement mais elle doit tout de même interpeller les acteurs de santé qui miseront sur le fabricant chinois… Surtout à l'heure où "la souveraineté numérique" a intégré un portefeuille ministériel. Discret mais pas absent du marché de la santé numérique Huawei accélère, c'est certain, mais ne se précipite pas. Et si c'était la bonne recette?

    Wassinia Zirar