L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    L'edito Hebdo du vendredi 12 février 2021

    Le CNNum fait sa mue

    Pile à l'heure! Le nouveau Conseil national du numérique (CNNum) a été installé le 11 février et, cette fois, sans remous. Souvenons-nous de l'extraordinaire imbroglio qui avait retardé la mise en place de la mandature sortante, avec les départs fracassants de l'éphémère présidente, Marie Ekeland, puis de l'ensemble du conseil début 2018. Le nouveau CNNum a aussi fait sa mue. Une équipe resserrée qui taille la part belle au monde académique et aux sciences humaines, une présidence bicéphale, un nouveau secrétaire général… Les compteurs sont remis à zéro. Salwa Toko part en laissant son fauteuil à deux co-présidents: Françoise Mercadal-Delasalles, directrice générale du Crédit du Nord (groupe Société générale) et Gilles Babinet, entrepreneur du numérique et déjà vice-président du CNNum depuis mai 2018. Exit le collège composé de 30 membres. Ce sont 21 membres dont 4 parlementaires qui siègeront désormais. Le 5 février, Jean Cattan a été nommé secrétaire général de l'instance en remplacement de Charles-Pierre Astolfi parti diriger le projet "systèmes d'information vaccination" au ministère des solidarités et de la santé. La santé, justement, devrait encore figurer "au cœur des réflexions du CNNum", ont assuré à TICpharma Gilles Babinet et Françoise Mercadal-Delasalles. Une bonne nouvelle alors que l'équipe sortante avait appelé -dans un rapport publié en juin 2020- les pouvoirs publics à "lever les freins à l'innovation pour offrir un véritable modèle économique et un marché aux entreprises numériques en santé". De grands desseins dont la nouvelle mandature pourra surveiller la bonne exécution.

    Wassinia Zirar