L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    L'edito Hebdo du vendredi 22 janvier 2021

    Cyberattaque de l'EMA: la confiance visée

    Des documents piratés et volés à l'Agence européenne des médicaments (EMA) ont été "manipulés" avant d'être publiés sur internet, a fait savoir l'EMA dans un communiqué le 15 janvier. Selon des informations du Monde, qui a pu en consulter une partie, il s'agit d'emails de responsables de l'agence concernant l'évaluation du vaccin contre le Sars-CoV-2 de Pfizer et BioNTech. L'EMA a indiqué au quotidien que "les courriels divulgués reflètent les problèmes et les discussions qui ont eu lieu", mais aucune information sensible ou importante n'aurait été publiée. L'enquête du régulateur se poursuit, et aucun indice sur les coupables ou leurs éventuels commanditaires n'a émergé jusqu'ici. Un Etat qui voudrait nuire à l'Europe ? Un concurrent voulant saper l'avance de Pfizer et BioNTech ? Un groupe criminel qui a tenté d'extorquer une rançon ? Toutes les théories sont possibles mais, en l'absence d'éléments concrets établis, ce n'est pas ce qu'il faut retenir de cette cyberattaque. Les menaces sur les systèmes d'information des établissements de santé, des industriels, des Etats et de leurs opérateurs sont établies. La nouveauté ici, c'est bien la tentative de manipulation des documents dérobés. La cible n'est pas un secret industriel ou commercial, le but des hackers n'était pas de lever le voile sur les négociations entre les laboratoires et l'Union européenne. La menace est bien plus sérieuse: ils visent à la fois la confiance des citoyens dans l'industrie et dans les pouvoirs publics. In fine, ce ne sont pas seulement les intérêts d'une société ou d'un Etat qui sont menacés, mais la cohésion sociale de 450 millions d'Européens, et autant de patients potentiels.

    Léo Caravagna