L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    L'edito Hebdo du vendredi 8 janvier 2021

    Hé! Tu veux un vaccin anti-Covid?

    Une pandémie, quelques doses de vaccins, des populations inquiètes et des gouvernements embourbés dans l'élaboration des campagnes vaccinales: le cocktail parfait pour les escrocs du Covid-19! Organisés comme une véritable entreprise, des petits génies du darkweb profitent de la crise sanitaire pour s'enrichir. Ils promettent aux badauds virtuels l'inscription sur des listes prétendument secrètes pour un accès précoce aux vaccins moyennant un paiement pouvant aller jusqu'à 1.000 dollars, a rapporté Reuters. Il n'y aurait pas moins de sept offres commerciales illicites en ligne pour des vaccins présumés anti-Covid. Sur les étals non-conventionnés trônent -au milieu des armes, des faux billets et des opioïdes- des vaccins supposés de Moderna pour 180 dollars, de Pfizer/BioNTech pour 150 dollars ou encore, d'AstraZeneca pour 110 dollars. Pour plus de confidentialité, les échanges se font sur la messagerie sécurisée Telegram et la transaction s'effectue en cryptomonnaie. Bien malins, les vendeurs passent également par des mails ou des appels téléphoniques supposés émaner des agences gouvernementales chargées de trier les patients prioritaires… mais pas gratuitement. Alertés, le FBI américain et Interpol ont mis en garde contre ce nouveau business né de la pandémie et ont rappelé que ces faux vaccins présentent des risques importants pour la santé des acheteurs. Un rappel salutaire que le temps long de la vaccination peut faire oublier aux plus anxieux.

    Wassinia Zirar