L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    L'edito Hebdo du vendredi 11 décembre 2020

    La cyberguerre sanitaire est déclarée

    Des documents relatifs au candidat vaccin contre le Sars-CoV-2 développé par Pfizer et BioNTech ont été "consultés illégalement" à la suite d'une cyberattaque ciblant l'Agence européenne des médicaments (EMA), a fait savoir BioNTech dans un communiqué le 9 décembre. L'EMA avait annoncé un peu plus tôt dans la journée, dans un communiqué lapidaire, avoir fait l'objet d'une cyberattaque. BioNTech s'est pour sa part montré rassurant, indiquant qu'il n'y a eu ni brèche dans ses systèmes et ceux de Pfizer, ni fuite de données concernant les volontaires. Des documents concernant la demande d'homologation de leur candidat vaccin, qui étaient stockés sur un serveur de l'EMA, ont bien été consultés, mais aucun détail supplémentaire sur les informations n'a été dévoilé. La cyberattaque, qui a eu lieu "dans les deux dernières semaines" ne semble pas avoir eu de conséquences fâcheuses. Une "enquête approfondie" a été ouverte par l'EMA. Sa directrice, Emer Cooke, a affirmé que l'attaque n'a eu "aucun impact sur le calendrier d'examen" du candidat vaccin ni sur le fonctionnement de l'agence, selon Reuters. Une nouvelle preuve concrète, s'il en fallait une, que la menace cyber sur le secteur sanitaire est toujours plus forte.

    Léo Caravagna