L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    L'edito Hebdo du vendredi 11 septembre 2020

    Apple et Google coupent la notification sous le pied des autorités

    Si Apple et Google jouent toujours des coudes pour décrocher la palme du plus gros fournisseur de systèmes d'exploitation mobiles, la pandémie de Covid-19 aura eu le mérite de les réunir dans la lutte technologique. Après avoir mis au point une API (interface de programmation) de traçage des cas contacts cet été, les deux géants ont, cette fois, choisi d'alerter directement les détenteurs d'iPhone et de smartphone Android. Pour recevoir les notifications d’exposition au Covid-19 de la part d'Apple, il suffit de télécharger la mise à jour iOS 13.7. Google va, lui, adopter le même système d'alerte "natif" pour la version 6.0 d'Android "ce mois-ci", rapporte TechCrunch. A défaut de s'allier, Apple et Google s'emboîtent le pas pour faciliter la recherche des cas contacts. Problème: ces systèmes d'alertes sont conçus pour "coexister avec les applications déjà développées par les autorités sanitaires des pays". Caramba, encore raté! Au nom de la souveraineté nationale, la France a choisi de s'affranchir des solutions des Gafam pour mettre au point StopCovid et poursuit sa promotion, malgré son maigre bilan (72 notifications d’exposition envoyées à fin août et 2,3 millions de téléchargements). Et si le secrétaire d'Etat chargé de la transition numérique et des communications électroniques, Cédric O, préférait se persuader dimanche que "les gens n'ont pas tous bien compris à quoi ça sert", il y a matière à souligner qu'il ne s'agit pas seulement d'une question de "pédagogie" mais surtout de stratégie.

    Wassinia Zirar