L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    L'edito Hebdo du vendredi 24 juillet 2020

    L'avenir de la recherche passe-t-il par le don de données personnelles ?

    Une équipe de chercheurs du King's College et le fabricant de bracelets connectés Fitbit lancent vendredi 24 juillet un recrutement un peu particulier pour une étude sur le Covid-19. Ils appellent les utilisateurs d'objets connectés de toutes marques à faire don de leurs données personnelles à la science. Grâce à une application, les Britanniques peuvent ainsi partager leur rythme cardiaque, leur activité physique, leur sommeil, mais aussi leur emplacement géographique, leur humeur et leur santé mentale. L'application leur donne la possibilité de signaler s'ils ont ou ont eu le Covid-19. Les données avant, pendant et après la maladie seront alors analysées dans le but de développer un "test numérique" qui permettrait de repérer des signes avant-coureurs du Covid-19, explique l'université. "Il y a plus de 8 millions d'objets portables connectés au Royaume-Uni, et les données collectées par ces appareils pourraient apporter une aide précieuse à notre compréhension de l'apparition et la trajectoire de la maladie, permettre une surveillance régionale et favoriser un déconfinement sûr", a expliqué le Pr Richard Dobson, cité dans le communiqué. Malheureusement, King's College n'a pas communiqué d'estimation du nombre de donneurs nécessaire pour que les données soient significatives. Quel que soit le résultat, cette recherche aura au moins eu le mérite de permettre aux citoyens de valoriser leurs données pour l'intérêt général, plutôt que d'en laisser le seul bénéfice aux Gafam.

    Léo Caravagna

    https://vph2020.sciencesconf.org