L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    L'edito Hebdo du vendredi 3 avril 2020

    Echange test Covid-19 contre données perso; contacter Google Inc, Mountain View, Calif.

    Google rejoint la lutte contre l'épidémie de coronavirus via Verily, sa société sœur spécialisée dans la recherche médicale. En lien avec les autorités californiennes, Verily a mis en place un questionnaire d'auto-évaluation en ligne et propose aux patients qui reportent des symptômes du Covid-19 de les tester gratuitement. Mais pour accéder au questionnaire, les Californiens doivent d'abord se connecter avec un compte Google, relève le Guardian. Ils sont face à un choix: prendre le risque, en pleine pandémie, de refuser un service de santé, ou devenir utilisateur de Google, ce qui signifie accepter de lui confier leurs données de santé. Le géant du numérique a assuré au Guardian qu'il ne ferait pas n'importe quoi avec ces données... tout en indiquant qu'elles pourraient être partagées avec des tiers et en se réservant le droit de demander à nouveau leur consentement aux utilisateurs pour d'autres usages, ce qui est aussi problématique. Cette capacité de Google à contraindre les utilisateurs, qui sont avant tout des patients et des citoyens, à céder leurs données de santé est inquiétante. La société pousse de plus en plus fort pour prendre possession des données de santé, et son historique de respect de la confidentialité est simplement mauvais. Qui plus est, cette pression vers la surveillance pourrait devenir une tactique utilisée par des entreprises ou des gouvernements pour s'introduire toujours plus dans nos téléphones, nos dossier médicaux, bref dans nos vies privées, argue Foreign Policy. Le coronavirus aura au moins un mérite: il montre que le besoin d'une régulation forte et courageuse des données de santé est criant.

    Léo Caravagna

    https://vph2020.sciencesconf.org