Annonceurs

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Brèves de la semaine du vendredi 19 octobre 2018

    Christelle Dubos, députée LREM de la Gironde, a été nommée le 16 octobre secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, sans attributions spécifiques. A Bercy, Agnès Pannier-Runacher, directrice générale déléguée de la Compagnie des Alpes et ex-directrice de cabinet à l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP, 2003-2006), a été nommée secrétaire d'Etat en remplacement de Delphine Gény-Stephann.



    Medtronic a désactivé le 11 octobre les mises à jour internet de quelque 34.000 dispositifs de programmation CareLink, destinés aux professionnels de santé du monde entier pour accéder aux pacemakers déjà implantés, car il a jugé que le système était vulnérable aux cyberattaques. Dans une notice d'avertissement, la Food and Drug Administration (FDA) américaine a décrit ces failles et validé la décision de l'industriel.


    Le laboratoire américain Merck & Co a annoncé mercredi la nomination de Jim Scholefield en tant que directeur des systèmes d'information et du numérique, à compter du 29 octobre. Il a auparavant occupé des fonctions similaires chez Nike et Coca-Cola.


    Un projet de décret précisant les activités d'hébergement de données de santé soumises à agrément du ministère de la culture et un projet d'arrêté portant approbation du référentiel de sécurité encadrant le recours à l'identifiant national de santé (INS) ont été soumis à concertation auprès de la Commission européenne début octobre.


    Le think tank #Leplusimportant, créé en 2017 pour éclairer l'impact des technologies sur les métiers, a ouvert le 17 octobre une consultation publique sur les mesures à prendre pour mieux aider les professions de santé à s'adapter aux révolutions technologiques. Elle est ouverte jusqu'à fin décembre et ses résultats seront discutés lors d'un séminaire de travail le 7 février 2019.


    Aux Etats-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) et le département de la sécurité intérieure (Department of Homeland Security, DHS) ont annoncé mardi la signature d'un protocole d'accord afin de travailler plus étroitement et partager leurs informations sur les vulnérabilités et la cybersécurité des dispositifs médicaux.

    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    Acteurs

    Alerte de la FDA sur la sécurité de certains défibrillateurs connectés de Medtronic

    WASHINGTON (TICpharma) - La Food and Drug Administration (FDA) américaine a prévenu le 21 mars que certains dispositifs médicaux connectés de Medtronic, dont des défibrillateurs cardiaques implantables, présentaient des failles en matière de cybersécurité.

    0 639

    Etudes

    L'intérêt des systèmes de télésurveillance pour défibrillateurs confirmé sous conditions (HAS)

    SAINT-DENIS (Seine-Saint-Denis) (TICpharma) - La commission nationale d’évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (Cnedimts) a confirmé l'intérêt médical du suivi des défibrillateurs automatiques implantables (DAI) par la télésurveillance et donné un avis favorable au renouvellement de l'inscription des 5 systèmes pris en charge actuellement, tout en précisant les conditions minimales à satisfaire pour réaliser cette télésurveillance, selon un rapport d'évaluation publié fin août par la Haute autorité de santé (HAS).

    0 350