Annonceurs

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    En bref sur Ticpharma

    Brèves de la semaine du vendredi 11 octobre 2019

    Le cahier des charges de l'appel à projets Challenges IA, mis en place dans le cadre du programme des investissements d'avenir (PIA), a été publié au Journal officiel du 28 septembre. Il comprend notamment un volet consacré au secteur de la santé. Les candidatures sont à déposer avant le 29 octobre à midi sur l'extranet de Bpifrance.


    Le groupe Visiomed a annoncé le 7 octobre la finalisation d'une augmentation de capital de 1,5 million d'euros par voie de placement privé initiée en août. Quelque 30 millions de nouvelles actions ont été émises.
    La start-up française Milvue et la société franco-américaine Arterys ont annoncé le 7 octobre la signature d'un partenariat visant à intégrer le logiciel d'analyse et de tri des radiographies d'urgences développé par la jeune pousse à la plateforme d'algorithmes d'Arterys.
    Le laboratoire espagnol Almirall a ouvert le 4 octobre un "appel à l'innovation" à destination des start-up développant des services de santé numérique dans le domaine de la dermatologie, avec à la clé un programme d'accélération de neuf mois au sein de son siège barcelonais, une subvention pouvant aller jusqu'à 50.000 euros et un accompagnement par les experts du groupe.
    Jim Swanson, ancien responsable des technologies chez Bayer, a rejoint Johnson & Johnson (J&J) au poste de directeur des systèmes d'information (DSI), en remplacement de Stuart McGuigan, a rapporté le Wall Street Journal le 3 octobre.
    Thalès et Airbus CyberSecurity, entité d'Airbus Defence and Space spécialisée dans les produits et services de sécurité informatique, ont annoncé le 9 octobre un partenariat visant à proposer un outil unique associant le système d'analyse de fichiers Orion Malware (Airbus CyberSecurity) et la sonde de détection d'intrusions Cybels Sensor (Thalès) pour accompagner les opérateurs d'importance vitale (OIV) dans la lutte contre les cyberattaques. Quelque 200 OIV ont été identifiés, dont 22 dans la santé.

    Brèves de la semaine du vendredi 4 octobre 2019

    Le groupe danois Novo Nordisk a conclu le 1er octobre un accord avec Noom pour développer des thérapies numériques dans la lutte contre l'obésité. Ce partenariat, dont le montant n'a pas été divulgué, a été annoncé à l'issue d'un essai concluant de huit mois associant l'expertise du danois à la plateforme dotée d'intelligence artificielle (IA) développée par Noom, ont précisé les deux partenaires.


    L'Agence nationale de sécurité du médicaments et des produits de santé (ANSM) a mis à disposition sur son site internet un portail permettant le traitement dématérialisé des démarches administratives relatives à la gestion des établissements pharmaceutiques et des courtiers de médicaments, a-t-elle fait savoir le 1er octobre.
    A l’occasion du congrès de la Société française de néphrologie, dialyse et transplantation (SFNDT), qui se tient jusqu'au 4 octobre à Nancy, Pharmagest a présenté les premiers résultats d'une étude sur son dispositif de télémonitoring eNephro pour la prise en charge de la maladie rénale chronique. Lancé en 2013, eNephro aurait notamment permis une baisse de 12% des hospitalisations non programmées et des consultations.
    Dans un message daté du 1er octobre, la Food and Drug Administration (FDA) américaine a alerté les patients, les professionnels de santé et les industriels sur des "vulnérabilités potentielles en matière de cybersécurité pour certains dispositifs médicaux (DM)". Ce message a été envoyé après la découverte de 11 failles de sécurité dans le logiciel de transfert de données IPNet, qui est très répandu pour l'utilisation des DM.
    Allianz Travel et Air France ont noué un partenariat pour proposer à leurs clients un service de téléconsultation. "Toute personne ayant acheté un billet Air France et souscrit à une assurance Allianz Travel multirisques ou assistance, peut bénéficier sans frais supplémentaires de deux téléconsultations médicales au cours de son voyage", ont annoncé les deux partenaires le 1er octobre.

    Brèves de la semaine du vendredi 27 septembre 2019

    La start-up Incepto, qui édite une plateforme de cocréation d'applications dotées d'intelligence artificielle (IA) pour la radiologie, a indiqué le 24 septembre avoir bouclé une levée de fonds de 5,6 millions d'euros auprès d'Axa Venture Partners, du fonds Patient autonome de Bpifrance et de CapDecisif.


    L'éditeur Voluntis, spécialisé dans les logiciels thérapeutiques, a communiqué le 19 septembre ses résultats pour le premier semestre, affichant un chiffre d'affaires de 2 millions d'euros, en recul de près de 10% par rapport à 2018. Il a expliqué être en "phase de transition vers un chiffre d'affaire constitué davantage de revenus récurrents" liés à la commercialisation de ses solutions aux Etats-Unis.
    L'éditeur BMI System a annoncé le 11 septembre la signature d'un accord de collaboration stratégique avec Evenium afin de commercialiser une solution "end-to-end" garantissant l'accompagnement, la synchronisation globale, le suivi et le contrôle de conformité à chaque étape de la gestion des événements organisés par les industriels de santé.
    La start-up Archeon a indiqué viser une autorisation de commercialisation en juin 2020 pour son dispositif d'assistance à la ventilation pour la réanimation cardiaque baptisé EOlife, faisant appel à l'IA pour préciser aux secouristes le juste volume d'air à administrer, a-t-elle fait savoir le 19 septembre.
    La société suisse Sophia Genetics, spécialisée dans l'analyse des données du génome à l'aide de l'IA, a annoncé le 19 septembre la nomination de Sergei Yakneen en tant que directeur des systèmes d'information (DSI) et de Gaëtan Fraikin comme directeur marketing.
    Le ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation et Bpifrance ont organisé le 19 septembre à l'université Grenoble Alpes la première étape du "Deeptech Tour", décrit comme une "tournée" de 20 campus universitaires français pour "mieux connecter les écosystèmes de la création et du financement de start-up avec les porteurs de projets du monde académique".