Annonceurs

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    En bref sur Ticpharma

    BrÚves de la semaine du vendredi 26 février 2021

    Servier et la sociĂ©tĂ© allemande spĂ©cialisĂ©e dans les thĂ©rapies numĂ©riques Gaia ont annoncĂ© le 24 fĂ©vrier le remboursement Ă  100% de leur thĂ©rapie cognitivo-comportementale en ligne contre la dĂ©pression Deprexis, en Allemagne. A partir du 1er mars, la solution commercialisĂ©e au prix de 297€ sera prescrite et dĂ©livrĂ©e aux patients allemands "sans quote-part", ont fait savoir les deux partenaires. Pour rappel, l'Allemagne rembourse plusieurs solutions numĂ©riques de santĂ© depuis l'automne 2020.


    Oscar Health, start-up spĂ©cialisĂ©e dans l'assurance en ligne et l'e-santĂ© aux Etats-Unis, a annoncĂ© le 22 fĂ©vrier sa prĂ©vision de lever "jusqu'Ă  1,05 milliard de dollars" lors de son introduction Ă  la Bourse de New York. Le prix de l'action devrait ĂȘtre compris entre 32 et 34 dollars, valorisant la sociĂ©tĂ© jusqu'Ă  6,7 milliards de dollars. Via une application mobile ou sur le web, Oscar Health permet aux patients de prendre rendez-vous chez le mĂ©decin, d'accĂ©der Ă  des rĂ©sultats d'analyse mĂ©dicale, de ou encore de renouveler leurs ordonnances.
    UCB et Microsoft ont annoncé le 23 février un partenariat stratégique sur plusieurs années afin d'utiliser les services de cloud et d'intelligence artificielle (IA) du géant de l'informatique pour accélérer le développement de thérapies innovantes en immunologie et en neurologie. Les deux entreprises collaborent déjà autour du Covid-19, dans le cadre du "Covid Moonshot Project", qui vise à créer un antiviral biodisponible par voie orale issu de composés conçus par UCB, rappelle-t-on.
    La medtech française Median Technologies, spĂ©cialisĂ©e dans le traitement informatique d'imagerie mĂ©dicale par l'intelligence artificielle (IA), a annoncĂ© le 16 fĂ©vrier un partenariat de recherche avec l'universitĂ© de Californie San Diego. Cette collaboration va permettre Ă  Median de travailler sur une large cohorte de patients atteints de stĂ©atohĂ©patite non alcoolique (NASH) du Centre d'Ă©tudes sur le foie de San Diego, pour valider les technologies d’IA de sa solution iBiopsy appliquĂ©es Ă  la caractĂ©risation de la fibrose hĂ©patique.
    La société de recherche sous contrat (CRO) Icon a annoncé le 24 février qu'elle allait racheter son concurrent PRA Health Sciences pour environ 12 milliards de dollars. Icon accédera ainsi à la plateforme de santé connectée de PRA qui utilise une application pour recruter des patients, recueillir des données sur les résultats cliniques et effectuer des visites virtuelles des patients pour les essais cliniques.
    Des chercheurs et des ingĂ©nieurs de l’universitĂ© d’Évry, du CEA, du CNRS, de MĂ©decins Sans FrontiĂšres, et du service de bactĂ©riologie et virologie de l’hĂŽpital Henri-Mondor de CrĂ©teil (AP-HP) ont dĂ©voilĂ© le 23 fĂ©vrier "une application mobile capable de faciliter le diagnostic de l’antibiorĂ©sistance". La solution en open source est destinĂ©e aux professionnels de santĂ© et elle est capable de rĂ©aliser l'analyse et l'interprĂ©tation des antibiogrammes grĂące Ă  l'intelligence artificielle (IA). Elle a fait l'objet d’une publication dans la revue Nature Communications le 19 fĂ©vrier 2021.

    BrÚves de la semaine du vendredi 19 février 2021

    La société française Spineguard a obtenu l'homologation de la FDA pour la commercialisation de DSG Connect, sa plateforme connectée de guidage chirurgical en temps réel sans rayons X, a-t-elle annoncé le 15 février.


    Sanofi et l'Assistance publique-HĂŽpitaux de Paris (AP-HP) ont annoncĂ© le 15 fĂ©vrier le renouvellement jusqu'en dĂ©cembre 2022 d'un partenariat de recherche initiĂ© en mai 2017, qui vise Ă  "soutenir des projets scientifiques exploratoires d'intĂ©rĂȘt commun pour apporter plus rapidement des rĂ©ponses thĂ©rapeutiques innovantes aux patients". Sont notamment ajoutĂ©s au partenariat initial de nouveaux axes de collaboration "pour favoriser l'accĂšs aux donnĂ©es de vie rĂ©elle grĂące Ă  l'EntrepĂŽt de donnĂ©es de santĂ© de l'AP-HP".
    Novadiscovery, biotech française qui développe des modÚles prédictifs de l'efficacité d'un médicament sur une maladie, a annoncé le 16 février avoir levé 2,5 millions d'euros auprÚs de Sanofi lors d'un financement de série A2. Les fonds seront utilisés pour développer la plateforme de simulation d'essais cliniques in silico Jinko, faciliter l'expansion de l'entreprise aux Etats-Unis et construire un modÚle pour le développement de traitements dans le Covid-19, en collaboration avec Sanofi.
    Visiomed a annoncé le 16 février, à l'occasion de la publication de son chiffre d'affaires annuel, le lancement d'une politique d'acquisitions "ciblées" afin d'accélérer la création d'un opérateur intégré de télémédecine. Son chiffre d'affaires 2020 s'est établi à 19 millions d'euros, en hausse de 89%, grùce notamment à la vente d'équipements de protection individuelle (EPI) et de tests de dépistage du Covid-19.
    Voluntis est cotĂ© sur le marchĂ© Euronext Growth Paris depuis le 17 fĂ©vrier, et non plus sur Euronext Paris. "Ce transfert vise Ă  permettre Ă  Voluntis d'ĂȘtre cotĂ©e sur un marchĂ© plus appropriĂ© Ă  sa taille" et "permettra Ă  la sociĂ©tĂ© de diminuer ses coĂ»ts et de simplifier son fonctionnement tout en continuant de bĂ©nĂ©ficier des attraits des marchĂ©s financiers en approchant Ă  l’occasion de nouveaux types d’investisseurs".
    Biocorp, sociĂ©tĂ© française spĂ©cialisĂ©e dans les dispositifs mĂ©dicaux et systĂšmes d'administration de mĂ©dicaments injectables, a annoncĂ© le 17 fĂ©vrier la signature de deux accords avec le taiwanais Health2Sync et l’espagnol SocialDiabetes pour intĂ©grer Mallya, son dispositif de mesure des donnĂ©es d'injection dĂ©diĂ© aux stylos Ă  insuline, Ă  leurs applications pour les diabĂ©tiques.

    BrÚves de la semaine du vendredi 12 février 2021

    Le Digital Pharma Lab a annoncé le 11 février le lancement de la Coalition Next, notamment en partenariat avec GlaxoSmithKline (GSK), Ipsen, Mylan (groupe Viatris), Novartis, Pfizer, Roche, Takeda, ou encore France Digitale et France Biotech. Faisant suite à la Coalition innovation santé, qui rassemble des acteurs publics et privés de la santé depuis le début de la crise sanitaire, elle a pour mission de "répondre aux besoins non couverts des patients, des professionnels et des établissements", en élargissant les sujets des appels à projets (AAP) à plusieurs thématiques (amélioration du dépistage, retard de diagnostic et de la prise en charge des patients, optimisation du parcours de soin et digitalisation des essais cliniques).


    Iqvia, spécialiste de l'exploitation des données de santé, a annoncé le 10 février à l'occasion de la publication de ses résultats annuels, relever ses prévisions de chiffre d'affaires pour 2021, attendu entre 12,55 milliards et 12,9 milliards de dollars, contre 12,3 milliards à 12,6 milliards de dollars précédemment. En 2020, Iqvia a enregistré un chiffre d'affaires de 11,3 milliards de dollars, en hausse de 2,4%. Les revenus de sa division Technology & analytics solutions se sont élevés à 4,8 milliards de dollars, en augmentation de 8,3%.
    WhiteLab Genomics, spécialiste de l'intelligence artificielle (IA) appliquée aux thérapies géniques et cellulaires, a annoncé le 10 février un partenariat avec Genethon, centre de recherche pionnier dans le domaine de la thérapie génique. Dans le cadre de ce partenariat, les équipes de Genethon utiliseront la plateforme Catalyst de WhiteLab Genomics pour "développer de nouvelles capsides [structures entourant le génome], ou vecteurs, qui sont des composants essentiels pour les produits de thérapie génique", ont indiqué les deux partenaires.
    LabTwin GmbH, la sociĂ©tĂ© conceptrice du premier assistant de laboratoire au monde numĂ©risĂ© et basĂ© sur la voix et l’intelligence artificielle (IA), a annoncĂ© le 4 fĂ©vrier une collaboration avec Covestro AG, ancienne filiale de Bayer et leader mondial de la fabrication de polymĂšres de haute technologie. "Covestro a fait l’acquisition de l’assistant de laboratoire numĂ©rique LabTwin pour rendre mobiles, intelligents, et mains-libres la collecte et l’accĂšs Ă  ses donnĂ©es de laboratoire et ainsi accroĂźtre l’efficacitĂ© de sa R&D", ont fait savoir les deux partenaires, sans dĂ©voiler les termes de l'accord.
    Partenaire de Roche, la start-up américaine Reverie Labs, spécialisée dans l'intelligence artificielle (IA) pour le développement de nouveaux médicaments, a annoncé le 3 février avoir bouclé une levée de fonds de 25 millions de dollars (série A). L'argent frais doit lui permettre de faire progresser son programme de découverte de médicaments, développer sa plateforme et renforcer son équipe.
    Intrasense, Ă©diteur de logiciels d’imagerie mĂ©dicale et la sociĂ©tĂ© MeVis, spĂ©cialisĂ©e dans le dĂ©veloppement d'applications cliniques intĂ©grant l'intelligence artificielle (IA), ont annoncĂ© le 11 fĂ©vrier un partenariat "dans le domaine des pathologies pulmonaire". Leur collaboration s'appuie sur "l’intĂ©gration et la commercialisation de la solution Myrian de MeVis par Intrasense sur les marchĂ©s europĂ©ens", ont prĂ©cisĂ© les deux sociĂ©tĂ©s. La solution sera disponible au cours du premier semestre 2021.