Annonceurs

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    En bref sur Ticpharma

    BrĂšves de la semaine du vendredi 18 septembre 2020

    Boehringer Ingelheim et Click Therapeutics ont annoncé le 11 septembre un accord en vue de développer et commercialiser un traitement digital disponible sur prescription destiné à réduire les troubles cognitifs et améliorer le comportement social des patients atteints de schizophrénie. Les activités de R&D seront assurées par Click, qui est susceptible de recevoir jusqu'à plus de 500 millions de dollars et soutiendra ensuite Boehringer Ingelheim en cas de commercialisation mondiale.


    Janssen s’est "associĂ©" Ă  la start-up WeFight et Ă  l'Association française des malades du myĂ©lome multiple (AF3M) pour "co-construire" le chatbot Vik MyĂ©lome Multiple, ont-ils fait savoir dans un communiquĂ© le 9 septembre. Vik propose Ă  la fois des rĂ©ponses sur la maladie et les sujets qui l'entourent, et des fonctionnalitĂ©s de rappel de prise de mĂ©dicaments ou de rendez-vous mĂ©dicaux.
    L'ex premier ministre et maire du Havre Edouard Philippe (LR) va devenir administrateur indépendant de l'entreprise française de services numériques Atos, a fait savoir la société le 15 septembre. Atos, notamment via sa filiale Santeos, propose des solutions e-santé et d'hébergement de données de santé.
    Fitbit a reçu l'approbation de la FDA et le marquage CE pour son application d’électrocardiogramme (ECG) "destinĂ©e Ă  Ă©valuer le rythme cardiaque en cas de fibrillation auriculaire", a annoncĂ© la sociĂ©tĂ© le 14 septembre. Fitbit rejoint ainsi Apple, Withings ou encore Samsung dans la catĂ©gorie des fabricants de montres connectĂ©es Ă©quipĂ©es d'ECG.

    BrĂšves de la semaine du vendredi 11 septembre 2020

    Bayer et la biotech amĂ©ricaine Recursion ont signĂ© un accord de recherche de mĂ©dicaments contre les maladies fibreuses mettant en Ɠuvre les molĂ©cules et l'expertise du premier, et la plateforme d'intelligence artificielle (IA) du second, ont annoncĂ© les deux sociĂ©tĂ©s le 9 septembre. L'accord prĂ©voit "plus de 10 programmes" d'une valeur pouvant excĂ©der 100 millions de dollars chacun.


    Chiesi a signé un partenariat avec deux start-up issues de son "programme d'accélération" WeStart mené avec IBM, a annoncé la société le 9 septembre. Il s'agit de Calmedica, qui a créé une solution de suivi automatisé du patient ambulatoire par intelligence artificielle, et de Tessan, qui propose une cabine de téléconsultation.
    La start-up belge Oncomfort a levé 10 millions d'euros auprÚs de la société biopharmaceutique suisse Debiopharm et du Crédit mutuel pour développer sa solution d'hypnose médicale par réalité virtuelle, a-t-elle annoncé le 9 septembre.
    Le syndicat professionnel des entreprises de services du numĂ©rique Syntec numĂ©rique a qualifiĂ© de "cohĂ©rent" et "Ă  la hauteur de la crise" le plan de relance prĂ©sentĂ© par le gouvernement le 3 septembre. BaptisĂ© France Relance, ce plan est dotĂ© de 100 milliards d'euros (Md€), dont 6 Md€ dĂ©volus au secteur sanitaire dans le cadre du SĂ©gur de la santĂ©, et, parmi ceux-ci, 3,5 Md€ consacrĂ©s au numĂ©rique.
    GSK a ouvert à Londres un centre de recherche utilisant l'intelligence artificielle (IA) pour chercher de nouveaux traitements contre le cancer et les malades graves, a indiqué sa directrice générale, Emma Walmsley, au quotidien britannique Evening Standard le 2 septembre. Le laboratoire compte également puiser dans "l'énorme réservoir de talents de la tech" pour recruter.

    BrĂšves de la semaine du vendredi 4 septembre 2020

    La société américaine Florence Healthcare, spécialisée dans la gestion électronique de documents dans la recherche clinique, a annoncé le 2 septembre une collaboration avec Pfizer afin de fournir au laboratoire ses services dans le cadre d'une étude de phase II/III évaluant son candidat vaccin contre le Sars-CoV-2. Aucun montant financier n'a été dévoilé.


    Microport CRM a annoncĂ© le 1er septembre la signature d'un accord de distribution exclusif avec Cardiologs autour de sa solution d'intelligence artificielle (IA) analysant automatiquement les Ă©lectrocardiogramme (ECG) de type Holter, "le premier et unique dispositif mĂ©dical marquĂ© CE d’analyse avancĂ©e de donnĂ©es ECG assistĂ© par IA et hĂ©bergĂ© sur le cloud", a dĂ©clarĂ© la sociĂ©tĂ©.
    La start-up Biofourmis, qui développe une solution de surveillance de l'évolution des traitements médicamenteux combinant analyse de mégadonnées et biocapteurs, a levé 100 millions de dollars lors d'une série C menée par le fonds japonais Softbank Vision Fund 2 afin de poursuivre le développement de ses produits en cardiologie, pneumologie et oncologie, a-t-elle annoncé le 3 septembre.
    Le spécialiste des essais cliniques "décentralisés" Science 37 a levé 40 millions de dollars auprÚs de plusieurs investisseurs dont Novartis, Amgen et Sanofi Ventures, a-t-il annoncé fin août. Cette somme lui permettra "de soutenir sa croissance et développer sa plateforme et sa présence internationale".