Annonceurs

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    En bref sur Ticpharma

    BrĂšves de la semaine du vendredi 23 juillet 2021

    La FDA a autorisé Dexcom à afficher les données collectées par ses appareils sur les montres connectées Apple et Garmin, ce qui permettra aux patients de suivre leur glycémie sur les montres, a fait savoir la société spécialisée dans le suivi du diabÚte le 15 juillet.


    Bayer et Implicity ont signé un partenariat pour déployer la solution de télésurveillance des patients insuffisants cardiaques du second "en s'appuyant sur le solide réseau de visiteurs hospitaliers et l'expertise reconnue en cardiologie" du premier, ont-ils annoncé le 19 juillet. Aucun détail financier n'a été communiqué.
    Philips s'est allié avec l'entreprise de services numériques Cognizant afin que celle-ci "construise et exploite les applications" de certains clients de sa plateforme de santé numérique Philips HealthSuite, afin notamment "d'accélérer les essais cliniques", ont fait savoir les partenaires le 8 juillet.
    La société spécialisée dans les dispositifs de diagnostics portables NanoDx a conclu un accord de licence avec IBM lui permettant d'utiliser les nanocapteurs développés par IBM afin de développer des tests pour le Covid-19, les traumatismes crùniens et la septicémie, a-t-elle annoncé le 14 juillet.
    Le rapport de la mission parlementaire "souveraineté numérique", publié le 12 juillet, critique la "volonté assumée" de recourir à Microsoft Azure pour héberger le Health Data Hub par le gouvernement et la direction du Hub "contre l'avis des autres coconcepteurs du projet", et s'étonne que "la réversibilité du systÚme n'a pas été prévue à l'origine".

    BrĂšves de la semaine du vendredi 16 juillet 2021

    Le groupe GE Healthcare a annoncĂ© le 12 juillet la mise Ă  disposition du logiciel basĂ© sur l’intelligence artificielle (IA) de Spectronic Medical "pour une planification plus prĂ©cise du traitement du cancer". Cette solution d’IA, associĂ©e Ă  la technologie "AIR Recon DL" de GE Healthcare permet une planification de la radiothĂ©rapie basĂ©e uniquement sur la rĂ©sonnance magnĂ©tique pour une meilleure diffĂ©renciation des tissus mous, afin que les cliniciens puissent mieux diriger la radiothĂ©rapie.


    L’intelligence artificielle (IA) et les mĂ©gadonnĂ©es vont continuer Ă  jouer un rĂŽle majeur dans l’optimisation du processus de dĂ©couverte et de dĂ©veloppement de mĂ©dicaments dans les prochaines annĂ©es, selon un quart des professionnels de l’industrie mondiale de la santĂ©, interrogĂ©s dans le cadre d’une enquĂȘte GlobalData publiĂ©e le 15 juillet. En outre, plus de 30% des professionnels sondĂ©s ont indiquĂ© utiliser actuellement le big data et l’analyse des donnĂ©es dans les processus de marketing et de vente de leurs produits de santĂ©.
    Un dĂ©cret publiĂ© le 10 juillet au Journal officiel (JO) est venu dĂ©finir les conditions qui permettent l’échange de donnĂ©es de santĂ© issues du dossier mĂ©dical partagĂ© (DMP) entre la France et certains Etats membres de l’Union europĂ©enne (UE), dans le cadre de la prise en charge d’un patient titulaire d’un DMP prĂ©sent sur le territoire d’un de ces Etats membres. En l’occurrence, les donnĂ©es de santĂ© transfĂ©rables sont celles contenues dans le volet de synthĂšse mĂ©dicale (VSM) du DMP.
    Ce sont plus de 2,6 millions de rendez-vous pour la vaccination anti-Covid qui ont Ă©tĂ© pris sur Doctolib depuis l’allocution du prĂ©sident de la RĂ©publique, Emmanuel Macron, le 12 juillet, peut-on constater via le site de data visualisation "DĂ©fi vaccination" de Doctolib. Pour rappel, chef de l’Etat, a annoncĂ© le 12 juillet que les personnels soignants et non soignants des Ă©tablissements sanitaires et mĂ©dico-sociaux, notamment, devaient se faire vacciner avant le 15 septembre, sous peine de sanctions. Par ailleurs, l’extension annoncĂ©e du passe sanitaire a Ă©galement contribuĂ© Ă  accĂ©lĂ©rer le mouvement.
    Les sociĂ©tĂ©s Cegedim Health Data et Aetion ont annoncĂ© le 13 juillet un partenariat de trois ans pour "faciliter l’accĂšs aux donnĂ©es de vie rĂ©elle de Cegedim Health Data Ă  travers de la plateforme Aetion Evidence Platform (AEP)". La base de donnĂ©es anonymisĂ©es Thin (The Health Improvement Network) de Cegedim Health Data couvre les donnĂ©es mĂ©dico-Ă©conomiques du Royaume-Uni, de la France, de l’Espagne, de l’Italie, de la Belgique et de la Roumanie, auxquelles s’ajouteront les donnĂ©es allemandes en 2022.

    BrĂšves de la semaine du vendredi 9 juillet 2021

    Le laboratoire allemand Merck KGaA a annoncé le 8 juillet un accord de collaboration avec la start-up espagnole Innervia Bioelectronics, filiale d'Inbrain Neuroelectronics. Le laboratoire mÚne un projet de centre d'innovation et travaille au développement de neurostimulateurs intelligents pour le traitement ciblé des maladies chroniques. Dans ce cadre, l'objectif de l'accord est de codévelopper la prochaine génération de thérapies bioélectroniques du nerf vague à base de graphÚne, ciblant les maladies chroniques graves dans les domaines thérapeutiques abordés par Merck KGaA.


    Le fabricant américain de composants informatiques Nvidia a annoncé le 7 juillet l'inauguration du supercalculateur "le plus rapide du Royaume-Uni". Baptisé "Cambridge-1", il est le premier supercalculateur dédié à l'accélération de la recherche dans les domaines de la santé et de la biologie. Nvidia a investi "100 millions de dollars" pour le mettre au point et a d'ores et déjà initié plusieurs partenariats avec le King's College de Londres, le National Health Service (NHS), AstraZeneca, GlaxoSmithKline (GSK) ou encore la société Oxford Nanopore Technologies.
    Le laboratoire Pierre Fabre a annoncé le 8 juillet avoir sélectionné le groupe Atos pour mener son projet de transformation numérique. "Ce projet, élaboré conjointement, va engager Pierre Fabre dans une stratégie multi-cloud à partir du guichet unique d'offres Atos OneCloud", a fait savoir le laboratoire castrais. Le plan s'articule autour de "trois domaines prioritaires: sécurité et conformité, excellence opérationnelle et décarbonation", a-t-il précisé.
    Le centre de lutte contre le cancer (CLCC) Gustave-Roussy collabore avec la start-up FabRx pour développer l'impression 3D de comprimés composés de plusieurs médicaments au dosage individualisé, ont annoncé les partenaires le 2 juillet dans un communiqué. Ils développent des formes galéniques inédites, personnalisées combinant plusieurs principes actifs dans le cadre de la prise en charge de patientes atteintes d'un cancer du sein localisé.
    La fondation de la Mutuelle Générale, a annoncé le 2 juillet avoir commandé à MADoPA (living lab spécialisé en santé et en autonomie) "une cartographie des applications mobiles existantes dédiées à l'autonomie des personnes atteintes de maladies neurodégénératives", pour les aider et aiguiller leurs proches aidants. Cette étude a passé au crible 548 applications disponibles sur le Play Store (Android) en octobre 2019. Un outil d'évaluation de toutes les applications mobiles de ce type "est en cours d'élaboration et sera disponible sur demande en novembre prochain", a fait savoir la fondation.