Annonceurs

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    En bref sur Ticpharma

    Brèves de la semaine du vendredi 24 juin 2022

    L'assurance maladie a lanc√© le 21 juin le site Data Pathologies, qui propose une "cartographie interactive des pathologies et des d√©penses de sant√©", √† destination des acteurs de sant√© et du grand public. La plateforme est disponible depuis data.ameli.fr et propose des infographies par pathologie, pr√©cisant les profils patients (sexe, √Ęge, comorbidit√©s‚Ķ), la r√©partition territoriale et les co√Ľts engag√©s (d√©pense totale et moyenne, ville/h√īpital‚Ķ), par ann√©e ou par p√©riode de cinq ans.


    Roche Diagnostics France et Deigma, start-up normande spécialisée dans la biologie médicale, s'associent pour proposer une plateforme numérique qui trace les prélèvements biologiques réalisés hors des laboratoires, notamment au domicile des patients. L'infirmière utilise l'application mobile pour scanner les informations relatives au prélèvement et les envoyer automatiquement au système de gestion du laboratoire, permettant d'assurer la traçabilité de l'acte, selon un communiqué des deux sociétés du 21 juin. Aucun détail financier n'a été dévoilé.
    Owkin a nommé Yedidia Levy-Zauberman au poste de vice-président senior affaires publiques et "impact", a annoncé la start-up spécialisée dans l'intelligence artificielle (IA) le 21 juin. Auparavant, il a été conseiller spécial du ministre des affaires étrangères (2020-2022), Jean-Yves Le Drian et chef de cabinet adjoint de la ministre la transition écologique et solidaire (2019-2020), alors Elisabeth Borne. Il avait intégré les cabinets ministériels en 2017, comme chef de cabinet et conseiller diplomatique de la ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, Frédérique Vidal après un début de carrière dans le privé, chez Deloitte Consulting et Natixis Private Equity.
    La start-up française Iktos s'allie à Zealand Pharma, biopharm danoise traitant le diabète, les maladies cardiovasculaires et gastro-intestinales, pour développer sa technologie d'intelligence artificielle (IA) dédiée à la conception de médicaments, Makya. Le partenariat, dont le montant n'a pas été communiqué, portera sur des médicaments peptidiques.
    Cegedim santé et Wefight ont annoncé le 16 juin un partenariat pour intégrer la plateforme de prise de rendez-vous en ligne Maiia du premier, au chatbot Vik du second. Le partenariat permet aux utilisateurs du robot conversationnel de prendre rendez-vous ou de lancer une téléconsultation avec les médecins présents sur Maiia. Vik est un chatbot à destination des patients atteints de maladies chroniques, présent dans 17 indications notamment en dermatologie ou en oncologie et pour lequel Wefight revendique 350.000 utilisateurs.
    L'éditeur d'informatique de santé britannique Emis Group a déclaré le 17 juin qu'il avait accepté l'offre de rachat de la société de services de santé Optum UK (groupe UnitedHealth) pour environ 1,24 milliard de livres (1,44 milliard d'euros) en numéraire. L'offre est établie à 19,25 livres en numéraire par action. Les administrateurs d'Emis ont l'intention de recommander à l'unanimité aux actionnaires de voter en faveur de l'opération, ont-ils fait savoir.

    Brèves de la semaine du vendredi 17 juin 2022

    Resilience, start-up française qui développe des solutions de télésuivi en oncologie, a annoncé le 14 juin l'acquisition d'Ana Health, une entreprise française tricolore spécialisée dans le suivi à distance et la collecte des données des patients atteints de cancer. Aucun détail financier n'a été communiqué. Ana Health édite une plateforme de collecte de Patient-Reported Outcomes (PROs) "déployée dans une vingtaine de centres hospitaliers en France", qui "sera progressivement remplacée" par celle de Resilience.


    Le fabricant américain de dispositifs médicaux ResMed, spécialisé dans le respiratoire, a annoncé le 14 juin l'acquisition de l'éditeur allemand de logiciels de médecine ambulatoire Medifox Dan pour environ un milliard de dollars. L'opération devrait être conclue d'ici fin 2023. Medifox Dan revendique un chiffre d'affaires net de 83 millions de dollars en 2021 et propose plus de 6.000 services de soins ambulatoires, maisons de soins et soignants utilisateurs en Allemagne. La société, qui emploie plus de 600 personnes, appartenait jusqu'alors au groupe de capital-investissement Hg.
    La start-up sp√©cialis√©e dans la simulation et la mod√©lisation mol√©culaire gr√Ęce √† l'utilisation de la physique quantique Qubit Pharmaceuticals a annonc√© le 10 juin une lev√©e de fonds de 16 millions d'euros aupr√®s des fonds XAnge, Omnes, Quantonation et du fondateur de l'h√©bergeur OVH, Octave Klaba. L'op√©ration doit permettre de renforcer sa plateforme logicielle Atlas qui vise √† diviser par deux le temps de d√©veloppement des candidats-m√©dicaments et par dix le co√Ľt du d√©veloppement. La soci√©t√© a aussi pour objectif de construire un portefeuille de dix candidats m√©dicaments dans l'oncologie et les maladies inflammatoires. Cette op√©ration la valorise √† 23 millions d'euros.
    Veeva Systems, spécialiste des logiciels cloud pour l'industrie pharmaceutique et biotechnologique a annoncé le 14 juin le lancement de "Veeva Vault Study Training", une nouvelle application de formation pour les études cliniques. L'application réunit les centres de recherche, les sociétés de recherche sous contrat (CRO) et les sponsors sur une seule plateforme pour gérer les formations pendant toutes les étapes d'une étude clinique. Cette solution doit permettre d'"éliminer les problèmes tels que les informations redondantes, la saisie manuelle des données ou encore les processus cloisonnés", est-il précisé.
    La Food and Drug Administration (FDA) travaille à la rédaction de directives sur la sécurité des objets connectés de santé, a fait savoir l'agence américaine fin mai. Le gendarme américain a lancé des travaux en vue de la publication prochaine de directives. Une fois entrées en vigueur, elles deviendraient un prérequis à toute autorisation de développement ou de mise sur le marché d'un logiciel ou d'un dispositif médical. Ce projet devrait être validé par le Congrès américain au sein de la loi PATCH (Protecting and Transforming Cyber Health Care Act) qui viendra réviser l'actuelle réglementation fédérale.
    La start-up WeFight, spécialiste des chatbots de santé, et la société Kiplin, qui édite des jeux mobiles pour favoriser l'activité physique adaptée, ont annoncé le 7 juin un partenariat. Elles proposent depuis le 1er juin et jusqu'au 21 juin un "challenge d'activité physique connectée" aux 82.500 patients utilisateurs des applications Vik dépression et Vik MICI (maladies inflammatoires chroniques de l'intestin). Concrètement, des équipes virtuelles de "4 à 5 personnes se voient proposer des défis quotidiens", destinés à les aider "à mieux vivre avec leur pathologie et à renouer avec une activité physique régulière".

    Brèves de la semaine du vendredi 10 juin 2022

    Dans le cadre de la mise en Ňďuvre de la s√©rialisation des bo√ģtes de m√©dicaments, 7.297 officines -sur les pr√®s de 22.000 que compte l'Hexagone-, sont connect√©es au r√©pertoire national de v√©rification des m√©dicaments (NMVS pour National Medicines Verification System), a annonc√© le 8 juin Philippe Gendre, chef de projet "s√©rialisation" au sein de France MVO, l'organisme fran√ßais charg√© de mettre en Ňďuvre la s√©rialisation des bo√ģtes de m√©dicaments. A l'occasion de la conf√©rence en ligne organis√©e par Hospitalis, il a √©galement pr√©cis√© que "plus de 1.700" pharmacies √† usage int√©rieur (PUI) sur 2.500 sont connect√©es et s√©rialisent.


    Diabeloop, société qui a développé un "pancréas artificiel" dans le traitement du diabète de type 1, a annoncé le 2 juin une levée de fonds de 70 millions d'euros afin "de continuer à développer son activité commerciale et se déployer à l'international". L'opération a été menée par le fonds de capital-risque LBO France avec le groupe japonais de dispositifs médicaux Terumo Corporation et le fonds d'investissement Innovacom. Les actionnaires historiques de Diabeloop (Ceritd, Cemag invest, Kreaxi, Supernova Invest, Agir à dom, Crédit Agricole, Odyssée Venture, UI Investissement (Sofimac) et Promontoires) ont également réinvesti. Bpifrance et le pool bancaire historique soutiennent Diabeloop via un financement par emprunt.
    Six projets d'utilisation de donn√©es de sant√© accompagn√©s par le Health Data Hub ont √©t√© autoris√©s par la Commission nationale de l'informatique et des libert√©s (Cnil), a-t-elle annonc√© le 16 mai. Il s'agit des projets: "Daicap", port√© par l'Assistance publique-h√īpitaux de Paris (AP-HP), qui consiste en un IRM bas√© sur l'intelligence artificielle (IA) pour pr√©ciser les l√©sions dans le cancer de la prostate; "SMPP" de Sorbonne Universit√© sur les interactions et liens de causalit√© entre pathologies prostatiques et syndromes m√©taboliques; "Precision Predict", con√ßu par le Pr Nicolas Girard, sur l'efficacit√© des traitements du cancer du poumon; "parcours IDM aigu en √éle-de-France" sur le parcours de soins en amont et en aval d'un infarctus du myocarde aigu, port√© par l‚Äôagence r√©gionale de sant√© (ARS) Ile-de-France; le projet "Sedaar" de l'h√īpital Fondation Alphonse de Rothschild et la soci√©t√© ADCIS sur la d√©tection pr√©coce de pathologies r√©tiniennes; et le projet "AviCovid+" du CHU de Bordeaux, qui mesure l'impact de l'√©pid√©mie sur le recours aux soins des patients pris en charge pour un syndrome coronarien aigu ou un accident vasculaire c√©r√©bral (AVC) dans les √©tablissements de sant√© de la r√©gion.
    L'éditeur de logiciels d'imagerie médicale Medecom et la start-up nantaise Hera-MI ont signé un accord pour le lancement de la solution Med Mammo, "une station de diagnostic unique" du cancer du sein, ont-ils annoncé le 7 juin. L'innovation réside dans les protocoles d'affichage et dans le logiciel d'intelligence artificielle (IA) d'aide à la décision Breast-SlimView, qui détecte les zones potentiellement suspectes et cache les éléments non pathologiques du sein (négativation), dans le cadre d'une mammographie ou d'une tomosynthèse.
    La société WoundEL Health Care, spécialiste de l'électrostimulation des plaies chroniques, et la start-up Pixacare, qui optimise le suivi de la cicatrisation, ont annoncé mi-mai un partenariat autour de la prise en charge des plaies chroniques, du traitement au suivi de la cicatrisation. Concrètement, les deux entreprises vont mutualiser leurs solutions: les professionnels de santé qui traitent leurs patients avec la solution d'électrostimulation de WoundEL Health Care pourront suivre leur cicatrisation via l'application de Pixacare.